Ecrit en collaboration avec eisenarik (1 spot)

Le Parc National Manuel Antonio est l’un des joyaux de biodiversité du Costa Rica. Classé par la revue Forbes en 2011 parmi les plus beaux Parcs Nationaux du monde, il est le plus petit, mais aussi le plus visité du pays. Situé sur la Côte Pacifique, il offre des plages paradisiaques bordées d’une jungle luxuriante, et une concentration unique de faune et de flore. Au pied des grands arbres qu’apprécient les paresseux et les singes hurleurs, la plage de Manuel Antonio ouvre sur une petite baie aux eaux calmes qui se prêtent particulièrement au palmes-masque-tuba. Cependant, la visibilité sous l’eau peut être fortement altérée à certaines périodes, notamment après de fortes pluies.

Comment y aller?

Le Parc National Manuel Antonio est situé près de la ville de Quepos, sur la côte Pacifique du Costa Rica, à 170 kilomètres au sud de la capitale, San José. Comptez approximativement 2h30 en voiture depuis cette ville pour rejoindre le Parc. Pour le visiter, vous devrez vous acquitter d’un prix d’entrée de 16 dollars (ou 1600 colones si vous résidez dans le pays), ou vous offrir les services d’un guide (à partir de 50 dollars/pers.). Attention, car le nombre de visiteurs dans le Parc National est limité à 600 par jour en semaine et 800 le week-end, venez donc tôt pour être assuré de pouvoir y accéder (ouvert de 7h à 16h, fermé le lundi). Une fois passée l’entrée, vous rejoindrez à pied Playa Manuel Antonio, la plus accessible et la plus fréquentée du Parc, en une vingtaine de minutes.

Vue aérienne de la zone de snorkeling de Playa Manuel Antonio

Mise à l’eau

Pour vous approcher des zones les plus intéressantes à explorer en snorkeling, nous vous conseillons de marcher jusqu’au bout de la plage, et de vous installer à proximité des rochers qui émergent dans la baie. Si vous prévoyez de laisser vos affaires sur la plage, faites attention car les ratons laveurs ont la fâcheuse habitude de venir « voler » dans les sacs laissés sans surveillance.

Carte snorkeling à Playa Manuel Antonio, Costa Rica

Exploration

Toute la baie peut potentiellement être explorée, mais nous vous conseillons la zone située à l’extrémité sud de la plage, plus rocheuse, et donc plus riche en vie sous-marine (voir carte ci-dessus).

Les fonds, où les coraux sont rares, alternent entre rochers et bancs de sable, où évoluent de très nombreuses espèces typiques du Pacifique-Est. Vous croiserez tour à tour des bancs de poissons-chirurgiens, des girelles arc-en-ciel fusant au-dessus des rochers, et des poissons-ballons de plusieurs espèces se réfugiant dans les anfractuosités rocheuses à la moindre alerte. Deux espèces de poissons-papillons (le poisson-papillon à nez noir et le poisson-papillon à trois bandes), ainsi que deux espèces de poissons-anges (le poisson-ange de Cortez et le poisson-ange à barre blanche) s’observent également dans la baie.

Poissons-chirurgiens à Playa Manuel Antonio

La baie est bien protégée et relativement calme. En revanche, comme partout au Costa Rica, il est fréquent que la mauvaise visibilité sous l’eau (due essentiellement aux eaux chargées de sédiments qui se déversent dans l’océan lors de fortes pluies) vous oblige à annuler votre randonnée palmée. Pour avoir les meilleures chances de pouvoir faire du snorkeling à Manuel Antonio, privilégiez la saison sèche, de décembre à mars. Dans tous les cas, vous ne regretterez pas votre visite du Parc, tant le cadre est superbe et la nature exubérante.

Girelles arc-en-ciel à Playa Manuel Antonio

Hébergement et restauration

S’il n’est pas possible de loger dans le Parc National, un grand nombre d’hébergements pour tous les budgets sont disponibles sur la route côtière qui relie le Parc à la ville de Quepos. Emmenez votre pique-nique et beaucoup d’eau, car il vous faudra marcher à l’aller et au retour.

  • Niveau requis Débutant
  • Zone protégéeParque Nacional Manuel Antonio
  • Profondeur max.4m
  • Entrée dans l'eauFacile, depuis une plage de sable
  • Dangers potentielsVagues
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationMoyenne
  • Coût d'accèsFrais d'entrée dans le Parc National (16$/pers.)
  • Toilettes publiquesOui

CARTE Spot

Ces spots sont accessibles aux débutants en palmes-masque-tuba et aux enfants. La mise à l’eau se fait progressivement depuis une plage, ou depuis une zone où vous aurez pied. La mer y est généralement calme, peu profonde, avec peu ou pas de courants. Ces spots sont souvent situés dans des zones de baignade balisées et/ou surveillées. Il n’est pas nécessaire de parcourir de grandes distances pour découvrir les fonds marins.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.