Le plus grand lagon du monde, et certaines des plus belles îles du Pacifique

La Nouvelle-Calédonie, encerclée d’un récif corallien de plus de 1600km de long, possède le plus grand lagon du monde. Celui-ci est inscrit depuis 2008 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. C’est le 3ème système corallien le plus étendu de la planète, après la Grande Barrière de Corail australienne et le récif-barrière du Belize. La Nouvelle-Calédonie abrite donc une vie sous-marine unique, avec plus de 1600 espèces de poissons récifaux, 350 espèces de coraux, et plusieurs espèces de tortues marines. C’est l’une des meilleures destinations pour faire du palmes-masque-tuba avec des dugongs (la Nouvelle-Calédonie abrite la 3ème population au monde de ce mammifère méconnu), des raies manta et des requins.

Snorkeling Phare Amédée
L’Îlot Amédée, où l’on découvre à quelques mètres du bord tortues vertes et récif corallien, est l’un des meilleurs spots de snorkeling à proximité de Nouméa

Avec son lagon d’une surface de plus de 24 000km² et une côte longue de 3 400km, on peut pratiquer le snorkeling à peu près partout en Nouvelle-Calédonie, avec des milliers de spots potentiels.

A Nouméa, il est possible de faire du snorkeling depuis plusieurs plages de la ville, principalement à la Baie des Citrons et à la plage de Château Royal. Les nombreux îlots situés à moins d’une heure de bateau de la capitale sont également des spots prisés. L’Îlot Canard, que l’on rejoint en à peine 10 minutes de bateau-taxi depuis l’Anse Vata, est le plus fréquenté. Un sentier sous-marin a été installé sur le récif, permettant de découvrir la vie sous-marine de la petite réserve d’une façon ludique. De nombreuses sociétés de Nouméa proposent des tours en bateau à la journée ou à la demi-journée en direction de l’Îlot Amédée (un site exceptionnel pour nager avec des tortues vertes, que l’on rejoint en 40 minutes), de l’Îlot Signal (une réserve marine située à 15km à l’ouest de la capitale), de l’Îlot Goéland (dont l’accès est interdit d’octobre à mars pour favoriser la reproduction des oiseaux marins), ou encore de l’Îlot Larégnère. La plupart de ces excursions coûtent 30 à 50 euros par personne, incluant des rafraichissements et parfois un barbecue sur la plage.

Loche à l'Ilot Canard, Nouméa
La réserve marine de l’Îlot Canard, à quelques minutes de bateau de Nouméa, permet d’observer d’énormes mérous (ici, une loche saumonée).

Les îles Loyauté (Lifou, Maré et Ouvéa) et l’île des Pins abritent certains des spots les plus iconiques de tout l’archipel. Ces îles de rêve, situées au large de Grande Terre et que l’on peut rejoindre en bateau ou en avion, sont de véritables paradis tropicaux. Sur l’île des Pins, ne manquez pas la Piscine Naturelle de la Baie d’Oro, un véritable aquarium à ciel ouvert, bordée de pins colonnaires. Si vous visitez Lifou, la Baie de Jinek et les récifs situés au pied des Falaises de Jokin sont parmi les meilleures options pour le snorkeling. A Ouvéa, les Pléiades du Sud sont réputées pour les visites régulières de raies manta.

Snorkeling en Nouvelle Calédonie
Si la Grande Terre (l’île principale) offre de belles opportunités de PMT, rejoignez l’Île des Pins (à gauche, des poissons-clowns bistrés à la Piscine Naturelle) ou Lifou (à droite, les coraux de la Baie de Jinek) pour des sessions de rêve.

Plus au nord de Grande Terre, l’Îlot Tibarama (au large de Poindimié), l’Île Hienga (située à 15 minutes en bateau de Hienghène) et l’Îlot Ténia à Boulouparis sont tous trois de très bons spots.

Si vous prévoyez un voyage snorkeling en Nouvelle-Calédonie, n’hésitez pas à vous procurer l’excellent Guide Delachaux des Poissons des récifs coralliens. Ce guide compact et universel recense non seulement les poissons du Pacifique, mais aussi des Caraïbes, de l’Océan Indien et de la Mer Rouge. Chez Snorkeling Report, c’est notre meilleur compagnon de voyage!

Plongez avec nous 👇👇👇 dans les eaux cristallines de Nouvelle-Calédonie! Vous pourrez notamment voir les tortues vertes de l’îlot Amédée flottant paisiblement à la surface de l’Océan Pacifique, à quelques mètres de nous! En plus, vous pouvez retrouver facilement le lieu exact où les images ont été prises (le nom du spot est indiqué sur chaque séquence)

[]

 

Quand partir faire du snorkeling en Nouvelle-Calédonie?

Le palmes-masque-tuba se pratique toute l’année en Nouvelle Calédonie, bercée par un climat tropical. La saison chaude, qui s’étend de novembre à avril, est toutefois plus ventée et plus pluvieuse que le reste de l’année. De mai à octobre, les températures baissent légèrement et le temps est plus sec. La température de l’eau est favorable au snorkeling toute l’année, autour de 23°C en moyenne au cœur de l’hiver austral jusqu’à atteindre 28 à 30°C en janvier et février, les mois les plus chauds de l’année. Les mois de mai à septembre, les eaux se chargent de plancton, attirant les raies manta dans le lagon.

La Nouvelle-Calédonie connaît un fort ensoleillement, avec un indice UV généralement très élevé. Pour vous protéger du soleil dans l’eau, on conseille le port d’un rashguard léger, qui atténuera aussi la sensation de froid en cas de vent. Notre sélection de rashguards et combinaisons pour le snorkeling pourra vous aider à faire votre choix

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Chaud et humide
Chaud et ensoleillé

Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.