Le Lagoonarium est l’un des spots de snorkeling les plus connus et médiatisés de Moorea. Situé à proximité d’un motu, ce site permet d’observer de nombreuses espèces typiques des lagons polynésiens, notamment des requins à pointes noires, des raies, des murènes, et une multitude de poissons de récif. Sachez toutefois que le Lagoonarium est un spot controversé, car l’on y pratique le feeding (nourrissage), pratique peu écologique et à l’origine de plusieurs incidents récents.

Vue sur le Lagoonarium et le motu Ahi
Vue sur le spot du Lagoonarium (là où sont situées les bouées jaunes), avec à droite le Motu Ahi.

Comment partir faire du snorkeling au Lagoonarium de Moorea?

Le Lagoonarium est situé dans le lagon de Moorea, à proximité du Motu Ahi. Pour faire du snorkeling au Lagoonarium, deux options sont possibles :

  • Passer quelques heures ou la journée sur le Motu Ahi. On rejoint ce petit îlot privé en quelques minutes de pirogue depuis le PK8, situé à 4km au sud du terminal des ferries. Le site est ouvert tous les jours de 8h à 16h, et les tarifs sont de 3900 CFP/adulte et 2900 CFP/enfant. Attention, seule une petite partie du motu, sur laquelle sont installées des huttes, est ouverte au public. Une fois sur le motu, vous serez à quelques mètres de nage du Lagoonarium.
  • Réserver une excursion en bateau autour de Moorea auprès de l’un des nombreux excursionnistes de l’île, qui comprend un arrêt snorkeling au Lagoonarium. Si le motu est privé, le lagon ne l’est pas, et le Lagoonarium reste libre d’accès.

Carte snorkeling au Lagoonarium

Où entrer dans l’eau pour faire du snorkeling au Lagoonarium?

Si vous êtes sur le motu, vous pouvez vous mettre à l’eau directement depuis le bord, face au spot. Si vous participez à une excursion, l’entrée dans l’eau s’effectue directement depuis votre bateau.

L’exploration du Lagoonarium en palmes-masque-tuba

Le Lagoonarium est un spot à la configuration particulière. Situé près de la barrière de corail, il est traversé en permanence par un puissant courant entrant (en direction de Moorea) contre lequel il est difficile de lutter, même avec des palmes. De fait, un réseau de cordes a été installé sur le site. Celles-ci permettent de se déplacer sur le récif à la force des bras, ou de se reposer.

Snorkeling with reef sharks in the Lagoonarium, Moorea
Les requins à pointes-noires sont faciles à voir au Lagoonarium. En dehors des séances de nourrissage, ils patrouillent paisiblement sur le récif.

Le site du Lagoonarium est composé d’un platier couvert de grosses patates de corail de type porites, ainsi que de quelques coraux digités. L’état du récif est variable, très dégradé par endroits. Des algues à triangles (turbinaria triquetra) ont par ailleurs tendance à envahir certaines zones du platier. Le Lagoonarium permet d’observer de nombreuses espèces de poissons récifaux, notamment des poissons-anges royaux, des idoles de Maures, des poissons-papillons et des poissons-ballons.

Si le Lagoonarium fait polémique, c’est en raison du nourrissage des requins (shark feeding), qui est pratiqué quotidiennement sur le site. A certaines heures précises, les visiteurs sont invités à se mettre à l’eau et s’installer le long des cordes, puis des restes de poisson sont lancés à l’eau. Débute alors un ballet nerveux de requins, raies, carangues et murènes, qui se jettent sur la nourriture. Cette pratique est à l’origine de plusieurs accidents, notamment avec des murènes javanaises et des requins, dont le dernier date de novembre 2019 (morsure de requin sur un jeune garçon qui assistait au feeding). Les autorités semblent pour l’instant toujours tolérer cette pratique.

Sixbar wrasse in the Lagoonarium, Moorea
La girelle-paon à taches d’encre (thalassoma hardwicke) est l’un des nombreux poissons colorés que l’on peut observer au Lagoonarium.

Pour ces raisons, et parce que le feeding est une pratique non-respectueuse de l’écosystème marin, nous ne conseillons pas spécialement le Lagoonarium. Des alternatives existent à Moorea. Si vous envisagez d’aller au Lagoonarium pour nager avec les requins, on vous conseille plutôt le spot du Banc des Requins, à la pointe nord-ouest de Moorea. Ils y sont plus nombreux et plus paisibles, et on peut y accéder librement en kayak.

Restaurants et hébergements au Lagoonarium

Il est possible de commander un repas sur le motu, ou d’emmener son pique-nique.




 

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Profondeur max.2m
  • Entrée dans l'eauDepuis le rivage du motu (ou depuis un bateau, si vous venez au cours d'une excursion)
  • Dangers potentielsLe shark feeding pratiqué sur le site est à l'origine de plusieurs incidents récents.
  • FréquentationMoyenne
  • Coût d'accèsCoût de l'accès au motu (3900CFP/adulte), ou prix de l'excursion en bateau.
  • Restaurants à proximitéOui

CARTE Spot

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.