Avec ses 21 kilomètres de large dans sa plus grande dimension, Antigua est la plus grande île du pays, et de loin la plus peuplée. Elle est une escale privilégiée des croisiéristes dans la Caraïbe, qui sont nombreux à y passer la journée, déposés chaque jour par les énormes bateaux qui croisent dans la région. Barbuda, juste au nord d’Antigua, a quant à elle gardé un fort caractère naturel. C’est l’une des dernières îles préservées des Petites Antilles, tel un éden à l’écart du tourisme de masse.

French angelfish in Antigua
Le poisson-ange français est l’un des plus beaux poissons que l’on peut observer sur les récifs d’Antigua.

Antigua comme Barbuda sont encerclées de barrières de corail et de plages de sable blanc et rose. Les récifs coralliens, les nombreuses épaves et les abords des mangroves sont autant de milieux privilégiés pour la randonnée palmée. Vous pourrez accéder à certains spots directement depuis la côte, notamment à Dickenson Bay, Galley Bay, Halfmoon Bay, Long Bay, aux Hawksbill Beaches ou encore à Pigeon Point. En revanche, pour découvrir les meilleurs spots du pays, vous devrez rejoindre en bateau l’un des nombreux récifs émergeant au large. Le Cades Bay Marine Park (sans doute le meilleur spot d’Antigua), le Wreck of the Andes (épave d’un bateau coulé en 1905 et reposant à Deep Bay), ou encore le très fréquenté mais sympathique Stingray City (ou l’on peut interagir avec les raies pastenagues qui fréquentent le lagon), figurent parmi les meilleures options.

Galley Bay house reef
Galley Bay, avec son récif peu profond qui s’étend à quelques mètres de la plage, est l’un des meilleurs spots d’Antigua pour le snorkeling du bord.

A Antigua-et-Barbuda, vous pourrez observer la faune sous-marine caractéristique de la Caraïbe : champs de gorgones, coraux, éponges colorées, et un arc-en-ciel de poissons : poissons-papillons, poissons-chirurgiens, poissons-ballons, murènes, ou encore bancs de sergents-majors. Parmi les espèces qui vous laisserons les souvenirs les plus marquants, vous pourriez croiser de placides tortues vertes, d’impressionnants barracudas, des raies pastenague américaines ou encore des requins nourrices.

Snorkeling avec les raies pastenagues d'Antigua à Stingray City
Le spot de Stingray City permet d’observer de près les raies pastenagues américaines du lagon.

Quand partir faire du palmes-masque-tuba à Antigua-et-Barbuda?

Le climat à Antigua-et-Barbuda est tropical et marqué par deux saisons principales. La saison sèche (carême) s’étend de décembre à avril. L’ensoleillement est excellent et les précipitations sont rares. C’est la meilleure saison pour pratiquer le snorkeling dans l’archipel, mais aussi la période où la fréquentation touristique (y-compris par les bateaux de croisière) est la plus forte. En saison des pluies (hivernage), de juin à octobre, les précipitations sont presque quotidiennes, et le taux d’humidité et les températures grimpent (maximale moyenne de 31°C). La température de l’eau, en moyenne de 28°C toute l’année, est idéale pour la pratique du snorkeling.

Comme dans toutes les îles des Petites Antilles, la côte est (côte au vent) est plus exposée aux précipitations et au vent, tandis que la côte ouest bénéficie d’un temps souvent plus clément. Août, septembre et octobre correspondent à la saison des ouragans. Bien que peu fréquents, ils peuvent vous empêcher d’accéder à l’eau durant plusieurs jours.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Chaud et humide
Chaud et ensoleillé

Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.