Des spots surtout situés dans les îles de la Mer des Caraïbes

Il est difficile de faire du snorkeling depuis la côte continentale du pays, car les rivières descendant des forêts tropicales déversent une grande quantité d’alluvions dans la mer : l’eau y est donc souvent opaque, avec une très mauvaise visibilité sous-marine. La plupart des spots de snorkeling du Venezuela sont donc situés sur les îles de la Mer des Caraïbes.

Bien que située à une vingtaine de kilomètres de la côte, Isla de Margarita connaît aussi une faible visibilité sous l’eau. Si vous séjournez sur l’île (la plus accessible du pays), envisagez plutôt une excursion en bateau vers l’archipel de Los Frailes, qui abrite quelques bons spots de snorkeling.

À 75km au large de Puerto La Cruz, Isla de la Tortuga est une superbe île corallienne entourée de récifs et de bancs de sable. Pour y faire du snorkeling, réservez un tour à la journée au départ de Puerto La Cruz. On peut aussi passer la nuit dans un hébergement sommaire sur l’île ou sur Cayo Herradura, situé juste à côté.

Poisson-ange et murène dans l'archipel de Los Roques
Un poisson-ange royal et une murène tachetée photographiés à Cayo de Agua, dans l’archipel de Los Roques.

Plus au nord se trouve l’île de Blanquilla et les Islas de los Hermanos, prisées des plongeurs. En l’absence d’hébergement sur place (les îles sont entièrement naturelles), la seule solution pour aller y faire du snorkeling est de participer à une croisière liveaboard, mais celles-ci sont rarement adaptées aux snorkeleurs.

Si toutes ces îles raviront les amateurs de palmes-masque-tuba, le must du snorkeling au Venezuela demeure l’archipel de Los Roques, un vaste lagon de 400km2 bordé de centaines d’îles et cayes coralliennes. Le Parc National qui protège l’archipel a été créé en 1972, et est réputé être le plus grand de toutes les Caraïbes. Pour découvrir l’exceptionnelle vie sous-marine de Los Roques, on peut séjourner sur l’île de Gran Roque (où se trouve un petit aéroport) puis rayonner vers les différentes îles avec des tours à la journée, par exemple à Cayo de Agua.

Les côtes du Venezuela abritent des écosystèmes et des espèces typiques des Caraïbes. Les récifs peu profonds foisonnent de poissons-papillons, de poissons-anges, de chirurgiens et de centaines d’autres espèces colorées. Dans les réserves et Parcs Nationaux, on peut aussi rencontrer des raies, des tortues, des requins-nourrice et langoustes, y-compris à des profondeurs réduites.

Quand partir faire du palmes-masque-tuba au Venezuela?

On peut faire du snorkeling toute l’année au Venezuela, mais il est recommandé de privilégier la saison sèche (qui s’étend de novembre à mai), car la pluie peut fortement réduire la visibilité sous-marine.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Chaud et humide
Chaud et ensoleillé

Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.