Le chenal peu profond qui sépare les deux îlets de Petite Terre, entourés d’un lagon, constitue sans doute le must du snorkeling en Guadeloupe. Située à une vingtaine de kilomètres au large de Saint-François et accessible seulement par la mer (via des excursions organisées ou avec son propre bateau), Petite Terre offre une concentration unique de faune sous-marine. Le passage de l’ouragan Maria, en septembre 2017, a endommagé les herbiers et ce qu’il restait de coraux sur ce spot. De fait, certaines zones sont aujourd’hui fermées au public, le temps que les milieux se reconstituent. Cependant, on observe toujours à Petite Terre de petits requins citrons qui évoluent le long de la plage dans parfois moins de 50cm d’eau, et, à quelques mètres du bord des raies, des tortues et différentes espèces de poissons.

Comment aller faire du snorkeling à Petite Terre?

Les îlets de Petite Terre sont situés à l’Est de l’île de la Guadeloupe, à environ 10km de la côte la plus proche. C’est depuis Saint-François que partent la plupart des excursions pour Petite Terre, seul moyen d’accéder à la réserve à moins de disposer de son propre bateau et d’obtenir les autorisations nécessaires. Les excursions à la journée, dont le prix varie généralement de 60 à 80 euros par personne, comprennent obligatoirement le repas sur place.

Snorkeling avec les requins citron de Petite Terre, Guadeloupe
Les rencontres avec de petits requins citron, uniques en Guadeloupe, sont la principale attraction sous-marine de Petite Terre.

Où entrer dans l’eau pour faire du snorkeling à Petite Terre?

La mise à l’eau est possible tout le long de la plage, couverte de cocotiers, sur laquelle votre excursionniste vous déposera. La plupart des baigneurs se mettent à l’eau en face de l’aire de pique-nique, dans la zone de mouillage des bateaux. Cependant, le courant dominant étant dirigé de droite à gauche lorsque vous regardez la mer, il est plus judicieux de vous mettre à l’eau à l’extrémité droite de la plage (en marchant un peu) et de vous laisser ensuite lentement dériver le long du chenal.

Carte snorkeling à Petite Terre, Guadeloupe

L’exploration du chenal de Petite Terre en palmes-masque-tuba

La zone à explorer couvre le chenal d’environ 150m de large situé entre Terre de Bas (l’îlet sur lequel vous serez déposé) et Terre de Haut (l’îlet situé en face de vous lorsque vous vous trouvez sur la plage). A droite, une barrière de corail « ferme » en partie le chenal. Plus vous allez vers la gauche, plus les eaux s’agitent. Veillez à ne pas vous laisser dériver trop loin (l’extrémité de la plage, soit les derniers cocotiers, constitue un bon point de repère).

Snorkeling avec les raies aigles de Petite Terre, Guadeloupe
Les raies léopard sont très communes dans le chenal de Petite Terre.

Lors de votre exploration, ne négligez pas les premiers mètres en partant de la plage (↕0-1m), c’est là que vous aurez le plus de chance de croiser les petits requins citron qui ont trouvé refuge à Petite Terre. Plus vous vous éloignez de la plage, plus la hauteur d’eau augmente, jusqu’à la partie centrale du chenal (↕5-6m), où évoluent plusieurs espèces de raies et quelques barracudas. Si les coraux ont été dégradés par l’ouragan, des bancs de poissons-chirurgiens, des poissons-anges et des poissons-coffres, ainsi que de petits groupes de carangues fréquentent encore la zone. C’est en passant de l’autre côté du chenal sur vous aurez le plus de chance de croiser des tortues vertes ou imbriquées, dans les eaux cristallines qui bordent l’ilet de Terre de Haut. Attention, l’accès à cet îlet est strictement interdit, y-compris le simple fait de poser un pied sur la plage. Restez dans l’eau.

Requin citron à Petite Terre, Guadeloupe
Les jeunes requins citron de Petite Terre s’observent parfois dans quelques dizaines de centimètres d’eau, à quelques mètres de la plage.

La visibilité sur ce spot est souvent bonne et les eaux protégées des vagues. Les courants, si ils sont bien présents au centre du chenal, ne sont normalement pas de nature à déstabiliser un nageur, surtout équipé de palmes. Restez tout de même vigilants et renseignez-vous sur place (auprès de votre excursionniste ou des gardes de la réserve) sur les conditions de mer du moment.

Hébergement et restauration à Petite Terre

Il n’existe aucune possibilité de restauration ou de ravitaillement en eau sur les îlets. Les excursionnistes fournissent en général un repas et des boissons, mais emmenez tout de même -au minimum- de l’eau.



 

  • Niveau requis Débutant
  • Zone protégéeRéserve Naturelle de Petite Terre
  • Profondeur max.6m
  • Entrée dans l'eauFacile, depuis une plage de sable
  • Dangers potentielsCourants, circulation de bateaux. Présence de raies pastenagues.
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationMoyenne
  • Coût d'accèsPrix de l'excursion
  • Restaurants à proximitéNon
  • Toilettes publiquesNon

CARTE Spot

Ces spots sont accessibles aux débutants en palmes-masque-tuba et aux enfants. La mise à l’eau se fait progressivement depuis une plage, ou depuis une zone où vous aurez pied. La mer y est généralement calme, peu profonde, avec peu ou pas de courants. Ces spots sont souvent situés dans des zones de baignade balisées et/ou surveillées. Il n’est pas nécessaire de parcourir de grandes distances pour découvrir les fonds marins.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.