Quels sont les meilleurs spots de snorkeling des Maldives?

L’archipel des Maldives comprend environ 1200 îles réparties en 22 atolls. Parmi elles, seules 200 sont habitées, et environ 160 sont des îles-hôtels où sont installés de luxueux resorts.

Si l’on trouve quelques endroits où faire du snorkeling sur les îles habitées, leurs littoraux sont très abimés et l’on y rencontre surtout des fonds couverts de débris et peu poissonneux. Pour cette raison, le meilleur snorkeling des Maldives se trouve autour des îles-hôtels. Elles offrent presque toutes des bungalows sur pilotis, des plages de sable blanc, des lagons peu profonds, et des tombants récifaux protégés où la vie sous-marine s’épanouit librement.

Aerial view of Helengeli Island
Vue aérienne de l’île-hôtel de Helengeli, dans l’atoll de Malé Nord.

Bien que chaque île-hôtel comprend une ou plusieurs zones adaptées au snorkeling, les conditions locales (courants, houle) et la santé des récifs varie d’une île à l’autre, ce qui rend le choix de votre destination très important. Au cours de votre séjour, vous ferez certainement beaucoup de snorkeling depuis la plage de votre hôtel, mais sachez que la plupart des resorts proposent aussi des sorties en bateau vers des récifs environnants, ce qui permet d’offrir un peu plus de variété en termes de sites.

Prêts pour un tour d’horizon des meilleurs spots de snorkeling des Maldives? C’est parti!

Maldive anemonefish in Helengeli
Le poisson-clown des Maldives, endémique de l’archipel, est facile à voir sur les tombants et les pentes externes. Ici, à Helengeli.

Les meilleurs spots de snorkeling des Atolls de Malé Nord et Malé Sud

Les atolls de Malé Nord et Malé Sud sont les plus visités des Maldives. Abritant la capitale du pays et son aéroport international, ils sont la principale porte d’entrée de l’archipel. Les atolls de Malé Nord et Malé Sud sont composés de plus de 80 îles et îlots, dont 13 îles habitées et une cinquantaine d’îles-hôtels (soit environ 1/3 des îles-hôtels des Maldives).

Spotted eagle rays in Embudu
De belles rencontres sont possibles sur les tombants récifaux, comme ces raies léopard aperçues à Embudu.

On trouve sur les îles habitées quelques opportunités de faire du snorkeling depuis la plage, notamment à Himmafushi, à Dhiffushi et à Huraa, dans l’Atoll de Malé Nord. Les fonds sont toutefois peu spectaculaires, souvent composés de platiers dénudés et de débris coralliens.

Si vous passez quelques jours à Malé ou Hulhumalé, plusieurs clubs de plongée locaux organisent des sorties snorkeling à la journée ou à la demi-journée dans les alentours.

A snorkeling taking picture of a yellow boxfish in Dhonveli
Un poisson-coffre jaune peu farouche sur le platier de Dhonveli.

Les atolls de Malé offrent le plus large choix d’îles-hôtels des Maldives. On peut faire du snorkeling sur chacune d’elles, mais certaines se distinguent pour la qualité de leurs fonds et la variété de leur vie sous-marine. Avec leurs superbes “house reefs”, Baros, Vabbinfaru, Helengeli et Angsana, toutes les quatre situées sur l’atoll de Malé Nord, sont réputées être les meilleures îles-hôtels de la région pour le palmes-masque-tuba. Dans l’atoll de Malé Sud, les îles d’Embudu et de Biyadhoo, situées à quelques minutes de bateau de Maafushi et Guraidhoo, sont toutes deux de très bonnes options.

Si vous souhaitez éviter de longues traversées en bateau, les îles de Furanafushi, Dhonveli, Kuda Huraa, Kanifinolhu et Giraavaru, que l’on rejoint en moins de 20 minutes de bateau rapide depuis l’aéroport international de Malé, sont parmi les plus accessibles du pays.

Blacktip reef shark in Vilamendhoo
De nombreux requins à pointes noires patrouillent sur le platier de Vilamendhoo.

Les meilleurs spots de snorkeling de l’Atoll Ari

Ari, avec ses innombrables anneaux coralliens émergeant de l’Océan Indien, est renommé pour la qualité de ses fonds et la variété de sa vie sous-marine. C’est le deuxième atoll le plus visité du pays, après celui de Malé.

Composé de 82 îles, dont 36 seulement sont habitées et 26 sont des îles-hôtels, il offrent de nombreuses options pour les voyageurs en quête d’une échappée hors du monde. Chaque île abrite des lagons turquoise peu profonds et des murs coralliens spectaculaires, où les espèces pélagiques comme la raie manta et le requin-baleine sont communs.

A school of powder blue tangs in Velidhu
Un banc de centaines de chirurgiens à poitrine blanche traverse le récif de Velidhu.

Le snorkeling du bord est très limité dans l’Atoll Ari, même si l’on trouve quelques possibilités de se mettre à l’eau à Ukulhas ou à Mathiveri. Si vous voulez profiter pleinement des merveilles sous-marines des Maldives, prenez plutôt la direction Maafushivaru, Bathala, Velidhu, Kandolhu, ou encore Mirihi. Leurs eaux cristallines, où la vie sous-marine foisonne, les placent parmi les tous meilleurs sites où faire du palmes-masque-tuba aux Maldives

Vilamendhoo, en bordure sud-est de l’Atoll Ari, est un autre spot de choix pour les amoureux du snorkeling. Ils apprécieront notamment son platier peu profond, visité par des tortues marines et des pointes noires.

A whale shark in Whale Shark Point
Un requin-baleine à Whale Shark Point.

Le spot de Whale Shark Point, une large zone située à la pointe sud de l’atoll, est l’un des meilleurs endroits au monde pour nager avec des requins-baleine. Ils sont présents ici toute l’année, même si les plus grands rassemblements sont observés de décembre à avril.

La plupart des hôtels du sud de l’Atoll Ari organisent des sorties en bateau vers Whale Shark Point, où les raies manta sont aussi faciles à voir durant la mousson de nord-est, entre février et avril.

Aerial view of Maafushivaru Atoll
Vue aérienne de l’île de Maafushivaru.

Les meilleurs spots de snorkeling de l’Atoll Lhaviyani

L’Atoll Lhaviyani est considéré comme l’une des meilleures destinations palmes-masque-tuba aux Maldives. Situé au nord des Atolls de Malé, il abrite de magnifiques spots de snorkeling, bien que moins nombreux que sur d’autres atolls en raison du faible nombre d’îles habitées.

Tortues, raies et requins y sont notamment abondants, et certaines parties des récifs, bien préservés, foisonnent de coraux et de poissons tropicaux.

A cowtail stingray in Kuredu
La pastenague à queue de vache se reconnait à la petite “voile” présente au bout de sa queue. C’est l’une des espèces de raies pastenagues les plus communes aux Maldives. Ici, à Kuredu.

L’Atoll Lhaviyani (aussi appelé Atoll Faadhippolhu) s’étend au nord de l’atoll de Malé Nord. Il est composé de 54 îles, dont seulement 5 sont habitées et 5 ont le statut d’îles-hôtels. Sur les îles habitées, il est envisageable de pratiquer le palmes-masque-tuba depuis le bord de mer à Kurendhoo, mais aussi et surtout à Olhuvelifushi, dont la côte sud est frangée d’un lagon peu profond.

Les 5 îles-hôtels de l’atoll, bordées de récifs, de tombants ou de lagons, constituent toutes d’excellents spots de snorkeling. Parmi elles, l’île de Kuredu et ses 2 km de plages de sable blanc, et offrant de superbes tombants, est sans doute la plus renommée. Kuredu est aussi l’un des principaux point de départ des excursions en direction de Fahigili, un superbe récif situé à moins de 2km à l’est de l’île.

School of redtoothed triggerfish in Kuredu
Des balistes bleus sur le platier de Kuredu.

Si les atolls de Malé-Nord, Malé-Sud, Ari et Lhaviyani sont les plus visités des Maldives, des dizaines d’autres options sont dispersées aux quatre coins de l’archipel. Filitheyo (sur l’Atoll de Faafu) ainsi que Kihavah Huravalhi et Mudhdhoo (sur l’Atoll de Baa), sont par exemple des spots de classe mondiale.

Toujours sur l’Atoll de Baa, ne manquez pas Hanifaru Bay, théâtre des plus grands regroupements de raies manta au monde. Un spot facile à rejoindre depuis les îles proches, et notamment l’île habitée de Dharavandhoo.

Que peut-on voir en faisant du snorkeling aux Maldives?

Les Maldives supportent l’un des écosystemes marins les plus riches au monde, comprenant des récifs coralliens où vivent des centaines de poissons et d’invertébrés. C’est aussi l’une des toutes meilleures destinations au monde pour faire du snorkeling avec la grande faune marine, incluant requins, tortues et raies.

Les atolls sont cernés par des récifs dont la pente externe est la plus intéressante à explorer. Les coraux, qui affleurent à la surface de l’eau, « tombent » littéralement vers les profondeurs dans une profusion de couleurs et de formes.

Blueface angelfish in Vilamendhoo
Un poisson-ange à tête bleue à Vilamendhoo.

Plus de 2000 espèces de poissons peuvent être observées aux Maldives, dont une diversité extraordinaire de poissons récifaux. Parmi les plus belles espèces que l’on rencontre aux Maldives figurent le poisson-ange à tête bleue, le chirurgien à poitrine blanche, le gaterin oriental, ainsi que des dizaines de poissons-papillons.

Deux espèces de poissons-clowns sont faciles à voir sur les tombants: le poisson-clown des Maldives, endémique de l’archipel, ainsi que le poisson-clown de Clark.

Coral reef in Moofushi
Vie récifale à Moofushi.

Si vous êtes fasciné par la grande faune marine, alors les Maldives sont faites pour vous. Les tortues imbriquées sont très faciles à voir partout, de même que le requin à pointes noires, commun sur les platiers sableux.

Ouvertes sur l’Océan, les pentes externes des atolls sont visitées par des raies léopard, des raies mobula, des requins à pointes blanches, ainsi que (sur des spots précis ou très occasionnellement partout ailleurs), des raies manta et des requins-baleines.

Hawksbill sea turtle in Moofushi
Une tortue imbriquée se repose sur le récif de Moofushi.

Quelle est la meilleure saison pour faire du snorkeling aux Maldives?

Aux Maldives, l’année est divisée en deux saisons déterminées par les moussons. La mousson du Nord-Est, de décembre à avril, correspond à la saison sèche.

C’est la meilleure période pour pratiquer le snorkeling, car l’ensoleillement y est exceptionnel, mais elle correspond aussi à la haute-saison touristique (avec une fréquentation plus importante et des tarifs plus élevés).

School of Singapore parrotfish in Vilamendhoo
Un banc de poissons-perroquets à gorge verte traverse le platier de Vilamendhoo.

La mousson du Sud-Ouest, de mai à novembre, correspond quand à elle à la saison pluvieuse. Les averses et orages sont brefs mais intenses, et sont accompagnées de vent parfois violent.

Toute l’année, les températures moyennes oscillent entre 26 et 34°C, avec une chaleur plus marquée en saison sèche. Avec une température de l’eau en permanence autour de 28°C, les Maldives présentent toute l’année des conditions idéales pour pratiquer le snorkeling.

Plus de 550 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.