En arrivant au point de vue de Cerro Tijeretas, sur les hauteurs de San Cristóbal, difficile de ne pas se laisser subjuguer par le panorama sur Darwin Bay. Cette petite baie à l’eau turquoise, taillée dans une côte aride et bordée de rochers noirs, a tout d’une carte postale. Sous l’eau, on part à la rencontre des tortues, des otaries, des requins et des poissons colorés qui vivent dans la baie. C’est l’un des rares spots de snorkeling des îles Galápagos que l’on peut explorer librement, sans être accompagné d’un guide.

Itinéraire

Le spot de Cerro Tijeretas est situé sur l’île de San Cristóbal, l’une des quatre îles habitées de l’archipel des Galápagos. Celui-ci est en accès libre : il n’est pas nécessaire d’être accompagné d’un guide du Parc National pour y faire du snorkeling.

Escalier snorkeling à Darwin Bay, Galapagos

Rendez-vous tout d’abord au Centre d’Interprétation, situé au nord de Puerto Barquerizo Moreno, soit à pied (20 minutes de marche environ depuis le port), soit en taxi. L’accès au Centre est gratuit – inscrivez-vous simplement sur le registre à l’entrée. A l’arrière du centre, vous repèrerez facilement le départ d’un sentier aménagé. Empruntez-le sur environ 300m. A la première bifurcation, prenez le chemin de droite, qui mène à la baie et au spectaculaire point de vue de Cerro Tijeretas. Le chemin de gauche redescend quant à lui sur la plage de Punta Carola, également réputée pour le palmes-masque-tuba.

Mise à l’eau

Au bout du sentier, quelques marches en béton aménagées sur le rivage permettent d’entrer facilement à l’eau.

Carte snorkeling à Darwin Bay, San Cristobal

Exploration

L’ensemble de la baie peut être exploré en palmes-masque-tuba. Cependant, nous vous conseillons de vous concentrer sur les zones les plus calmes et les moins profondes, localisées dans sa partie sud (voir carte ci-dessus).

Les fonds de Darwin Bay sont essentiellement minéraux, colonisés par endroits par de petits coraux durs, d’oursins et d’éponges. La bordure ouest de la baie (sur votre gauche lorsque vous êtes face à la mer) est composée de barres rocheuses couvertes de petites algues (↕1-3m), appréciée des tortues vertes des Galápagos. Vous aurez de bonnes chances d’en observer ici, parfois à seulement quelques mètres du bord, occupées à brouter sur les rochers.

Tortue verte à Darwin Bay, San Cristobal

De l’autre côté (sur la droite des marches), les fonds sont plus variés, ponctués de gros rochers immergés tombés des falaises enserrant la baie. C’est le terrain de jeu privilégié des otaries des Galápagos, que l’on observe souvent sur le rivage ou dans l’eau, fusant au-dessus des fonds.

Parmi les poissons présents un peu partout à Darwin Bay, le poisson-ange à barre blanche, la girelle arc-en-ciel et le poisson-perroquet à bandes bleues figurent parmi les plus colorés. Au fil de votre exploration, vous croiserez certainement des bancs de poissons-chirurgiens à queue jaune, des labres mexicains (dont on reconnaît le mâle à sa queue en lyre), ou encore des poissons-pierre, qui maîtrisent à la perfection l’art du camouflage.

Poisson-scorpion à Darwin Bay, Galapagos

Dans les parties plus profondes, notamment au centre de la baie, il n’est pas rare d’apercevoir une raie pastenague, une raie aigle ou un requin à pointes blanches se reposant sur les fonds.

Hébergement et restauration

Darwin Bay est située dans un site naturel, sans possibilité de se restaurer ou d’acheter des boissons à proximité. Emmenez de l’eau avec vous. Vous trouverez à Puerto Barquerizo Moreno un large choix de restaurants et d’hébergements pour tous budgets.



 

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Zone protégéeParque Nacional Galápagos
  • Profondeur max.4m
  • Entrée dans l'eauDepuis des marches aménagées sur les rochers
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationMoyenne à forte
  • Coût d'accèsGratuit
  • Restaurants à proximitéNon
  • Toilettes publiquesNon

CARTE Spot

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.