Où faire du palmes-masque-tuba au Mozambique?

Le Mozambique possède près de 2000km de littoral et de nombreuses îles baignées par les eaux chaudes de l’Océan Indien. Des récifs coralliens bordent certaines parties de la côte, particulièrement dans l’archipel de Bazaruto, dans la région de Nacala, et dans l’archipel des Quirimbas. Des lagunes, mangroves et littoraux rocheux peuvent aussi être explorés en palmes-masque-tuba dans certaines régions.

De grandes zones, situées autour des estuaires sableux, sont impraticables en raison de la mauvaise visibilité causée par les sédiments rejetés dans l’océan. Si certains spots sont accessibles facilement depuis le bord, d’autres sont situés dans des régions reculées, à parfois plusieurs heures de piste des routes principales.

Beach in Bazaruto archipelago
Une plage de l’archipel de Bazaruto, avec au fond la côte continentale.

L’île d’Inhanca, à environ 30km au large de Maputo, abrite les spots de snorkeling les plus proches de la capitale. Sa côte ouest est bordée par un récif corallien, que l’on peut explorer au cours d’excursions en bateau ou, pour les très bons nageurs, depuis Praia do Coral (la distance entre le récif et la plage est d’environ 500m).

Entre Maputo et la frontière avec l’Afrique du Sud, la côte, bordée d’immenses plages de sable, est peu adaptée au palmes-masque-tuba. Les seules possibilités sont situées à Ponta do Ouro, où l’on peut faire du snorkeling sur les fonds rocheux face à la plage, mais aussi au cours d’excursions en bateau au large.

A 180km au nord de Maputo, la Lagune de Bilene est réputée pour l’observation des hippocampes, et vous trouverez plusieurs guides pour vous emmener sur les meilleurs coins pour les voir. Les hippocampes sont aussi l’une des attractions de la région de Tofo (300km plus au nord), où ils sont faciles à observer dans l’Estuaire de Barra.

Si vous êtes à Tofo entre septembre et février, vous pouvez aussi partir à la rencontre des requins-baleines qui se rassemblent au large pendant cette période. Au cours des excursions au large de Tofo, on peut parfois voir aussi des raies manta, des dauphins ou des espadons.

Juvenile semicircle angelfish in Nuarro Lodge
Plusieurs espèces de poissons-anges vivent sur les récifs du Mozambique. Ici, un poisson-ange à demi-cercles juvénile sur le récif de Nanatha Bay.

L’archipel de Bazaruto, qui fait face à Vilankulo, est l’une des destinations snorkeling les plus visitées du Mozambique. Le spot « star » local est Two Mile Reef, un joli récif corallien qui émerge entre les îles de Bazaruto et de Benguerra, mais on trouve d’autres spots de qualité, particulièrement autour des îles de Santa Carolina, Benguerra et Margaruque. L’archipel de Bazaruto abrite les dernières populations de dugongs des côtes africaines, et des requins-baleines sont présents autour des îles d’octobre à avril.

Les 500km de côtes les plus au nord du Mozambique abritent sans doute les plus beaux récifs coralliens du pays. On trouve quelques spots sympathiques autour de l’Île de Mozambique (qui a donné son nom au pays) et l’Île de Goa voisine (que l’on rejoint en bateau depuis l’Île de Mozambique).

Quirimbas archipelago
Vue aérienne d’un récif corallien de l’archipel des Quirimbas, dans le nord du pays.

La région de Nacala, bordée de récifs, est l’occasion de superbes sessions palmes-masque-tuba, même si une grande partie de la côte est reculée et inaccessible. Si vous recherchez un resort avec un récif que l’on peut explorer depuis le bord, le Nuarro Lodge, à Nanatha Bay, est l’une des meilleures options de la région (et de tout le pays). Comptez environ 2h30 de route depuis l’aéroport de Nacala pour rejoindre ce site.

A 180km à vol d’oiseau au nord de Nacala, la péninsule de Pemba est frangée de récifs coralliens, certains accessibles depuis la plage.

Au nord de Pemba débute ensuite l’archipel des Quirimbas, un chapelet de 32 îles qui borde la côte jusqu’à la frontière avec la Tanzanie. Les Quirimbas, protégées par un Parc National, abrite de nombreux récifs, langues de sable et lagons à l’eau turquoise, certains presque inexplorés.

On peut visiter l’archipel depuis les villes de la côte, depuis les îles habitées (principalement l’île d’Ibo), ou en séjournant sur les luxueux hôtels installés sur des îles et îlots plus reculés, comme le andBeyond Vamizi Island, le Azura Quilalea Private Island et le Anantara Medjumbe Island Resort.

Twobar anemonefish in Nuarro Lodge
Le poisson-clown d’Allard, ici photographié au Nuarro Lodge, est le poisson-clown le plus commun sur les côtes Est-Africaines.

Le Mozambique est une destination réputée pour l’observation de la mégafaune. Les requins-baleines et les baleines à bosses fréquentent en nombre le canal du Mozambique. Pour nager avec les requins-baleine, direction Tofo (de entre septembre et février) ou Bazaruto (d’octobre à avril).

En faisant du palmes-masque-tuba sur récifs coralliens du pays, vous pourrez observer une environ 350 espèces de poissons récifaux, parmi lesquels des poissons-anges (le poisson-ange duc, le poisson-ange à demi-cercles, le poisson-ange à oreille tachetée), des poissons-papillons, plusieurs espèces de gaterins, des poissons-chirurgiens et le poisson-clown d’Allard. Si les fonds des lagunes sont moins colorés, ils sont habités par des hippocampes, des mollusques et des blennies.

Sur les herbiers, on rencontre de nombreux oursins, et de superbes étoiles de mer à bosses rouges. Au Mozambique, les observations de tortues vertes, de tortues imbriquées ou de raies restent très occasionnelles à faible profondeur.

Whitespotted boxfish
Un poisson-coffre pintade, rencontré à Bazaruto.

Quand partir faire du snorkeling au Mozambique?

On peut faire du snorkeling toute l’année au Mozambique, qui connaît un climat tropical agréable. Avec plus de 2000km de côtes, les variations de températures sont sensibles entre le nord et le sud du pays: plus l’on va vers le nord (et l’on se rapproche de l’équateur), plus il fait chaud.

La saison sèche, de mai à novembre, est souvent considérée comme la meilleure période pour faire du snorkeling ou de la plongée au Mozambique, même si il peut faire frais certains jours. Pendant la saison des pluies, il fait plus chaud (27 à 31°C en moyenne en journée), mais les averses sont fréquentes sur la côte.

La température de l’eau varie de 21-22°C au coeur de l’hiver (juillet/août) à 25°C en moyenne en été.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Doux et ensoleillé
Chaud et humide

Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.