L’Île Maurice, l’un des plus beaux lagons de l’Océan Indien

L’Île Maurice présente une variété intéressante de spots de snorkeling où l’on peut palmer au-dessus de jolis récifs à la rencontre de poissons tropicaux et d’autres espèces marines telles que les tortues, les raies et des dauphins.

La plupart des spots sont situés à l’intérieur des immenses lagons qui encerclent l’île, mais certaines excursions en bateau vous emmèneront sur le récif externe ou sur les îlots environnants.

Blue Bay Beach
Le Parc Marin de Blue Bay est probablement le plus beau spot de snorkeling de l’île. Ici, vue sur la baie depuis la plage publique.

Les récifs de l’Île Maurice sont toutefois dans un état très variable, et vous alternerez souvent entre des zones préservées et d’autres sévèrement abimées, où ne subsistent que des débris de coraux. Découvrez ci-dessous les meilleurs spots de snorkeling de Maurice région par région, pour préparer au mieux votre aventure sous-marine!

Snorkeling à Grand Baie et sur la côte nord-ouest de Maurice

Certains des meilleurs spots de snorkeling de l’île Maurice sont situés dans la région de Grand Baie, petite ville animée et touristique du nord de l’île. Elle offre le choix entre plusieurs sites, qui ont tous en commun d’abriter de nombreux poissons tropicaux dans une eau peu profonde.

Hawksbill sea turtle in Pereybere Beach
Si vous voulez avoir de vraies chances de nager avec des tortues, direction Pereybere, au nord de l’île. Ici, une tortue imbriquée rencontrée près des rochers qui bordent la plage.

A seulement 3 kilomètres au nord de Grand Baie se trouve la Plage de Pereybere, une plage de sable fin blottie dans une petite baie. Son récif est non seulement réputé pour ses poissons colorés (dont le poisson-clown de Maurice, endémique de Maurice et de La Réunion), mais c’est en plus le meilleur spot de l’île pour rencontrer des tortues marines.

Deux espèces, la tortue verte et la tortue imbriquée, visitent fréquemment la baie, s’approchant parfois près de la plage. Un peu plus au nord de Pereybere, on peut aussi faire du snorkeling à la Plage de Bain Boeuf ou au Cap Malheureux, mais les fonds y sont moins variés.

School of whitespotted surgeonfish in Trou aux Biches
Dans le lagon de Trou aux Biches, rencontre avec un banc de poissons-chirurgiens mouchetés, peu communs dans l’Océan Indien.

Le trait de côte qui s’étend au sud de Grand Baie, entre Mont Choisy et Balaclava, offre également plusieurs bonnes options pour se mettre à l’eau. Bordées par un lagon, les différentes plages qui se succèdent dans cette région se prêtent à de très belles explorations.

Du nord au sud, les spots les plus recommandés sont Mont Choisy, Trou aux Biches, Pointe aux Piments et Balaclava. Trou aux Biches est probablement le meilleur d’entre eux: en plus d’y palmer au-dessus de beaux coraux branchus accompagnés par des poissons multicolores, les plus chanceux pourront aussi y croiser la route d’une paisible tortue marine.

Dans le nord, comme en de nombreux endroits de l’île, l’accès aux plages n’est pas toujours évident et il vous faudra passer par les plages publiques (ou par de discrets accès entre les hôtels) pour rejoindre le bord du lagon.

Aerial view of Flat and Gabriel Island
Vue aérienne du lagon qui sépare l’Îlot Gabriel (en arrière-plan) et l’Île Plate.

Snorkeling dans les Îles du Nord

Au large de la pointe nord de Maurice, six îles inhabitées, la plupart bordées de récifs, émergent de l’Océan Indien. Relativement isolées, elles abritent certains des fonds les plus préservés de l’île.

Les plus visitées sont l’Île Plate et l’Îlot Gabriel, où l’on peut palmer dans le chenal peu profond qui sépare les deux îles. Pastenagues, poissons-anges et poissons-papillons y sont régulièrement rencontrés, dans moins de 2 mètres d’eau. La réserve naturelle du Coin de Mire, bordée de crêtes coralliennes descendant doucement vers le bleu, est la plus proche de l’île principale.

Coral reef at Flat and Gabriel
Vie récifale à l’Îlot Gabriel.

Pour visiter ces îles (et y faire du snorkeling), réservez une excursion au départ de Grand Baie. Les tours classiques sont généralement à destination d’une seule île sur laquelle vous passerez la journée, mais certains operateurs de speedboats proposent un tour “3 îles”.

L’Île Ronde et l’Île aux Serpents, les plus au nord de l’archipel, sont rarement visitées en raison de leur isolement, de l’absence de récifs coralliens le long de leurs côtes, mais aussi parce qu’elles sont des sites de nidification importants pour les oiseaux marins et qu’il est de fait interdit d’y débarquer.

Snorkeling à Blue Bay, Mahébourg et sur la côte est de Maurice

Sur la côte sud-ouest de l’île, le Parc Marin de Blue Bay est considéré comme le plus beau spot de palmes-masque-tuba de Maurice. Ses eaux protégées, débordantes de vie sous-marine, attirent chaque jour des centaines de visiteurs.

Scrawled butterflyfish in Blue Bay
Un très joli poisson-papillon de Meyer à Blue Bay.

Si certaines petites zones peuvent être explorées depuis le bord, participez absolument à une excursion en bateau pour découvrir le coeur du parc et ses fonds les plus préservés. Vous y découvrirez des jardins de corail où des coraux branchus, des coraux tabulaires et de gigantesques coraux cerveau s’entremêlent sous la surface, baignés par la lumière du soleil.

Coral reef in Blue Bay
Des coraux très préservés s’épanouissent dans le Parc Marin de Blue Bay.

Juste au nord de Blue Bay, à proximité de l’aéroport international, se trouve Mahébourg, petite ville de la côte est de Maurice. Elle fait face à un large lagon émeraude où sont dispersés quelques excellents spots de palmes-masque-tuba, étonamment peu fréquentés.

Le Jardin des Anémones, en particulier, vaut le détour: c’est probablement le meilleur endroit sur l’île pour observer le poisson-clown de Maurice. Avec d’autres spots proches, comme Trou Moutou et Courant Zaigrettes, il se visite au cours de courtes sorties en bateau organisées par des opérateurs de Mahébourg.

Mauritian clownfish at the Anemone Garden
Des poissons-clowns de Maurice, véritables vedettes du Jardin des Anémones.

On peut faire du snorkeling en de nombreux endroits de la côte nord-est de Maurice, presque continuellement bordée par un lagon. Les plus connus sont, du nord au sud, la point est du lagon de Roches Noires, la Plage de Poste Lafayette, la Plage de Belle Mare et la Plage de Palmar.

Bellemare Beach Lagoon
Vue aérienne du lagon de Belle Mare.

Si l’Île aux Cerfs, avec son sable blanc et ses lagons turquoise, est l’une des principales attractions de Maurice, elle n’est pas vraiment adaptée au snorkeling. Cependant, la plupart des excursions combinent la visite de l’Île aux Cerfs avec une session snorkeling sur la barrière de corail de Trou d’Eau Douce, toute proche.

Snorkeling dans la région du Morne et sur la côte sud-ouest de Maurice

Le sud et le sud-ouest de Maurice accueillent également plusieurs spots de snorkeling de premier plan, particulièrement autour du Morne Brabant, une majestueuse montagne basaltique qui domine le lagon du sud de l’île.

Coral reef and damselfish at Ile aux Benitiers
Vie récifale à l’Île aux Bénitiers.

L’Île aux Bénitiers, qui émerge dans le lagon du Morne, est l’excursion la plus populaire de la région. De nombreux bateaux emmènent les visiteurs à cet endroit pour leur faire observer des coraux, des poissons récifaux, mais aussi les groupes de dauphins à long bec et des grand dauphins qui vivent dans le lagon.

Si vous voulez plutôt faire du palmes-masque-tuba depuis le bord, alors la Plage de la Prairie et la Plage du Morne (particulièrement la zone en face du LUX Le Morne) sont certainement des meilleures options.

Le Morne Lagoon
Le lagon du Morne, et se célèbre montagne, le Morne Brabant, en arrière-plan.

Sur la côte sud-ouest de Maurice, juste après Rivière Noire, la plage de Flic en Flac est un spot sympathique. Une fois dans l’eau, vous aurez de grandes chances d’y voir des balistes, des poissons-papillons, des perroquets et des demoiselles, parmi de nombreuses autres espèces. Les raies aigle fréquentent aussi occasionnellement cette zone.

School of goatfish in Flic en Flac
Un banc de surmulets à Flic en Flac.

Que peut-on voir en faisant du snorkeling à l’Île Maurice?

Les récifs mauriciens sont le support d’une vie marine riche, comprenant coraux durs, coraux mous, éponges, gorgones et autres invertébrés. On peut y observer près de 700 espèces de poissons, dont le poisson-ange empereur, le poisson-trompette, des demoiselles, des balistes, et des dizaines d’espèces de poissons-papillons et de chirurgiens. Souvent, des nuées de sergents majors viendront à votre rencontre près des plages, juste sous la surface.

Snowflake moray in Flic en Flac
Rencontre avec une petite murène étoilée à Flic en Flac. Cette espèce est réputée pour chasser à découvert sur les platiers.

De par son relatif isolement, Maurice permet de découvrir des espèces uniques dont l’aire de répartition est réduite aux Mascareignes, comme le poisson-clown de Maurice. Cette espèce inconique peut être rencontrée sur des spots spécifiques, comme le Jardin des Anémones et (moins facilement) le récif de Pereybere, près de Grand Baie.

Green sea turtle in Trou aux Biches
Une tortue verte à Trou aux Biches.

Autour de l’île, quelques spots permettent de rencontrer des tortues marines, aussi bien des tortues vertes que des tortues imbriquées. Le Lagon de Pereybère offre les meilleures chances d’en voir, mais vous pouvez aussi essayer le lagon de Trou aux Biches ou le jardin de corail de Blue Bay.

En palmant sur les platiers, vous pourriez bien surprendre une raie aigle ou une raie pastenague, qui visitent parfois les zones peu profondes.

Red breasted wrasse in Pereybere
La girelle bariolée, l’une des espèces les plus communes à Maurice, est facile à voir à peu près partout.

Quelle est la meilleure période pour faire du snorkeling à l’Île Maurice?

Vous pourrez vous mettre à l’eau toute l’année à l’Île Maurice, mais le climat varie sensiblement en fonction des saisons. C’est durant l’été austral, d’octobre à avril, que les meilleures conditions pour le snorkeling sont réunies. Le temps est chaud, ensoleillé, avec moins de vent que le reste de l’année. Les mois de janvier et février sont toutefois sujets aux averses et au risque de cyclones.

La côte est la zone la plus exposée aux vents, notamment au coeur de l’hiver austral, de juillet à septembre. La température de l’eau est en moyenne de 21°C en hiver (ce qui est frais pour de longues sessions) et monte jusqu’à 28°C en mars, à la fin de l’été austral.

Coral reef at Ile aux Benitiers
Le récif corallien à l’Île aux Bénitiers.

L’Île Maurice connaît un fort ensoleillement, avec un indice UV généralement très élevé. Pour vous protéger du soleil dans l’eau, on conseille le port d’un rashguard léger, qui atténuera aussi la sensation de froid en cas de vent. Notre sélection de rashguards et combinaisons pour le snorkeling pourra vous aider à faire votre choix.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Risque de cyclone
Vent et fraîcheur
Chaud et ensoleillé

Plus de 500 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.