Située à 4km à l’Est de la Digue, la petite île Félicité est une propriété privée qui abrite un complexe touristique de luxe. Si vous ne pourrez pas y débarquer, il est cependant possible de pratiquer le snorkeling sur ses abords. L’île fait partie des spots proposés par de nombreux excursionnistes de la Digue, souvent en combiné avec l’Île Coco. Les fonds coralliens y sont poissonneux, et vous y observerez sans difficulté des raies léopard et des tortues imbriquées, nombreuses à fréquenter les lieux.

Récif corallien à l'île Félicité, Seychelles

Comment y aller?

L’île Félicité est située à quelques kilomètres au large de la Digue. A moins de disposer de son propre bateau ou de visiter les Seychelles en catamaran, vous devrez réserver une excursion à la demi-journée auprès d’un opérateur local pour visiter ce spot. Les excursions vers l’Île Coco au départ de la Digue incluent généralement un arrêt sur ce spot.

Carte snorkeling à l'île Félicité, Seychelles

Mise à l’eau

La mise à l’eau se fait depuis un bateau, suivez les consignes de votre excursionniste.

Exploration

L’Île Félicité est privée et vous ne pourrez pas y accoster. Votre excursionniste vous déposera donc directement sur le récif, à quelques dizaines de mètres du rivage.

Le spot peut être divisé en deux parties distinctes: chenal que les bateaux utilisent pour entrer dans le petit port de l’île, visité par de nombreuses raies léopard, et l’étroit récif qui borde la côte sur quelques dizaines de mètres de large.

Poisson-perroquet à l'île Félicité, Seychelles

Dans le chenal, les fonds sont sableux et peu intéressants, mais c’est ici que vous pourrez observer les nombreuses raies léopard qui viennent se reposer au dessus du fond. Cette zone est relativement profonde (↕6-8m), mais vous n’aurez aucun mal à observer les raies. En revanche, dès que vous essayerez de vous en rapprocher en plongeant, elles disparaitront dans le bleu de l’océan en fusant au dessus du sable.

La zone corallienne est quant à elle uniforme mais plaisante, couverte de coraux durs (principalement de type acropora) bien préservés (↕2-4m). Vous croiserez tour à tour des bancs de chirurgiens bagnards, des poissons-chirurgiens, des poissons-papillons, et avec un peu de chance des groupes d’impressionnants poissons-perroquets à bosse, pouvant mesurer chacun plus d’un mètre de long. C’est également dans cette zone que vous aurez le plus de chance de croiser une tortue imbriquée. Depuis longtemps habituées à la presence humaine, elles se laissent approcher et se prêtent volontiers à une séance photo.

Snorkeling avec des raies aigles à l'île Félicité, Seychelles

Le visibilité sur ce spot est généralement excellent. Lors de l’exploration du chenal, soyez attentifs aux éventuels bateaux qui voudraient entrer ou sortir du petit port (suivez dans tous les cas les conseils de votre excursionniste).

Hébergement et restauration

Ce spot est seulement accessible en bateau, vous ne trouverez donc pas de possibilités de restauration sur place. Si les excursionnistes prennent parfois en charge les boissons et quelques encas (renseignez-vous), soyez prévoyants et emmenez a minima de l’eau.

Espèces que vous pourriez observer à Île Félicité
NOM COMMUN NOM SCIENTIFIQUE ABONDANCE FISHBASE WIKIPEDIA
Tortue imbriquée Eretmochelys imbricata  
Raie léopard Aetobatus narinari  
Platax Platax orbicularis  
Poisson-perroquet à bosse Bolbometopon muricatum  
Poisson-perroquet brûlé Chlorurus sordidus  
Poisson-chirurgien bleu Paracanthurus hepatus  
Poisson-chirurgien à poitrine blanche Acanthurus leucosternon  
Poisson-chirurgien bagnard Acanthurus triostegus  
Girelle paon à épaules jaunes Thalassoma hebraicum  
Girelle paon à taches d’encre Thalassoma hardwicke  
Poisson-papillon raton-laveur Chaetodon lunula  
Poisson-papillon délavé Chaetodon trifasciatus  
Nason à éperons oranges Naso elegans  
Sergent-major à queue en ciseaux Abudefduf sexfasciatus  
Sergent-major de l’Indo-Pacifique Abudefduf vaigiensis  
Demoiselle souffre Pomacentrus sulfureus  
Calamar de récif à grandes nageoires Sepioteuthis lessoniana  
Poisson-flûte Fistularia commersonii  
Poisson-lime gribouillé Aluterus scriptus  
  • Niveau requis Intermédiaire
  • Profondeur max.6m
  • Entrée dans l'eauDepuis un bateau
  • Dangers potentielsMesures de prudence habituelles
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationMoyenne
  • Coût d'accèsPrix de l'excursion
  • Restaurants à proximitéNon
  • Toilettes publiquesNon

CARTE Spot

L'observation des tortues imbriquées à la Digue

snorkeling-hawksbill

On rencontre très régulièrement des tortues imbriquées en palmes-masque-tuba à la Digue et ses îles environnantes, comme l’île Félicité. Pour une observation responsable, respectez les consignes suivantes :

  1. N’essayez pas de toucher ou d’attraper une tortue
  2. Restez à une distance raisonnable (2 à 3m) de la tortue
  3. Ne poursuivez pas une tortue qui s’éloigne
  4. Evitez les mouvements brusques et laissez à la tortue un espace suffisant lorsqu’elle remonte à la surface pour respirer

Sur l’île de la Digue, les spots de l’Anse Patates et de l’Anse Caïman (en accès libre) sont également réputés pour la présence de tortues imbriquées.

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.