Tagus Cove est une baie profonde taillée dans la côte ouest d’Isabela, en contrebas du célèbre lac Darwin. Elle se visite uniquement au cours de croisières. C’est un site réputé pour l’observation des cormorans aptères, des manchots des Galápagos et des otaries, que l’on surprend souvent étendues sur le rivage rocheux ou en train de nager près du bord. Enfilez palmes, masque et tuba pour partir à leur rencontre et surprendre, au fil de votre balade, une tortue verte, une raie pastenague, ou encore –pour les plus chanceux-, un hippocampe du Pacifique.

Snorkeling avec des cormorans aptères à Tagus Cove, Galapagos

Itinéraire

Le spot de Tagus Cove est accessible uniquement par bateau. Situé au nord-ouest de l’île Isabela, à près de 200km des zones habitées les plus proches, la seule option pour le visiter est de participer à une croisière naturaliste de plusieurs jours dans l’archipel. Vérifiez, lors de la réservation de votre croisière, si ce site est bien inclus dans l’itinéraire.

Mise à l’eau

La mise à l’eau se fait directement depuis le bateau.

Carte snorkeling à Tagus Cove, Isabela

Exploration

Tagus Cove est bordée d’un tombant rocheux abrupt, que l’on longe en palmes-masque-tuba à la découverte de la vie sous-marine.

Juste sous la surface de l’eau (0-2m), les parois rocheuses sont couvertes d’éponges, d’algues, de gorgones et de coraux incrustants, notamment des tubastrées, un corail dur composé de gros polypes jaune-orangés ou roses. On trouve sur ce spot une grande quantité d’étoiles de mer (étoile-coussin des Galápagos, étoile de mer chocolat) et d’oursins : l’oursin vert des Galápagos, qui recouvre littéralement par endroits les fonds (2-4m), et, en nombres moins importants, l’oursin diadème et l’oursin crayon. De nombreuses espèces de poissons affectionnent les parois et cavités rocheuses : blennies à large bande, poissons-éperviers à points rouges et poissons-faucons géants sont communs de long du tombant.

Hippocampe à Tagus Cove, Galapagos

On rencontre, ça et là, des massifs de sargasses (une algue brune-dorée) fixés sur les rochers (1-3m), balancés par les mouvements de houle. C’est ici, accrochés aux algues par leur queue préhensile, que l’on observe parfois des hippocampes du Pacifique, plutôt communs à Tagus Cove. Cependant, malgré leur taille (15cm de hauteur en moyenne), ceux-ci restent difficile à repérer, souvent parfaitement camouflés dans le paysage sous-marin.

Au fil de votre exploration, vous croiserez certainement le chemin de tortues vertes des Galápagos, qui profitent des eaux calmes de la baie pour se nourrir des algues vertes qui couvrent les rochers (2-4m).

Une session snorkeling à Tagus Cove offre parfois l’occasion d’observer dans l’eau deux oiseaux emblématiques de l’archipel : le manchot des Galápagos (dont les populations les plus importantes sont concentrées sur Fernandina et la côte ouest d’Isabela) et le cormoran aptère (endémiques de ces deux îles). Ils sont souvent aperçus nageant à la surface de l’eau (parfois très près des snorkeleurs) ou en train de chasser sur les fonds (3-6m).

Etoile de mer coussin et oursins à Tagus Cove, Galapagos

La visibilité sous-marine sur ce spot, comme sur toute la côte ouest de l’île Isabela, est très aléatoire. Il arrive que les sorties snorkeling prévues dans les croisières soient annulées en raison d’une trop mauvaise visibilité (eau opaque/verte).

Hébergement et restauration

Tagus Cove est un site entièrement naturel, qui se visite uniquement au cours de croisières naturalistes de plusieurs jours en pension complète.



 

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Zone protégéeParque Nacional Galápagos
  • Profondeur max.4m
  • Entrée dans l'eauDepuis un bateau
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationFaible
  • Coût d'accèsPrix de la croisière
  • Restaurants à proximitéNon
  • Toilettes publiquesNon

CARTE Spot

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.