Ecrit en collaboration avec GOLDFISH (4 spots)

A votre premier coup d’œil sur Isla Coco, vous comprendrez tout de suite d’où vient son nom : un cocotier solitaire émerge de la jungle, au cœur de ce minuscule îlot parfaitement sauvage. Comme sur de nombreux spots du Parc National de Coiba, les eaux cristallines du Pacifique entourant l’îlot permettent de superbes explorations en snorkeling. Les fonds marins, composés de rochers polis et de coraux durs, abritent une myriade de poissons et de nombreuses tortues imbriquées.

Snorkeling à Isla Coco, Parc National Coiba

Itinéraire

Isla Coco est un petit îlot situé dans le Parc National de Coiba, à proximité d’Isla de Coiba. Accessible uniquement en bateau, on s’y rend principalement depuis Santa Catalina, sur le continent. A Santa Catalina, de nombreuses sociétés proposent des excursions snorkeling dans le Parc National. La plupart des excursions, facturées 65 à 80 euros par personne, incluent les repas et boissons et la location des palmes, masques et tuba. Elles comprennent généralement 2 à 3 arrêts snorkeling dans le Parc (à Isla Coco mais aussi, par exemple, à Granito de Oro) et une pause sur l’île principale.

Mise à l’eau

La mise à l’eau se fait directement depuis le bateau de votre excursionniste, à quelques mètres de l’îlot. La minuscule plage de l’île Coco ne permet en effet pas d’y débarquer.

Carte snorkeling à Isla Coco, Isla Coiba

Exploration

La zone à explorer couvre les abords immédiats de l’île. La zone la plus intéressante est sans doute celle située entre les rochers noirs à l’ouest de la minuscule plage et la pointe nord de l’île (voir carte ci-dessus).

Dans les zones peu profondes (↕1-3m), les fonds sont relativement pauvres en coraux, mais très poissonneux. Des bancs de poissons-chirurgiens des Galápagos vont et viennent dans la zone. Des groupes de sergents majors évoluent sous la surface, à proximité des rochers. Parmi les poissons que vous pourrez observer, le poisson-ange à barre blanche est l’un des plus colorés et des plus majestueux. Les Idoles des Maures, bien que relativement rares sur ce spot, sont également superbes.

Poisson-ballon pintade à Isla Coco, Parc National Coiba

Dans les zones plus éloignées de l’îlot (notamment au nord), la hauteur d’eau augmente brutalement (↕3-6m). D’immenses rochers, polis par les flots, « tombent » sur les profondeurs. C’est dans cette zone, moins poissonneuse, que vous aurez le plus de chance d’observer l’une des nombreuses tortues imbriquées qui ont trouvé refuge dans l’archipel. Relativement farouches, elles se laissent en revanche difficilement approcher.

La visibilité sur ce spot est généralement excellente, et la mer relativement calme. Dans tous les cas, suivez les conseils de votre excursionniste par rapport aux conditions du moment.

Poissons-chirurgiens et sergents-majors à Isla Coco, Parc National Coiba

Hébergement et restauration

Isla Coco est totalement sauvage, vous n’y trouverez ni boissons, ni restauration. La plupart des excursions comprennent les boissons et incluent un arrêt sur l’île principale (Isla Coiba) pour le déjeuner.

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Zone protégéeParque Nacional Isla Coiba
  • Profondeur max.6m
  • Entrée dans l'eauFacile, depuis un bateau
  • Dangers potentielsMesures de prudence habituelles
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationMoyenne
  • Coût d'accèsPrix de l'excursion (65 à 80€/pers.) pour 2-3 spots
  • Restaurants à proximitéNon
  • Toilettes publiquesNon

CARTE Spot

L'observation des tortues marines à Isla Coiba

snorkeling-hawksbill

On rencontre très régulièrement des tortues marines en palmes-masque-tuba à l’île Coiba et ses alentours. Pour une observation responsable, respectez les consignes suivantes :

  1. N’essayez pas de toucher ou d’attraper une tortue
  2. Restez à une distance raisonnable (2 à 3m) de la tortue
  3. Ne poursuivez pas une tortue qui s’éloigne
  4. Evitez les mouvements brusques et laissez à la tortue un espace suffisant lorsqu’elle remonte à la surface pour respirer

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.