Agréable et facilement accessible, le lagon de Trou-aux-Biches est une option intéressante si vous souhaitez faire du palmes-masque-tuba sur la côte nord de l’Île Maurice. Les coraux, très abimés il y a encore quelques années, semblent reprendre vie au niveau de la barrière. Le récif permet d’observer de nombreux poissons tropicaux, et offre parfois la chance de croiser une tortue.

Récif corallien à Trou-aux-Biches
Le récif corallien de Trou-aux-Biches, ici photographié sur la face externe de la barrière (photo prise en décembre 2019).

Comment se rendre sur le spot de snorkeling de Trou-aux-Biches?

La plage de Trou-aux-Biches est située au nord de l’Île Maurice, à environ 7km par la route au sud de Grand Baie. Plusieurs lignes de bus desservent la plage. Si vous avez votre propre véhicule, un parking ombragé a été aménagé au niveau de la plage publique. De nombreux hôtels sont installés en bord de plage, avec accès direct au spot. Le Trou-aux-Biches Beachcomber Golf Resort & Spa privatise la moitié nord de la plage. Une plage publique (voir carte) permet d’accéder librement au spot si vous ne résidez pas dans l’un des hôtels du front de mer.

Carte snorkeling à Trou-aux-Biches

Où entrer dans l’eau pour faire du snorkeling à Trou-aux-Biches?

Vous pouvez vous mettre à l’eau tout le long de la plage, qui s’étend sur plus de 1500m.

L’exploration du lagon de Trou-aux-Biches en palmes-masque-tuba

La zone à explorer couvre le lagon de Trou-aux-Biches, qui mesure entre 300 et 400m de large suivant les endroits. En palmant depuis la plage en direction de la barrière, vous devrez généralement parcourir 200 à 300m pour rejoindre les zones les plus riches en coraux. Les fonds sableux proches de la plage hébergent en effet peu de vie sous-marine, même si l’on y croise quelques balistes et poissons-papillons. La hauteur d’eau dans le lagon excède rarement 2m dans les zones les plus profondes. Ne pénétrez pas dans les zones les moins profondes proches de la barrière, car vous pourriez vous blesser (en plus d’abimer le corail).

Lorsque les conditions de mer sont excellentes, il est envisageable d’explorer la zone externe de la barrière. Pour la rejoindre, on peut soit longer le récif vers le sud et emprunter la passe (option 1 sur la carte ci-dessus), soit passer par l’un des petits « canaux » naturels qui se sont formés dans le récif (option 2 sur la carte, seulement envisageable à marée haute). Si le récif externe est moins poissonneux, les coraux y sont mieux préservés et plus colorés que dans le lagon. C’est aussi ici que vous aurez le plus de chances de voir des tortues. Cette option est toutefois réservée aux snorkeleurs très expérimentés, ayant une bonne connaissance du site.

Carangue bleue à Trou-aux-Biches
De belles carangues bleues (caranx melampygus) sont parfois présentes sur le récif, particulièrement de l’autre côté de la barrière (photo prise en décembre 2019).

Alors que les coraux ont énormément souffert dans le lagon ces dernières années, leur état s’améliore peu à peu depuis 2018. Bien que certaines zones restent très dégradées (coraux morts, cassés ou couverts d’algues), la vie reprend le dessus sur des pans entiers du récif. On rencontre notamment à proximité de la barrière de beaux massifs de coraux branchus et digités. Quelques bénitiers, oursins crayons et strombes vivent entre les coraux.

Parmi les espèces de poissons prédominantes à Trou-aux-Biches, on retrouve (comme dans l’ensemble des lagons mauriciens) l’idole des Maures, le poissons-chirurgien bagnard, les demoiselles à trois bandes. Poissons-coffres, poissons-ballons et balistes sont aussi communs sur ce spot. Les plus chanceux apercevront peut-être l’une des tortues qui visitent régulièrement le spot.

Coraux à Trou-aux-Biches
Dans le lagon, les coraux sont généralement abimés, mais on trouve encore de belles colonies d’acropora dans certaines zones proches de la barrière.

Le lagon étant fréquenté par de nombreux bateaux, il est conseillé de s’équiper d’une petite bouée de signalisation. Celle-ci est impérative si vous palmez à proximité de la passe ou sur le récif externe.

Hébergement et restauration à Trou-aux-Biches

Les food trucks installés sur la plage publique permettent de se restaurer à petit prix. Les environs offrent aussi un bon choix de restaurants, notamment dans Trou-aux-Biches Road, qui débute face à la plage publique. Une dizaine d’hôtels, résidences et appartements à louer sont disponibles en bord de plage, notamment le Trou-aux-Biches Beachcomber Golf Resort & Spa, le Sakoa Boutik Hotel et le O’Biches Mauritius.

 

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Profondeur max.2m
  • Entrée dans l'eauFacile, depuis une plage de sable
  • Dangers potentielsCirculation de bateaux - l'utilisation d'une bouée de signalisation est recommandées en dehors des zones de baignade
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationMoyenne
  • Coût d'accèsGratuit
  • Restaurants à proximitéOui

CARTE Spot

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.