Les lagons de la côte ouest de la Réunion, véritables paradis pour le palmes-masque-tuba en eau peu profonde

La Réunion est une île de formation relativement récente, et les récifs coralliens y sont peu développés. En l’absence d’îlots ou de récifs au large, on y fait surtout du snorkeling dans les lagons côtiers, protégés par une barrière de corail, et sur quelques rares spots ouverts sur l’océan.

Baliste Picasso dans le Lagon de l'Hermitage
Peu profonds et très poissonneux, les lagons de la côte ouest de l’île, comme celui de l’Hermitage, sont d’excellents sites pour le snorkeling.

On dénombre une douzaine de spots de snorkeling à La Réunion, tous situés sur les côtes ouest et sud de l’île, entre la Baie de Saint-Paul à l’ouest et Saint-Joseph au sud. Ailleurs, l’Océan est trop dangereux pour envisager une session palmes-masque-tuba, que ce soit en raison de la houle, des courants mais aussi de la présence de requins.

Si vous aimez faire du snorkeling en toute liberté et sur des spots pas très profonds, alors La Réunion est faite pour vous: tous les spots de l’île sont librement accessibles depuis le bord de mer. Prêt pour un tour des meilleurs spots de palmes-masque-tuba de l’île? C’est parti!

Vue aérienne de la passe de l'Hermitage.
Vue aérienne de la passe de l’Hermitage.

Les meilleurs spots de snorkeling sur la côte ouest de La Réunion

Débutant au sud de Saint-Gilles-les-Bains, le Lagon de l’Hermitage est le plus fréquenté de La Réunion. Il s’étend sur près de 8km le long de la côte ouest jusqu’à Trois-Bassins, bordant une magnifique plage de sable frangée de filaos. Peu profond et offrant des eaux calmes et protégées des assauts de l’Océan Indien, il est considéré comme le meilleur site de l’île pour faire du palmes-masque-tuba.

Le Lagon de l’Hermitage peut être divisé en trois spots distincts: Le Lagon de l’Hermitage à proprement parler au nord, le Lagon de la Saline à partir de la limite sud de la Passe de l’Hermitage, puis le Lagon de Trou d’Eau entre la Saline et Trois-Bassins.

Snorkeling au-dessus des coraux du Lagon de Trou d'Eau.
Snorkeling au-dessus des coraux du Lagon de Trou d’Eau.

Ces trois parties du lagon présentent des fonds à peu près équivalents, bien que dans un état très variable en fonction des zones. D’une profondeur de 1 à 2m, on peut y observer une myriade de poissons récifaux autour de patates de corail plus ou moins étendues.

Si le Lagon de l’Hermitage reçoit des visites occasionnelles de tortues (et parfois de raies), c’est au nord du Lagon de la Saline que vous aurez les meilleures chances d’en voir. Depuis quelques années, de petites tortues imbriquées ont en effet pris l’habitude de venir se nourrir sur les débris coralliens proches de la passe, parfois à quelques mètres seulement du bord.

Un snorkeleur observe une tortue imbriquée au Lagon de la Saline
Les rencontres avec des tortues marines (ici, une petite tortue imbriquée) sont devenues courantes dans les lagons de l’ouest, particulièrement dans le Lagon de la Saline.

A une quinzaine de kilomètres au sud de Saint-Gilles, le Lagon de Saint-Leu se prête aussi à de belles sessions snorkeling. Il abrite de beaux coraux mais, semi-ouvert, est plus exposé aux vagues et aux courants.

C’est le long de la côte ouest que se trouvent aussi les rares spots de snorkeling de l’île situés hors lagon. Le superbe spot de Boucan Canot, au nord de Saint-Gilles, a longtemps été l’un des sites les plus appréciés de l’île.

Ses crêtes récifales, où vivent tortues, poissons-anges et énormes poissons-chirurgiens, ont malheureusement été récemment interdites à la baignade (et au snorkeling), hormis dans une zone équipée d’un filet anti-requins. Celle-ci est très petite, et ne couvre pas les fonds marins les plus intéressants.

Vue aérienne du récif de Boucan Canot
Le récif de Boucan Canot est situé face à l’une des plus belles plages de l’île. La baignade y est actuellement interdite en raison du risque requin.

Également équipée d’un filet anti-requins, la Plage des Roches Noires, célèbre plage du centre de Saint-Gilles, peut se prêter au snorkeling en l’absence de houle, mais la zone autorisée est là aussi très réduite.

Le long des falaises rocheuses qui séparent Saint-Gilles et Saint-Paul, le Cap Lahoussaye est prisé des apnéistes et autres plongeurs libres. Quelques clubs de plongée de la région proposent des sorties en bateau sur ce spot assez profond, où une grotte peut être explorée. Également accessible du bord, on vous conseille cette option uniquement si vous êtes accompagné de quelqu’un qui connaît bien le site.

Un snorkeleur observe une tortue marine à Boucan Canot
Boucan Canot a longtemps été l’un des meilleurs spots de la Réunion pour espérer rencontrer des tortues marines. Ici, une petite tortue verte.

Les côtes de La Réunion sont fréquentées par de nombreux dauphins et par des baleines à bosse. Alors que les dauphins sont présents toute l’année, les baleines viennent se reproduire ici pendant l’hiver austral, de juin à octobre.

Plusieurs clubs de plongée et autres prestataires locaux organisent des sorties en bateau pour les observer en palmes-masque-tuba, au large. Ces excursions partent en général du port de Saint-Gilles.

Un banc compact de centaines de chirurgiens bagnards
Un banc compact de centaines de chirurgiens bagnards traverse le platier de l’Etang Salé.

Les meilleurs spots de snorkeling sur la côte sud de La Réunion

A une quinzaine de kilomètres au sud de Saint-Leu, le spot de l’Etang Salé, aussi appelé “Bassin Pirogue”, est l’un des meilleurs du sud de l’île. Ce semi-lagon, avec son sable noir et ses coraux massifs jaunes, offre un environnement atypique, très différent des spots de l’ouest.

Alors que des tortues imbriquées se reposent parfois sous les bateaux de pêche qui mouillent sur le sable, les zones récifales permettent d’observer une grande diversité de poissons.

Un grondin volant sur les fonds sableux du Lagon de Saint-Pierre.
Un grondin volant sur les fonds sableux du Lagon de Saint-Pierre.

Le Lagon de Saint-Pierre, la “capitale” du sud de l’île, est un autre excellent site pour le snorkeling. Poissons-cochers, poissons-papillons et poissons-ballons sont notamment très communs dans les ouvertures du récif, qui héberge sans doute les coraux branchus les mieux préservés de La Réunion.

Au-delà de Saint-Pierre débute le Sud Sauvage, où l’océan est bien trop dangereux pour se mettre à l’eau. Sur cette côte volcanique déchiquetée par les vagues, il est quand même possible de faire du palmes-masque-tuba dans le Bassin de Grande Anse et le Bassin de Manapany, protégés artificiellement des vagues par des barrières de rochers, mais les possibilités d’observation de la vie sous-marine y sont plus réduites.

Le bassin rocheux de Grande Anse, La Réunion
Le bassin rocheux de Grande Anse, entre Saint-Pierre et Saint-Joseph, abrite du corail et une vie sous-marine intéressante.

Créée en 2007, la Réserve Marine de la Réunion protège les fragiles écosystèmes coralliens de l’île, et l’ensemble de ses lagons, hormis celui de Saint-Pierre.

Sur tous les spots lagonaires de la côte ouest, des zones de réserve intégrale (où toute activité humaine -y-compris le palmes-masque-tuba- est interdite) ont été établies. Elles sont signalées par des balises jaunes, et des panneaux sur les plages permettent de se repérer (nous les avons aussi indiquées sur les cartes détaillées de chaque spot).

Que peut-on voir en faisant du palmes-masque-tuba à La Réunion?

Malgré leur faible profondeur, les lagons de la Réunion offrent d’excellentes possibilités d’observation de la vie sous-marine. Plus de 1000 espèces de poissons récifaux peuvent y être rencontrées, parmi lesquels des balistes, des chirurgiens, des poissons-papillons, des poissons-ballons et de petites murènes.

Le poisson-ange empereur, l’un des plus beaux poissons des petits fonds de l’île, est parfois aperçu à La Saline ou à Boucan. Dans le sable, on a souvent la chance d’observer un grondin volant ou un turbot tropical.

Poisson ange empereur à Boucan Canot
Un poisson-ange empereur sur le récif de Boucan Canot.

Etoiles de mer, bénitiers, oursins, porcelaines et nudibranches sont aussi faciles à observer sur le récif et les herbiers. La santé des coraux, qui souffrent d’épisode de blanchissement mais aussi de casse face aux plages les plus fréquentées, est toutefois très variable.

La Réunion n’est pas une destination réputée pour le snorkeling avec des tortues ou des raies, mais les rencontres avec ces animaux fascinants en lagon sont de plus en plus fréquentes.

Pour les tortues vertes et les tortues imbriquées, tentez votre chance dans le Lagon de la Saline (aux abords de la passe), dans le Lagon de l’Hermitage (dans les herbiers), ou à l’Etang Salé (entre les bateaux). Elles sont aussi souvent vues à Boucan Canot, mais le spot est actuellement fermé.

Murène ponctuée à Grande Anse
Plus d’une dizaine d’espèces de murènes vivent sur les petits fonds de La Réunion. Ici, une murène ponctuée dans le bassin rocheux de Grande Anse.

L’Etang Salé est aussi la zone la plus recommandée pour espérer rencontrer des raies. Son lagon, semi-ouvert, est parfois visité par des raies aigles ou pastenagues. Palmez autour du chenal pour avoir les meilleures chances d’en voir.

Si vous prévoyez un voyage à La Réunion et que vous souhaitez identifier les poissons que vous verrez lors de vos sessions snorkeling, n’hésitez pas à vous procurer le très pratique Guide Delachaux des Poissons des récifs coralliens (qui recense les poissons des récifs coralliens du monde entier à l’aide de dessins) ou l’excellent Poissons de l’Océan Indien et de la Mer Rouge (qui contient plus de 1500 photos).

Plongez avec nous 👇👇👇 dans les eaux cristallines des lagons de La Réunion! Des coraux, des tortues et des centaines de poissons colorés, tout ça dans moins de 2m d’eau! En plus, vous pouvez retrouver facilement le lieu exact où les images ont été prises (le nom du spot est indiqué sur chaque séquence).

 

Quand partir faire du palmes-masque-tuba à la Réunion?

Le snorkeling se pratique toute l’année à la Réunion, mais plusieurs paramètres sont à prendre en compte. La température de l’eau varie de 22-23°C pendant l’hiver austral (mai à octobre, temps frais et sec, mais très venté) à 26-27°C (avec des pics à 30°C dans les lagons) en été (novembre à avril, temps chaud et humide).

En octobre et novembre, les conditions sont idéales, mais la côte est très fréquentée. En été, les précipitations sont plus fréquentes, notamment en saison cyclonique (janvier-mars) où l’accès à l’eau peut être impossible durant plusieurs jours.

En hiver, le vent parfois important peut rendre la baignade moins agréable et les excursions hors-lagon dangereuses du fait de la houle. La visibilité sous-marine est également souvent dégradée pendant cette période.

Les marées ont également une influence sur l’état des lagons. À la nouvelle lune, les marées sont plus faibles, il y a donc moins de vagues par dessus la barrière, et un courant de vidange plus faible. L’eau est également beaucoup plus claire pour les photos. Au contraire, à la pleine lune, l’eau peut se troubler, et des courants plus violents se former entre les patates de coraux, rendant la pratique du snorkeling plus inconfortable. Les poissons ont également à plus s’abriter, et donc à être moins visibles pendant cette période.

La Réunion connaît un fort ensoleillement, avec un indice UV généralement très élevé. Pour vous protéger du soleil dans l’eau, on conseille le port d’un rashguard léger, qui atténuera aussi la sensation de froid en cas de vent. Notre sélection de rashguards et combinaisons pour le snorkeling pourra vous aider à faire votre choix

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Risque de cyclone
Vent et fraîcheur
Chaud et ensoleillé

Hôtels proches des spots de snorkeling de La Réunion

LUX* Saint Gilles Resort

Lieu-dit L’Hermitage, 28 Rue du Lagon, 97434 Saint-Gilles les Bains, La Réunion (France)

Sur la côte occidentale de cette île tropicale luxuriante, l’hôtel LUX* Saint Gilles ouvre sur une vaste étendue océanique aux eaux chatoyantes, bordée par une longue plage de sable immaculé. Nichées dans de magnifiques jardins tropicaux, nos villas créoles se dressent à l’ombre des cocotiers et des filaos, à quelques pas du lagon de L’Hermitage et de ses massifs coralliens protégés.

Spots de snorkeling à proximité

Lagon de la Saline face à la plage de l'hôtel Accès libre du bord
Lagon de l’Hermitage à 1300m en marchant sur la plage Accès libre du bord
Lagon de Trou d’Eau à 1800m en marchant sur la plage Accès libre du bord

Relais de l’Hermitage

123 Avenue Leconte de Lisle, 97434 Saint Gilles les Bains, La Réunion (France)

Le Relais de l’Hermitage de Saint-Gilles est situé sur la côte ouest de la Réunion, à seulement 100 mètres de la plage de l’Hermitage et du lagon. Cet hôtel propose 2 piscines extérieures et un court de tennis. Toutes les chambres comprennent la climatisation, une télévision par satellite et une connexion Wi-Fi gratuite. La plupart offrent une vue sur le jardin.

Spots de snorkeling à proximité

Lagon de l’Hermitage face à la plage de l'hôtel Accès libre du bord
Lagon de la Saline à 1200m en marchant sur la plage Accès libre du bord
Lagon de Trou d’Eau à 3200m en marchant sur la plage Accès libre du bord

Hôtel Boucan Canot

32 Rue du Boucan Canot, 97434 Saint-Gilles les Bains, La Réunion (France)

Les pieds dans l’eau, l’Hôtel Restaurant Boucan Canot vous offre une vue panoramique sur l’une des plus belles plages de l’île de La Réunion. Union d’un site naturel préservé et d’une architecture typiquement créole, cet écrin verdoyant perché sur de la pierre volcanique est rythmé par la douceur des alizés. Hôtel de charme classé 4 étoiles, Le Boucan Canot à Saint-Gilles les Bains vous ouvre ses portes pour enchanter vos sens.

Spots de snorkeling à proximité

Boucan Canot face à la plage de l'hôtel Accès libre du bord
Lagon de l’Hermitage à 7,6km Accès libre du bord
Lagon de la Saline à 8,8km Accès libre du bord

Plus de 450 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.