Foisonnante d’îles, d’îlots et de criques rocailleuses aux eaux cristallines, la Grèce abrite potentiellement des milliers de spots de palmes-masque-tuba. Si il est possible de se mettre à l’eau pratiquement partout le long des côtes du pays, les îles de Crète, de Corfu, de Zante ou encore les îles Ioniennes font partie des régions les plus fréquentées. Touristiques et facilement accessibles, elles constituent des destinations de premier choix pour explorer les fonds marins.

Snorkeling avec des tortues marines sur l'île de Cameo, Zante
L’île de Zante fait partie des rares régions de Méditerranée où il est possible d’observer des tortues marines en PMT (ci-dessus, une tortue caouanne rencontrée sur le spot de Caméo).

Comme ailleurs en Méditerranée, on ne trouve pas de récifs coralliens à faible profondeur en Grèce. Cependant, les fonds marins sont diversifiés, entre herbiers de posidonie, plateaux sableux et fonds rocheux, sur lesquels vivent étoiles de mer, éponges, anémones de mer et oursins.

Des centaines d’espèces de poissons vivent dans les eaux grecques, où girelles, saupes, sars, mulets et castagnoles sont faciles à observer à quelques mètres seulement du bord. Pour les plus chanceux, des rencontres avec de petits mérous, des corbs ou le discret poisson-perroquet de Méditerranée sont possibles, principalement dans les zones protégées.

Snorkeling à Nissaki, Corfou
Les îles grecques abritent de nombreuses petites anses rocheuses idéales pour le snorkeling, comme ici à Nissaki, sur l’île de Corfou.

La Grèce est aussi l’un des rares endroits en Europe où il est possible de voir des tortues marines en snorkeling. Les côtes de Zante sont notamment réputées pour l’observation de la tortue caouanne, l’île étant le premier site de ponte de cette espèce dans toute la Méditerranée. Tentez votre chance autour de l’île de Cameo, par exemple.

Si vous partez bientôt faire du PMT en Grèce, on vous conseille d’emmener avec vous l’excellent Guide d’identification des poissons marins – Europe & Méditerranée, qui vous permettra d’identifier les différentes espèces de poissons que vous verrez lors de vos explorations sous-marines.

Quand partir faire du snorkeling en Grèce?

Comme partout en Méditerranée, le snorkeling se pratique principalement en été en Grèce, où le climat est chaud et ensoleillé de mai à octobre. Les mois de juillet et d’août correspondent au pic de fréquentation touristique. Les températures en journée y dépassent généralement les 30°C, mais les plages et spots de PMT sont très fréquentés.

La température de l’eau oscille entre 20 et 27°C de juillet à octobre et autour de 17°C en mai-juin. L’eau peut être jusqu’à 5°C plus chaude dans le sud du pays (et notamment en Crète) que le long de la côte nord. L’eau se rafraîchit fortement en hiver, même si sa température descend rarement en-dessous de 11°C. Même en plein été, on vous conseille d’emmener avec vous un rashguard léger, qui vous protègera des UV (puissants en Méditerranée) mais évitera aussi de vous refroidir trop vite. Vous pouvez consulter notre sélection de rashguards et combinaisons pour le snorkeling pour faire votre choix.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Fraîcheur
Chaud et ensoleillé
Froid

Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.