Le snorkeling, c’est quoi?

Le snorkeling, aussi appelé PMT (palmes-masque-tuba) ou randonnée palmée, est une activité qui consiste à observer les fonds marins depuis la surface de l’eau à l’aide d’un masque, d’un tuba, et généralement de palmes. Le masque permet de voir clairement sous l’eau, le tuba de respirer tout en ayant le visage immergé, et les palmes de se déplacer dans l’eau avec plus de puissance et de contrôle. Le palmes-masque tuba est une activité accessible, qui ne demande pas d’entraînement spécifique, ni de dépenses importantes ou d’effort physique considérable.

Quels sont les endroits où pratiquer le snorkeling?

Il se pratique généralement de façon libre et autonome, en se mettant à l’eau depuis une plage ou des rochers bordant le rivage. Cependant, pour rejoindre certains spots, un bateau est nécessaire. De nombreux excursionnistes proposent donc, dans le monde entier, des sorties à la journée en bateau pour pouvoir profiter des spots éloignés du bord, comme les barrières de corail ou certains îlots.

Les lieux idéaux pour la pratique du snorkeling sont les mers chaudes et tempérées, aux eaux claires, avec peu de vagues ou de courants, et avec une vie sous-marine attrayante. Les récifs coralliens, colorés et foisonnants de vie, sont les endroits les plus prisés par les snorkeleurs, mais de nombreux autres milieux peuvent être explorés. En environnement marin, les zones rocheuses, les herbiers, les lagunes et les lisières de mangroves permettent souvent de superbes observations. Ailleurs, certaines grottes inondées, des failles, des lacs et même certaines rivières peuvent se prêter au snorkeling, avec à la clé des expériences souvent originales.

Que peut-on voir en faisant du snorkeling?

Il n’y a pratiquement pas de limite aux observations que l’on peut faire en snorkeling. En effet, nul besoin de plonger en profondeur pour rencontrer la plupart des créatures dont nous rêvons tous : poissons tropicaux aux couleurs éclatantes (poissons-anges, poissons-clowns, poissons papillons…), requins-baleines, hippocampes, tortues marines, requins de récif, raies, poulpes, étoiles de mer, bénitiers, murènes, et même dauphins et baleines… Dans certains endroits de la planète, vous pourrez même nager avec des phoques, des otaries, des manchots ou des bancs de méduses inoffensives. Les possibilités d’observation qu’offre le snorkeling n’ont aucune limite, à condition de bien choisir les spots… Et c’est justement pour cela que Snorkeling Report a été conçu : vous aider à trouver les meilleurs spots pour vivre librement votre passion partout dans le monde.

snorkeling
Comment faire du snorkeling?

Vous faites du palmes-masque-tuba pour la première fois? Suivez ces quelques étapes pour commencer à profiter des merveilles du monde sous-marin!

1
Comment faire du snorkeling?
Apprenez à être à l'aise avec votre équipement

Tout d’abord, il est important d’avoir un équipement adapté et d’être à l’aise avec celui-ci. Lors de son achat (une page matériel est là pour vous aider à faire votre choix), mais aussi lors de ses premières utilisations.

Enfilez votre masque et, si besoin, ajustez le à l’aide des boucles de serrage. Si c’est votre première fois, entraînez-vous à respirer avec masque et tuba hors de l’eau.

2
Apprenez à faire du palmes-masque-tuba
Mettez votre masque dans l'eau

Choisissez un endroit où vous avez pied (ou où vous pouvez vous tenir à genoux), penchez-vous en avant, et mettez votre masque dans l’eau. Il faut parfois quelques minutes pour s’habituer.

Apprenez ensuite à nettoyer votre masque et votre tuba en cas d’entrée d’eau. Si de l’eau entre dans le tuba, il vous suffit d’expirer de l’air fortement dans celui-ci. L’eau sera évacuée par la valve prévue à cet effet (pour les tubas qui en sont équipés), ou par son extrémité. Si vous avez de l’eau dans le masque (cela peut se produire parfois), mettez votre tête hors de l’eau et soulevez simplement la partie inférieure du masque pour évacuer l’eau. Certains masques sont équipés de valves et vous permettent l’évacuation de l’eau en expirant de l’air avec le nez dans le masque, sans nécessité de le retirer.

3
Essayer le snorkeling pour la première fois
Flottez et respirez à travers votre tuba

L’étape suivante est d’apprendre à pratiquer le snorkeling en position horizontale, à la surface de l’eau, sans toucher le fond. Pour cela, laissez-vous simplement flotter, le visage dans l’eau. Vous constaterez que cela ne demande aucun effort particulier et que l’on flotte « tout seul ». Apprenez à rester détendu, relaxé, le snorkeling peut être une activité réellement apaisante.

4
Pratiquer le palmes-masque-tuba
Palmez et découvrez le monde sous-marin!

Apprenez ensuite à vous déplacer. Pour cela, effectuez de lents battements de palmes (de haut vers le bas), sans grande amplitude, et en essayant de les garder quelques centimètres sous la surface de l’eau. Pensez à restez en position horizontale. Un rythme d’une vingtaine de battements de palmes par minute est suffisant pour évoluer en douceur. Gardez vos bras le long du corps, ou joints dans le dos, pour être plus fluide dans l’eau. Avec l’habitude, vous verrez qu’il est facile d’atteindre des vitesses importantes (et de parcourir de grandes distances aisément) en palmant plus sportivement.

Prêts à vous lancer? On est là pour vous aider à localiser les meilleurs spots pour pratiquer le PMT près de chez vous, ou sur votre prochaine destination vacances! Consultez la liste des destinations couvertes par Snorkeling Report ici et laissez-vous guider 🙂

snorkeling-freediving
La pratique de l’apnée

Pour ceux qui le souhaitent, l’étape suivante est la pratique de l’apnée, qui permet de plonger sous la surface de l’eau. En évoluant quelques mètres sous l’eau, vous vous immergez totalement dans le monde sous-marin, et bénéficiez des meilleurs angles pour la prise de vue sous-marine (fiche conseil ici).

Depuis la position horizontale classique, prenez votre respiration, puis plongez votre tête à la verticale dans l’eau. Aidez-vous de vos bras, puis de vos palmes, pour vous positionner à la verticale (tête en bas) et descendre vers le fond. Une fois atteinte la profondeur souhaitée, vous pouvez aisément vous repositionner à l’horizontale, et explorer ainsi les fonds marins. Il est impératif d’effectuer une manœuvre d’équilibrage de la pression de vos tympans lors de la descente (y compris à de faibles profondeur, l’air contenu dans l’oreille moyenne décompresse). Pour cela, pincez votre nez et soufflez doucement dans celui-ci jusqu’à sentir un soulagement. A votre retour à la surface, expirez fortement l’air contenu dans vos poumons afin d’évacuer l’eau présente dans le tuba, et reprenez votre exploration en position horizontale à la surface de l’eau.

La pratique de l’apnée dépend des capacités pulmonaires de chacun, et peut présenter des risques. Ne pratiquez pas l’apnée si vous êtes seul dans l’eau et restez toujours raisonnables (sur la profondeur comme la durée d’immersion). N’expirez jamais l’air contenu dans vos poumons avant d’avoir rejoint la surface (même si cela permet d’être plus stable dans l’eau), car un réflexe d’inspiration peut se produire et de l’eau peut entrer dans vos poumons.