Les Îles de Guadeloupe, l’une des meilleures destinations snorkeling des Petites Antilles

La Guadeloupe est un archipel comprenant la Guadeloupe proprement dite (composées de deux îles, Grande Terre et Basse Terre, séparées par un bras de mer), l’île de Marie-Galante, les îles des Saintes, la Désirade et de nombreux îlets inhabités.

Autour de ces terres émergées, une grande diversité de milieux marins s’est développée, offrant chacun des expériences uniques. Prêts à découvrir tous les secrets sous-marins de Guadeloupe? Suivez-nous!

Aerial view of Petite Terre
Le chenal de Petite Terre, au large de Saint-François, est un incontournable du snorkeling en Guadeloupe.

Les meilleurs spots de snorkeling à Grande-Terre

Grande-Terre est l’aile Est du « papillon » que forment les deux principales îles de Guadeloupe. C’est ici que se trouvent les plages les plus connues de l’île, mais elles sont peu réputées pour le snorkeling.

Si vous séjournez à Sainte-Anne, célèbre village balnéaire de l’île, vous pouvez tout de même tenter une session dans le lagon qui borde la plage. Dans les herbiers peu profonds, vous verrez notamment des oursins, des petits poissons et des strombes géants. Les très proches Plage de la Caravelle et Plage de Bois Jolan présentent des fonds marins à peu près identiques.

Green iguana at Plage de Petit Havre
Un petit air des Îles Galápagos flotte à la Plage de Petit Havre, où les iguanes verts ont pris l’habitude de se rafraîchir dans l’eau.

En redescendant vers le sud, la Plage de Petit-Havre, dont les fonds sont également assez pauvres, offre parfois l’occasion d’observer des iguanes verts sous l’eau.

La Plage du Gosier, souvent bondée, n’est pas adaptée au palmes-masque-tuba. En revanche, vous pouvez y louer un kayak et partir à la découverte du récif corallien qui borde l’Îlet du Gosier, situé à environ 500m au large.

Aerial view of Plage du Souffleur
Vue aérienne de la Plage du Souffleur et de son récif.

L’Anse des Salines à la Pointe des Châteaux et la Plage du Souffleur à Port-Louis sont également deux bonnes options pour faire du snorkeling à Grande-Terre.

Les meilleurs spots de snorkeling à Basse Terre

Basse Terre, c’est l’autre “aile” du papillon de Guadeloupe. Elle présente un visage plus sauvage et plus authentique. Sur sa côte ouest se trouve la région de Bouillante, hotspot du palmes-masque-tuba en Guadeloupe.

Green sea turtle in Malendure
Si vous rêvez de nager avec des tortues, direction Malendure, où vous serez presque sûr d’en rencontrer.

Le spot de Malendure, à 10 minutes de route au nord de Bouillante, est réputé pour l’observation des tortues vertes, qui viennent se nourrir sur les herbiers marins. Elles sont faciles à observer dans la baie, qui abrite aussi à ses deux extrémités des zones coralliennes pleines de vie.

Depuis Malendure, ne manquez pas une sortie bateau aux Îlets Pigeon, deux petits îlets sauvages et protégés aussi connus sous le nom de “Réserve Cousteau”. On y observe barracudas, tortues imbriquées, coraux corne d’élan et poissons récifaux dans une eau cristalline.

Barracuda in the Pigeon Islands
De nombreux barracudas ont élu domicile aux Îlets Pigeon, où ils aiment stationner au-dessus des récifs.

Toujours sur la côte ouest de Basse-Terre, les spots d’Anse à la Barque, qui abrite des épaves et des canons de l’époque napoléonienne, ainsi que le Phare de Vieux-Fort et son superbe tombant récifal valent également le détour.

Au large de la côte nord de Basse-Terre, vous pouvez aussi partir à la découverte du Grand Cul-de-sac marin, vaste lagon comprenant des zones de mangrove, des îlets et des récifs. Cette aire protégée se visite au cours de sorties en bateau, généralement au départ de Sainte-Rose.

Frogfish at Vieux Fort
Superbe observation d’un antennaire longue-ligne au Phare de Vieux-Fort.

Les meilleurs spots de snorkeling aux Saintes

L’archipel des Saintes, à une dizaine de kilomètres au sud de Basse Terre, abrite plusieurs spots de snorkeling réputés.

A Terre-de-Haut, l’île principale du petit archipel, la Plage du Pain de Sucre est absolument immanquable. Cette minuscule anse bordée de cocotiers ouvre sur un joli récif couvert de gorgones et d’éponges, où vivent des centaines d’espèces de poissons caribéens.

Aerial view of Pain de Sucre Beach, Les Saintes
La Plage du Pain de Sucre, nichée sur la côte verdoyante des Saintes.

L’Anse Mire, juste au nord du village de Terre de Haut, et l’Anse Crawen, environ 700m après le chemin qui descend à la plage du Pain de Sucre, font également partie des meilleurs spots de l’île.

Deux bons spots de palmes-masque-tuba récompenseront ceux qui effectueront la petite traversée vers Terre-de-Bas: Grande Baie, une baie abritée appréciée des tortues vertes, et l’Anse à Dos, aux fonds coralliens habités par de nombreux petits poissons.

Snorkeling over Anse Mire wreck
Une jolie épave est visible à Anse Mire, près du débarcadère de Terre-de-Haut.

Les meilleurs spots de snorkeling à Petite Terre

Que vous soyez débutant en snorkeling ou un snorkeleur aguerri, ne quittez pas la Guadeloupe sans vous rendre sur les îlets de Petite Terre

Cette réserve abrite un chenal peu profond où l’on peut voir des raies léopard, des raies pastenague, des tortues vertes, des barracudas et surtout des dizaines de petits requins citron, qui sont les véritables stars du lieu. Avant même de poser le pied sur l’île, vous verrez leurs petits ailerons fendre la surface de l’eau autour du bateau.

Lemon shark in Petite Terre
Petite Terre est une véritable nurserie pour les requins citron, très faciles à voir près de la plage.

Petite Terre est aussi l’un des derniers refuges de l’iguane des Petites Antilles, que vous n’observerez pas dans l’eau mais sur la plage et dans les arbustes alentours. On peut rejoindre la réserve au cours d’excursion à la journée en bateau depuis Saint-François, sur la côte sud de Grande Terre.

Les meilleurs spots de snorkeling à Marie Galante et à La Désirade

Authentiques et moins visitées, Marie-Galante et La Désirade n’abritent pas de “top spots” de palmes-masque-tuba. A Marie-Galante, on trouve du snorkeling très moyen à l’Anse Feuillard et face à la Plage de Capesterre. A La Désirade, les récifs du sud de l’île, abrités par de petites barrières de corail, peuvent également se prêter à de petites balades palmées.

Stingray in Petite Terre
C’est à Petite Terre que vous aurez le plus de chance d’observer des raies.

Que peut-on voir en faisant du palmes-masque-tuba en Guadeloupe?

Les récifs de Guadeloupe sont habités par une grande diversité de poissons caribéens. Les poissons-papillons, poissons-perroquets et poissons-chirurgiens sont faciles à voir sur la plupart des spots, tandis qu’on rencontre occasionnellement le superbe poisson-ange français, le poisson-ange tricolore ou la murène tachetée. Bien plus rares, l’antennaire longue ligne et la rascasse tachetée sont fascinants à observer.

Tortues vertes, tortues imbriquées, raies léopard, raies pastenagues et barracudas sont aussi communs sur certains spots. Pour les tortues, direction Malendure, Grande Anse ou Petite Terre. Pour les raies, c’est certainement à Petite Terre que les chances d’en voir sont les plus élevées. Quant aux barracudas, ils abondent autour des Îles Pigeon.

Caribbean cushion sea star in Malendure
Une étoile de mer coussin des Caraïbes à Malendure.

Les amateurs d’invertébrés trouveront aussi leur bonheur en Guadeloupe, où l’on observe tour à tour des étoiles coussins, des strombes géants (appelés localement “lambis”), des petites langoustes et, sur les gorgones, de jolies monnaies caraïbes à ocelles

Si vous prévoyez un voyage snorkeling en Guadeloupe, n’hésitez pas à emmener avec vous le très complet Guide Delachaux des Poissons des récifs coralliens (qui recense non seulement les poissons des Caraïbes, mais aussi de l’Océan Indien, du Pacifique et de la Mer Rouge), ou le plus spécialisé Reef Fish Identification: Florida Caribbean Bahamas (en anglais).

School of Atlantic spadefish at Anse à la Barque
Un banc de disques portugais à l’Anse à la Barque. Cette espèce est peu commune à faible profondeur.

Quand partir faire du palmes-masque-tuba en Guadeloupe?

La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical tempéré par les influences maritimes et les alizés. On distingue dans la région une saison sèche, appelée « carême » (de janvier à juin) et une saison humide (« hivernage », de juillet à décembre).

Avec une température extérieure moyenne de 27°C (25-32°C en saison sèche et 24-29°C en saison humide), et une température moyenne dans l’eau de 28°C, le snorkeling s’y pratique toute l’année.

Vieux Fort lighthouse snorkeling area
La Guadeloupe offre la plupart du temps des conditions idéales pour le palmes-masque-tuba. Ici, au Phare de Vieux-Fort.

La saison des ouragans, qui peut empêcher toute mise à l’eau pendant plusieurs jours, court de mai à novembre.

Les îles des Caraïbes jouissent d’un fort ensoleillement, avec un indice UV généralement très élevé. Pour vous protéger du soleil dans l’eau, on conseille le port d’un rashguard léger, qui atténuera aussi la sensation de froid en cas de vent. Notre sélection de rashguards et combinaisons pour le snorkeling pourra vous aider à faire votre choix.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Chaud et humide
Chaud et ensoleillé

Vous préparez un voyage en Guadeloupe? Découvrez notre itinéraire sur mesure conçu pour les fans de snorkeling, à explorer en toute liberté!

RÉSERVEZ DÈS MAINTENANT

Plus de 450 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.