La petite île de la Pietra, située à quelques centaines de mètres au nord de l’Île Rousse, est l’un des spots de palmes-masque-tuba les plus accessibles du nord de la Corse. Elle abrite une petite baie généralement abritée, aux eaux cristallines. Dans quelques mètres d’eau, on y observe facilement labres, anémones de mer, girelles et saupes de Méditerranée.

Vue sur la zone de palmes-masque-tuba de l'île de la Pietra

Itinéraire

L’île de la Pietra n’en est plus vraiment une: elle est reliée à la ville de l’Île Rousse par une petite digue d’environ 200m de longueur. Ce spot est de fait très accessible. Si vous souhaitez le rejoindre en voiture (5 minutes), prenez la direction du port et garez-vous sur le parking face à l’Hôtel La Pietra. Il vous restera à marcher une dizaine de minutes en direction du phare, puis à emprunter un petit sentier qui descend dans la crique pour rejoindre le point de mise à l’eau (voir carte). Vous pouvez également rejoindre le spot à pied depuis le centre-ville (1,5km).

Carte snorkeling à l'île de la Pietra, l'île Rousse

Mise à l’eau

Nous vous conseillons de vous mettre à l’eau depuis la petite plage de galets située au fond de la crique, à laquelle on accède par le petit chemin signalé sur la carte. Les autres points d’accès, en pente abrupte, peuvent être dangereux.

Exploration

La zone conseillée pour le palmes-masque-tuba couvre l’ensemble de la petite crique. Veillez à ne pas sortir de la zone abritée, car de forts courants peuvent être présents au nord de la plage, notamment entre l’île de la Pietra et l’Île de Broccio.

Siphonostome à l'île de la Pietra

En partant de la plage, les fonds sont d’abord couverts de gros galets blancs sur une vingtaine de mètres (↕0,5-1,5m). Cherchez-y des siphonostomes, ces poissons maîtres dans l’art du camouflage, qui imitent à la perfection les feuilles de posidonie. Des alevins de différentes espèces, en groupes parfois important, trouvent également refuge dans ces zones calmes et peu profondes.

Un peu plus loin, les fonds deviennent rocheux, couverts par endroits d’herbiers de posidonie (↕1-4m). Nous vous conseillons de vous concentrer sur les rochers qui bordent le sud de la crique, les plus riches en vie sous-marine. Dans les zones d’herbiers, vous rencontrerez des bancs de petites saupes de Méditerranée, parfois de près d’une centaine d’individus. Essayez également d’y surprendre des labres-merles, qui se faufilent entre les posidonies en cas de danger. Les zones rocheuses sont quant à elles l’habitat privilégié des crénilabres à cinq taches (très faciles à approcher), des tripterygions à bec rouge, et des girelles communes. Des anémones de mer se sont parfois installées au pied des parois.

Crénilabre à cinq taches à l'île de la Pietra

Ce spot est généralement abrité, avec une eau très claire, mais ne vous mettez pas à l’eau si les conditions sont dégradées, notamment si des vagues sont présentes dans la crique.

Hébergement et restauration

Le site de l’Île de la Pietra est superbe et se prête parfaitement au pique-nique. L’Hôtel La Pietra propose en saison uniquement hébergements et restauration à deux pas du spot. La Brasserie du Port, située 100m plus au sud, est une autre option. Vous trouverez sinon à l’Île Rousse (à 1,5km au sud du spot) un large choix de supérettes, restaurants et hébergements pour tous budgets.



 

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Profondeur max.5m
  • Entrée dans l'eauDepuis une plage
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationFaible à moyenne
  • Coût d'accèsGratuit
  • Restaurants à proximitéOui
  • Toilettes publiquesNon

CARTE Spot

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.