Cette barrière de corail, que Charles Darwin a décrite comme « le récif le plus remarquable des Antilles », est classée en depuis 1996 au patrimoine mondial de l’UNESCO en raison de la variété de ses écosystèmes (atolls bordiers, centaines de cayes de sable, forêts de mangroves, lagons côtiers, estuaires) et de sa biodiversité. On estime en effet que 36 espèces de coraux mous, 70 espèces de coraux durs et près de 500 espèces de poissons peuplent la barrière de corail du Belize. Il est courant d’y observer des requins, des raies, des tortues, ou encore le lamantin des Caraïbes.

Snorkeling à Ambergris Caye - San Pedro, Belize
La barrière de corail qui s’étend face à San Pedro et Ambergris Caye abrite certains des meilleurs spots de palmes-masque-tuba du pays (à gauche, snorkeleur à Hol Chan Cut ; à droite, requin nourrice à Shark Ray Alley).

Les côtes continentales du Belize, bordées de forêts tropicales et de mangroves, ne permettent pas la pratique du snorkeling. Pour cela, il vous faudra rejoindre en bateau (ou en avion) le récif barrière, situé à quelques dizaines de kilomètres des côtes. La zone la plus accessible et la plus fréquentée est celle d’Ambergris Caye (dont la ville principale est San Pedro) et Caye Caulker, d’où s’explorent notamment le splendide spot de Hol Chan Cut ou la très célèbre Shark Ray Alley.

Le Blue Hole de Belize
(à gauche) Le Blue Hole est le site emblématique du Belize. (à droite) Le Split de Caye Caulker permet d’explorer la lisière de la mangrove, où vit notamment le Compère corotuche.

La variété des spots, la clarté de l’eau et l’accessibilité de ces îles permettent aux snorkelers de tous niveaux d’y trouver leur compte. Si vous êtes en quête d’aventure, les atolls éloignés de Lighthouse Reef (qui abrite le Blue Hole National Monument), Turneffe Islands ou Glovers Reef offrent des spots exceptionnels, à condition de disposer d’un budget élevé et d’accepter de faire plusieurs heures de bateau en pleine mer.

Quand partir faire du palmes-masque-tuba au Belize?

Le snorkeling se pratique toute l’année au Belize, le climat y étant tropical, et donc constamment chaud et humide. La saison des pluies, qui court de juin à novembre, peut cependant compliquer les sorties et réduire la clarté de l’eau. C’est la période la plus chaude (plus de 30°C). C’est également en cette saison que des ouragans sont susceptibles de toucher les côtes du Belize. En saison sèche, et particulièrement en décembre et janvier, la température dépasse difficilement les 26-27°C en journée, et chute à moins de 20°C la nuit.

La température de l’eau est relativement constante, autour de 28°C, avec des variations de plus ou moins 2 à 3°C entre les mois les plus froids (décembre-janvier) et les plus chauds (juillet-août). Toute l’année, le vent peut se lever pendant plusieurs jours et empêcher toute sortie en mer.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Chaud et humide
Chaud et ensoleillé

De nouveaux spots à partager au Belize?

new-spot

Plus de 170 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier. Plus nous serons nombreux à partager nos spots, plus il sera facile pour vous -et pour tous les autres passionnés- de localiser les plus beaux sites et d’explorer le monde sous-marin!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.
Nos spots préférés au Belize

Commentaires