Les Îles Cook regroupent 15 îles dispersées sur plus de 2 millions de km2, au cœur de la Polynésie. Rarotonga (l’île principale, où se trouve la capitale Avarua), Aitutaki et dans une moindre mesure Aitu sont les îles les plus accessibles et les plus visitées.

Les Îles Cook sont la destination idéale pour le snorkeling en lagons peu profonds. Ici, la hauteur d’eau excède rarement 2m, ce qui en fait un milieu idéal pour observer la vie sous-marine depuis la surface. Cependant, à ces profondeurs, et notamment sur les spots les plus visités, les coraux sont souvent en mauvais état. A Rarotonga, la réserve marine d’Aroa (située face au Rarotongan Beach Resort & Lagoonarium) et la réserve marine de Tikioki (sur la côte sud-ouest de l’île) abritent une vie sous-marine passionnante. Beaucoup les considèrent comme les meilleurs spots en accès libre à « Raro ». Black Rock (sur la côte nord-ouest) et Muri Beach (au sud-ouest de Rarotonga) sont également d’excellentes options. Depuis Muri Beach, on peut aussi rejoindre en kayak ou à la nage les motus de Taakoka (juste en face du Nautilus Resort Rarotonga) et de Koromiri (devant le Pacific Resort Rarotonga), où l’on se trouve alors plus proche de la barrière de corail. En dehors de ces spots, il est possible de faire du palmes-masque-tuba à peu près partout autour de l’île, mais évitez les environs des passes qui connectent le lagon et l’océan, où de forts courants sont présents.

Snorkeling Aroa Beach, Cook Islands
La réserve marine d’Aroa, à Rarotonga, est l’un des spots les plus fréquentés des Îles Cook.

À Aitutaki, la partie nord-ouest du lagon est la zone la plus réputée pour le snorkeling depuis l’île principale. Cette zone, qui regroupe de nombreux hôtels et hébergements, s’étend du Pacific Resort Aitutaki jusqu’au Marine Research Center, situé peu après la piste de l’aéroport.

Que vous séjourniez à Rarotonga ou Aitutaki, les « lagoon snorkeling tours » sont de belles opportunités de rejoindre des spots plus éloignés, et en général mieux préservés que ceux des plages. En moyenne, il faut compter 80 NZD par personne pour une sortie de 4h avec plusieurs arrêts snorkeling. À Aitutaki, ces tours emmènent souvent les visiteurs autour des motus de One Foot Island and Honeymoon Island, qui émergent au sud du lagon.

Les lagons des Îles Cook abritent une vie sous-marine typique des petits fonds polynésiens, avec une belle diversité de poissons tropicaux (poissons-papillons, poissons-perroquets, carangues, poissons-chirurgiens, murènes), des étoiles de mer, des oursins et de nombreuses holothuries – ou concombres de mer. Malheureusement, les coraux sont plutôt dégradés dans les lagons, et les fonds sont parfois seulement composés de roche corallienne, de sable et d’algues. Si vous rentrerez en général des Îles Cook avec des photos de petits poissons récifaux, les plus chanceux y croiseront une tortue, une raie ou un petit requin.

Quand partir faire du palmes-masque-tuba aux Îles Cook?

On peut faire du snorkeling toute l’année aux Îles Cook. Le climat y est tropical et influencé par les alizés, avec une saison chaude, humide et assez arrosée de décembre à avril (26-30°C en moyenne) et une saison plus fraîche et plus sèche de juin à août (22-27°C). Les intersaisons (mai, septembre, octobre et novembre) offrent souvent le meilleur compromis entre chaleur et ensoleillement.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Chaud et humide
Chaud et ensoleillé

Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.