Des centaines des criques et de nombreuses réserves marines à explorer sur tout le littoral

On recense dans les eaux littorales du sud de la France des centaines de spots de snorkeling. Chacun y trouvera son bonheur et pourra explorer depuis la surface criques, calanques, îlots rocheux, herbiers et récifs de posidonies, lagunes, et même des spots plus atypiques incluant des épaves, des ruines romaines, ou encore un musée sous-marin.

Si vous êtes fasciné par la faune et la flore marine, vous devrez privilégier les réserves et Parcs Nationaux, aux fonds hauts en couleurs et pleins de vie. Prêts pour un tour d’horizon des meilleurs spots du littoral du sud de la France? C’est parti!

View of Plage de la Palud in Port Cros
Vue sur la Plage de la Palud, à Port-Cros. Celle-ci abrite probablement les plus beaux fonds marins de France métropolitaine.

Snorkeling dans le Parc National de Port-Cros et Porquerolles

Au large de Hyères, le Parc National de Port-Cros et Porquerolles, l’une des plus belles aires marines protégées d’Europe, offre le meilleur snorkeling de tout le sud de la France. La petite île de Port-Cros en particulier, protégée par un Parc National depuis 1967, possède des fonds marins absolument sans égal.

La Plage de la Palud, que l’on rejoint en environ 45 minutes de marche depuis le port, ravira tous les amateurs de snorkeling. Ils pourront rencontrer sur les herbiers et le long des crêtes rocheuses des dentis, des sérioles, des corbs, des dorades et des mérous bruns de belle taille. Aucun autre spot de palmes-masque-tuba du littoral de l’hexagone ne permet d’observer autant d’espèces rares sur une si petite zone.

Dusky grouper in Port Cros
Un mérou brun sur les fonds rocheux de la Plage de la Palud.

Si vous souhaitez explorer un second spot à Port Cros, prenez la direction de l’Anse de la Fausse Monnaie, toujours sur la côte nord. Là aussi, d’énormes dorades, sars et bancs de saupes paressent dans une eau translucide.

La Plage du Sud voisine, prisée des amateurs de farniente, offre en revanche des fonds moins spectaculaires. Sur la côte est de l’île, la Baie de Port Man et la Calanque Longue sont plus isolées et moins faciles à rejoindre, mais vous y serez souvent seuls dans l’eau.

Anse de la Fausse Monnaie, Port Cros
Des snorkeleurs à l’Anse de la Fausse Monnaie, à Port Cros.

Bien qu’également située dans le Parc National de Port-Cros (qui a été étendu en 2012), l’île de Porquerolles est moins poissonneuse, car la pêche reste malheureusement autorisée sur une grande partie de son littoral.

Parmi les meilleurs endroits de l’île pour faire du snorkeling figurent la Calanque du Brégançonnet, les Plages du Langoustier et le Cap des Mèdes, mais on peut également explorer les pointes rocheuses des célèbres Plage Notre-Dame et Plage d’Argent.

Brown meagre in Port Cros.
Le corb, difficile à voir en dehors des zones protégées, est commun à la Plage de la Palud.

Snorkeling sur la côte de Toulon à Cavalaire

Entre Cavalaire-sur-Mer et Hyères, des dizaines de baies, de criques et de petites plages rocheuses se succèdent le long du littoral. Parmi elles, on peut citer, d’est en ouest, la Plage de Jean-Blanc, la Plage de Brégançon, la Plage de l’Estagnol, la Plage du Pellegrin et la Plage de l’Argentière, cette dernière étant équipée d’un sentier sous-marin.

Sur la Presqu’Île de Giens, il est conseillé de se rendre à la Calanque du Four à Chaux, depuis laquelle on peut palmer au-dessus des herbiers jusqu’à l’île de la Redonne. On peut également découvrir au nord de la Plage de l’Almanarre le Site Archéologique d’Olbia, où reposent dans quelques mètres d’eau un ancien quai romain et une épave du XIXème siècle.

Noble pen in Plage de la Madrague
Observation d’une grande nacre dans les herbiers de la Calanque du Four à Chaux. Cette espèce est malheureusement en voie de disparitions sur les côtes françaises.

A quelques minutes du centre de Toulon, l’Anse Magaud, avec ses fonds rocheux protégés où vivent poissons, poulpes et étoiles de mer, est le meilleur spot de la ville.

Snorkeling dans le Golfe de Saint-Tropez

Destination mythique de la Côte d’Azur, la région de Saint-Tropez offre un littoral riche en criques et en plages bordées de pins parasols.

Dans le prolongement nord de la célèbre Plage de Pampelonne, la Plage de Tahiti ouvre sur des petits fonds rocheux ou l’on peut voir quelques poissons et parfois des poulpes. Plus au sud, la Plage de l’Escalet et la Plage de la Douane se prêtent aussi à de sympathiques sessions.

Plage de Jovat and Ilot du Crocodile
L’îlot du Crocodile, qui fait face a la Plage de Jovat. On distingue autour de l’îlot certaines bouées du sentier sous-marin.

Cependant, c’est à l’ouest du Cap Lardier que se trouve le plus beau spot de la région: la Plage de Jovat. On découvre dans cette petite zone protégée un îlot rocheux (l’Îlot du Crocodile), des herbiers de posidonie et même une épave dans laquelle des mérous bruns juvéniles et des murènes se cachent parfois.

Snorkeling à Nice, à Cannes et dans le Massif de l’Estérel

Le littoral qui s’étend entre Cannes, Nice et Antibes est fortement urbanisé. Les meilleurs spots de cette région se trouvent sur les quelques caps et petites îles encore relativement épargnés par le béton.

Si vous séjournez près de Nice, prenez la direction de la Presqu’île du Cap Ferrat, ou l’on trouve quelques spots sympathiques, comme à l’Anse des Fossés, à l’Anse des Fossettes ou à la Plage de la Paloma.

Underwater sculpture at Cannes Underwater Museum.
L’un des six portraits qui composent le Musée sous-marin de Cannes, sur l’Île Sainte-Marguerite.

Si vous cherchez un spot plus original, vous pourrez découvrir aux îles de Lérins, à moins de 2 km au large de la Croisette, le Musée Sous-Marin de Cannes. On y palme au-dessus de six visages géants immergés par 3 à 5m de fond, œuvres du célèbre sculpteur Jason deCaires Taylor.

Sur le Cap d’Antibes, quelques options s’offrent aux passionnés du monde sous-marin, qui pourront se mettre à l’eau à la Baie des Milliardaires ou à la Plage de la Garoupe.

Cup coral and red sea star in Pointe de l'Aiguille
Le pinacle de la Pointe de l’Aiguille, tapisse de zoanthaires, est un milieu apprécié des étoiles de mer rouges.

Envie de retrouver la pleine nature? Rejoignez sans attendre le Massif de l’Estérel, qui déroule ses étincelantes roches rouges entre Théoule-sur-Mer et Saint-Raphaël. Ici, ne ratez pas le site de la Pointe de l’Aiguille, où corbs, sars à tête noire et petits mérous sont parfois aperçus autour du pinacle qui émerge face à la plage.

Parmi la dizaine d’autres spots praticables au pied de l’Estérel figurent aussi la Calanque d’Anthéor et la Calanque de Maubois.

Calanque d'Antheor
La Calanque d’Anthéor.

Snorkeling à Marseille et dans le Parc National des Calanques

Au cœur du Massif des Calanques, entre Marseille et Cassis, 27 calanques se succèdent au pied de vertigineuses parois calcaires. Chacune abrite une eau translucide et de superbes fonds rocheux, mais relativement peu de vie sous-marine.

En effet, bien que son littoral soit classé en Parc National depuis 2012, la pêche y est malheureusement toujours autorisée en dehors de petites zones bien spécifiques et situées bien loin des calanques les plus visitées.

Calanque de Sormiou, Marseille
Vue sur la Calanque de Sormiou, l’une des plus belles calanques marseillaises.

Du côté de Marseille, la Calanque de Sormiou, la Calanque de Morgiou et la Calanque de Sugiton, toutes trois accessibles du bord, permettent d’observer étoiles de mer, sars et saupes sur les herbiers.

On voit moins de poissons dans les calanques de Cassis, notamment à la Calanque de Port-Pin et à la Calanque d’En Vau, souvent bondées. De nombreuses autres calanques se prêtent au palmes-masque-tuba, mais beaucoup sont isolées et il faut souvent un bateau pour les rejoindre.

Triplefin blenny in Calanque de Sugiton
Un tripterygion surpris sur les rochers couverts d’algues de la Calanque de Sugiton.

À l’extrémité est du Parc National, les calanques de La Ciotat et leurs falaises ocre offrent un paysage complètement différent. L’Anse du Petit Mugel et l’Anse du Sec, prisées des plongeurs et apnéistes, sont deux superbes spots que l’on peut explorer au cours de la même randonnée palmée.

Leurs grottes tapissées de zoanthaires et leurs tombants sur lesquels s’accrochent des gorgones jaunes raviront les amateurs de fonds atypiques, qui pourront aussi y observer blennies, rascasses, murènes et nudibranches. La Calanque de Figuerolles, à moins d’un kilomètre de là, offre aussi de belles sessions.

Mediterranean moray at Anse du Petit Mugel
A l’Anse du Petit Mugel, il n’est pas rare de tomber nez à nez avec de petites murènes de Méditerranée.

Si l’on peut faire du snorkeling hors-calanque tout près de Marseille, notamment autour de la Pointe d’Endoume et des Îles du Frioul, vous trouverez de biens meilleurs sites à Carry-le-Rouet, de l’autre côté de la rade.

La commune abrite en effet une petite réserve marine comprise dans le Parc Marin de la Côte Bleue, qui comprend notamment la Plage du Cap Rousset et l’Anse des Bouchons.

Snorkeling à Sète, Agde et dans l’Étang de Thau

Dans le Languedoc, où les longues plages de sable se succèdent, les opportunités de pratiquer le palmes-masque-tuba en mer se font plus rares. Au Grau-du-Roi, à Palavas-les-Flots ou à la Grande Motte, vous devrez vous contenter des abords des enrochements ou des brise-lames pour espérer voir par mer calme quelques poissons.

Ponton de la Bordelaise, Balaruc
Le Ponton de la Bordelaise, à Balaruc, est le spot de palmes-masque-tuba le plus fréquenté de l’Étang de Thau.

Si vous le pouvez, rejoignez plutôt les côtes rocheuses du Cap d’Agde et de Sète, qui abritent quelques sites intéressants. A Sète, on trouve des fonds marins corrects à la Plage du Lazaret ainsi qu’à la Crique de l’Anau, toutes deux nichées au pied du Mont Saint-Clair.

A une vingtaine de kilomètres plus au sud, le Cap d’Agde abrite aussi quelques spots convenables. La Plagette, où a été installé un sentier sous-marin, est le plus connu, mais la Plage de la Conque voisine, ainsi que les rochers qui s’étendent au sud de la Plage du Mole, peuvent aussi être explorés.

Le Fort de Brescou, situé sur un petit îlot rocheux au large du port, offre l’occasion de découvrir les fonds marins dans un superbe cadre.

A seahorse in Etang de Thau
Pour voir des hippocampes dans le sud de la France, aucune hésitation: direction le Ponton de la Bordelaise, sur l’Etang de Thau. Ici, un hippocampe moucheté.

Si les spots en mer sont assez pauvres, L’Étang de Thau, une lagune d’une vingtaine de kilomètres de long séparée de la mer par un cordon dunaire, est l’occasion de découvrir en palmes-masque-tuba une faune atypique.

On y rencontre notamment deux espèces d’hippocampes, plusieurs espèces de syngnathes et des nudibranches, dans quelques mètres d’eau. Pour avoir les meilleures chances de les observer, rendez-vous au Ponton de la Bordelaise, à Balaruc.

Snorkeling sur la Côte Vermeille

À l’extrémité ouest de la côte méditerranéenne française, la Côte Vermeille, entre Argelès-sur-Mer et la frontière espagnole, est un autre hotspot du snorkeling en France métropolitaine.

Ces quelques kilomètres de littoral rocheux abritent la plus ancienne réserve marine du pays, la Réserve naturelle de Cerbère-Banyuls, créée en 1974.

Seabream Plage de Peyrefite
Un petit groupe de sars communs à la Plage de Peyrefite.

Le spot de la Plage de Peyrefite, à mi-chemin entre Banyuls et Cerbère, est le plus connu de la réserve. Dorades, sars et poulpes apprécient ses éboulis rocheux peu profonds, que l’on peut explorer librement ou en suivant les bouées du sentier sous-marin. La Plage du Troc et la Plage de Taillelauque, qui font aussi partie de la réserve marine, valent également le détour.

Hors réserve, la Plage des Batteries et la Plage de l’Huile (à Collioure), l’Anse de Thil et la Plage de Bernardi (à Port-Vendres) ou encore l’Anse de Terrimbo et la Plage d’El Canu (à Cerbère) constituent de bonnes alternatives, mais vous y verrez moins de poissons.

Snorkeler at Plage de Jovat snorkel trail
Un snorkeleur sur le sentier sous-marin de la Plage de Jovat.

Les sentiers sous-marins

Une quinzaine de sentiers sous-marins ont été aménagés sur la côte française. Équipés de panneaux pédagogiques immergés fixés à des bouées, ils constituent une façon originale d’explorer les fonds marins et de découvrir la biodiversité de Méditerranée. Leur aspect ludique plaira beaucoup aux enfants, qui pourront apprendre à connaître les habitants fascinants des petits fonds.

Parmi les plus populaires figurent les sentiers sous-marins de la Plage de la Palud à Port Cros, de la Plage de Peyrefite à Cerbère, de la Plagette au Cap d’Agde, de la Pointe de l’Aiguille à Théoule-sur-Mer, de la Plage de Jovat/Îlot du Crocodile à La Croix-Valmer et de l’Anse Magaud à Toulon.

School of two-banded seabream in Port Cros
Un banc de sars à tête noire à la Plage de la Palud (Port-Cros). Cette espèce est commune partout, mais seules les zones protégées permettent de rencontrer de grands bancs.

Que peut-on voir en faisant du snorkeling dans le Sud de la France?

La Mer Méditerranée est une mer relativement petite et fermée, qui constitue un réservoir majeur de biodiversité. On estime qu’elle abrite 8% de la faune marine mondiale, avec un taux d’endémisme de près de 30%.

Les herbiers de posidonie, notamment, constituent un milieu remarquable facile à explorer depuis la côte française. Etoiles de mer rouges, grandes nacres, seiches, crénilabres-paon, sublets et petits congres ont choisi pour lieu de vie ces véritables forêts sous-marines, qui jouent aussi le rôle de nurserie pour de nombreuses autres espèces de poissons.

Octopus in Plage de Peyrefite
Un poulpe commun à la Plage de Peyrefite.

Les girelles paon, les girelles communes, les sars à tête noire, les saupes ou encore les oblades s’observent à peu près partout sur les petits fonds. Au hasard de vos balades sous-marines, vous apercevrez peut-être aussi une murène, un siphonostome ou une rascasse.

En revanche, il vous faudra rejoindre les réserves marines et Parcs Nationaux pour rencontrer des espèces plus emblématiques et plus rares comme la dorade royale, le corb, la sériole ou le denti. Pour le mérou brun, icône de Méditerranée, direction la Plage de la Palud à Port-Cros, où des individus adultes sont visibles par moins de 5m de fond.

Pipefish in Etang de Thau
Un syngnathe de lagune au Ponton de la Bordelaise.

Les milieux lagunaires, en particulier l’Étang de Thau, sont le décor d’une biodiversité bien spécifique. Vous pourrez y voir des sabelles, des lièvres de mer, des crevettes, des blennies-paon, des seiches, des syngnathes de lagune, mais aussi l’hippocampe moucheté, graal de nombreux snorkelers!

Si vous partez faire du PMT dans le sud de la France, on vous conseille d’emmener avec vous l’excellent Guide d’identification des poissons marins – Europe & Méditerranée, qui vous permettra d’apprendre à reconnaître les différentes espèces de poissons de la région.

On vous emmène avec nous 👇👇👇 à la découverte des fonds marins de la Plage de la Palud! C’est de loin notre spot préféré dans le sud de la France. Corbs, mérous, sérioles, poulpes… on ne sait jamais sur quoi on va tomber! Plus de 15 espèces différentes peuvent être aperçues dans cette vidéo réalisée entièrement avec une GoPro.

 

 

Quand partir faire du palmes-masque-tuba dans le Sud de la France?

Le climat méditerranéen est doux et ensoleillé, et les températures y sont généralement clémentes. Sur la côte, les températures moyennes sont de 20 à 25°C entre juin et septembre et de 14 à 20°C le reste de l’année. Juillet/août représente le pic de fréquentation touristique dans la région, et vous devez vous attendre à une sur-fréquentation de certaines parties du littoral.

La température de l’eau oscille entre 18 et 24°C de juillet à octobre et autour de 15° en mai-juin. En dehors de ces mois, la pratique du snorkeling est contrainte par la fraicheur de l’eau, à moins de s’équiper de combinaisons adaptées.

School of greater amberjack in Port Cros
Un banc de sérioles couronnées à la Plage de la Palud, à Port-Cros.

Même en plein été, on vous conseille d’emmener avec vous un rashguard léger, qui vous protègera des UV (puissants en Méditerranée) mais évitera aussi de vous refroidir trop vite. Vous pouvez consulter notre sélection de rashguards et combinaisons pour le snorkeling pour faire votre choix.

Le vent, soufflant en rafales sur certaines parties du littoral, est un élément à prendre en compte avant d’envisager une sortie snorkeling en Méditerranée. Il peut créer des conditions de mer dangereuses (vagues) mais également désagréables (froid).

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Fraîcheur
Chaud et ensoleillé
Froid

Cette page traite uniquement de la côte continentale méditerranéenne française. La Corse fait l’objet d’une page dédiée. Les départements et autres collectivités françaises d’Outremer ont aussi leurs pages distinctes: Île de la Réunion, Mayotte, Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Polynésie Française et Nouvelle-Calédonie. Vous pouvez aussi consulter nos pages consacrées au snorkeling en Bretagne et au snorkeling en eau douce dans les lacs des Alpes françaises.

Nous conseillons

Le guide incontournable pour l’identification des poissons de Méditerranée, avec plus de 800 espèces décrites.

De nouveaux spots à partager en France?

Plus de 450 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.