Soyons éco-responsables

Le snorkeling présente l’avantage de se pratiquer généralement sans encadrement, en totale autonomie. Raison de plus de connaître les bonnes pratiques à respecter pour ne pas perturber ni dégrader l’environnement que vous visitez.

Ne dégradez pas les coraux
Les coraux sont des organismes vivants très fragiles dont la croissance est extrêmement lente (quelques millimètres à quelques centimètres par an). Sans eux, les récifs n’existeraient pas. En brisant un seul morceau de corail, vous anéantissez des années voire des dizaines d’années de croissance. Aussi, respectez les consignes suivantes lorsque vous parcourez un récif corallien :

– ne prélevez pas de corail

– ne marchez pas sur le corail et ne vous y accrochez pas (ce type de comportement est par ailleurs dangereux, risque de brûlures ou de piqûres)

– prenez garde à ne pas heurter les coraux avec vos palmes sur les zones de faible profondeur

Sachez que la quasi totalité des Etats concernés prévoient de fortes amendes en cas de dégradation des récifs coralliens et/ou de tentative d’exportation de corail (même ramassé mort sur la plage).

Ne nourrissez pas les poissons
En nourrissant les poissons, vous modifiez leur comportement naturel : changement des habitudes alimentaires, modification des rythmes de reproduction, agressivité envers les baigneurs… Vous mettez en danger les poissons, et vous-même. Certaines pratiques encadrées sont tolérées dans certaines régions (nourrissage des raies ou des requins – « shark feeding »), mais sont interdites la plupart du temps, particulièrement dans les zones protégées.

Ne rien ramasser
Il peut être tentant de ramener chez soi un coquillage, une étoile de mer ou un morceau de corail. Pourtant, si tous les snorkelers emmenaient un peu du récif chez eux, il n’en resterait bientôt plus grand chose ! De plus, ces pratiques sont généralement interdites et vous risquez de vous faire confisquer vos coquillages à l’aéroport (avec à la clé de fortes amendes, notamment pour les coraux ou les bénitiers). N’emportez avec vous que des photos !

Limiter l’utilisation des crèmes solaires
La plupart des crèmes solaires contiennent des substances extrêmement nocives pour l’écosystème marin, et en particulier les coraux. On estime que les récifs coralliens absorbent 4000 tonnes de crème solaire chaque année dans le monde. Pourtant, il existe des solutions pour limiter cet impact : l’utilisation de rashguard (qui limitent la surface de peau à protéger) et de crèmes solaires respectueuses du milieu marin. Plusieurs gammes spécialisées se sont développées ces dernières années.

Ne perturbez pas la faune
Le snorkeling permet souvent de belles rencontres avec la faune sous-marine, à condition de savoir rester à sa place. Certains sont tentés d’essayer de dénicher un poisson qui s’est réfugié sous un rocher, de capturer un poulpe ou de s’accrocher à la carapace d’une tortue. En perturbant la faune, vous prenez le risque qu’elle ne revienne plus sur le lieu, et vous la mettez en danger en l’empêchant de suivre son rythme de vie (nourrissage, reproduction…).

Les commentaires sont fermés.

footer-banner