Très peu de spots de palmes-masque-tuba, mais l’opportunité d’observer des espèces uniques au monde

Rocheuse, dépourvue de lagons et battue par les vagues, l’Île de Pâques abrite peu de spots de snorkeling. Sur l’île principale, tous sont concentrés sur une petite portion de la côte nord. Le plus connu est la superbe plage d’Anakena, bordée de cocotiers, de sable blanc et de moaï, les célèbres statues monumentales qui ont fait la réputation de Rapa Nui. Bien abritée, elle offre généralement de bonnes conditions pour le snorkeling. C’est le seul spot de niveau intermédiaire accessible depuis la côte. Située juste de l’autre côté du petit cratère qui borde Anakena, la plage d’Ovahe est une autre option. La mer a cependant tendance à y être plus agitée, et la baignade y est souvent interdite en raison du risque d’éboulements que représente le cratère situé en surplomb. Plus à l’Est, quelques criques très sauvages se succèdent. Les snorkeleurs les plus avisés pourront envisager une session à Ahu Heki’i ou Hanga Taharoa, uniquement si les conditions de mer sont idéales. Enfin, quelques centres de plongée de d’Hanga Roa proposent des sorties snorkeling en bateau au Motu Nui, situé au large de la pointe sud-ouest de l’île. Comptez environ 30.000 pesos/pers pour une sortie de quelques heures.

Poissons et coraux à l'Île de Pâques
(à gauche) un poisson-papillon de l’Île de Pâques au milieu d’un banc de chirurgiens à barre blanche (à droite) un petit corail rose du genre acropora – les deux photos ont été prises sur le spot d’Anakena.

Les fonds marins qui bordent Rapa Nui sont essentiellement rocheux. Si l’île ne possède pas de récif corallien, on trouve par endroits de petites patates de corail. Les eaux côtières de l’île sont très poissonneuses, mais le nombre d’espèces à y vivre reste réduit. On observe facilement près du bord des bancs de centaines de poissons-chirurgiens, plusieurs espèces de labres très colorés (la girelle-paon jaune, le labre tamarin orange à rayures bleues), ainsi que quelques espèces réellement tropicales, comme le poisson-pincette jaune. Surtout, l’île abrite des espèces endémiques, que l’on ne rencontre nulle part ailleurs dans le monde, comme le poisson-papillon de l’Île de Pâques (facile à observer partout, y-compris à travers la surface entre les bateaux du petit port d’Hanga Roa) ou le poisson-ange de l’Île de Pâques, cependant rare à moins de 10m de fond. La visibilité sous-marine est exceptionnelle autour de l’île, qui n’a pas de cours d’eau permanent, mais la houle peut remuer le sable dans certaines zones proches des plages.

Vue sur la plage d'Anakena
La baie d’Anakena, le spot de snorkeling le plus fréquenté de l’Île de Pâques.

Quand partir faire du snorkeling à l’Île de Pâques

L’Île de Pâques connait un climat subtropical, marqué par des étés chauds et des hivers très doux. Les mois de janvier à avril (durant l’été austral) sont les plus chauds, avec des températures supérieures à 25°C en journée. La température de l’eau y est également plus agréable que le reste de l’année, aux environs de 22 à 25°C. Au cœur de l’hiver austral (de juin à septembre), les températures baissent et ne dépassent pas les 20°C dans l’eau. Sur cette île qui n’est pas protégée par une barrière de corail, sachez qu’il existe un risque réel, toute l’année (et plus important en hiver), de ne pouvoir pratiquer le snorkeling en raison des vagues ou de la houle. De même, Rapa Nui est réputée pour son indice UV exceptionnellement élevé : protégez-vous absolument du soleil, même par temps nuageux.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Doux et ensoleillé
Fraîcheur

De nouveaux spots à partager à l'Île de Pâques?

new-spot

Plus de 220 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier. Plus nous serons nombreux à partager nos spots, plus il sera facile pour vous -et pour tous les autres passionnés- de localiser les plus beaux sites et d’explorer le monde sous-marin!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.