L’Espagne continentale, un choix presque infini de spots en accès libre tout le long de la côte

Il est possible de faire du snorkeling presque partout le long de la côte méditerranéenne espagnole, où chaque crique (appelées « cala ») ou bord de mer rocheux est un spot potentiel.

La Costa Brava abrite le spot de snorkeling et de plongée le plus connu du pays : les Îles Medes, un petit archipel de 7 îlots situé en face de l’Estartit, où la pêche est interdite depuis plus de 30 ans. Cette réserve marine, à la faune et flore sous-marines exceptionnelles, est réputée être l’une des plus belles de toute la Méditerranée.

Snorkeling Illes Medes and Cap de Creus
Dans le nord de la Costa Brava, les Îles Medes (à gauche) et le Parc Naturel du Cap de Creus (à droite, un snorkeleur prenant une photo d’une étoile de mer rouge à Cala Culip) font parties des meilleurs spots.

Si vous préférez faire du snorkeling depuis le bord, on trouve de nombreuses autres options le long de la Costa Brava. Le Parc Naturel du Cap de Creus (autour de Cadaqués) est l’occasion de superbes explorations sous-marines, par exemple à Cala Culip et Cala Jugadora. Au sud de l’Estartit, la Réserve Marine de Ses Negres protège 1800m de côte depuis 1983, mais le littoral y est abrupt et peu accessible. En dehors des réserves, on peut aussi trouver de bons spots accessibles à pied depuis les principales stations balnéaires de la côte, notamment à L’Estartit (Cala Calella), Tossa de Mar (Platja Mar Menuda) ou Lloret de Mar (Sa Caleta).

Le littoral de Barcelone à Valence, dominé par d’immenses plages de sable, est moins propice au palmes-masque-tuba. Située à 25km à l’est de Tarragone, la Réserve Marine de Masia Blanca est l’un des spots les plus populaires de la région. Il vous faudra cependant composer avec une visibilité variable et une profondeur importante pour profiter de ses fonds marins.

Snorkeling in Benidorm
Même si on ne s’y attend pas au premier abord, les criques situées au pied des gratte-ciels de Benidorm (comme ici Cala Almadabra) comptent parmi les spots les plus poissonneux d’Espagne.

Au sud de Valence, la station balnéaire de Benidorm est plus réputée pour ses gratte-ciels et ses plages de sable que pour ses fonds marins. Pourtant, les calanques qui bordent la ville, foisonnantes de vie sous-marine, sont de véritables merveilles. Si vous y séjournez, ne manquez pas Cala Almadabra, Cala Ti Ximo ou encore Cala Mal Pas où, en raison de l’interdiction de pêcher, les poissons sont énormes et peu craintifs.

Autre hotspot du snorkeling en Espagne, la région de Murcie propose une diversité exceptionnelle de sites de pratique pour tous les niveaux. Une dizaine de spots se succèdent par exemple le long du littoral de Cabo de Palos, à 30km à l’est de Carthagène : Cala Fría, Cala Túnez et les Islotes del Descargador sont parmi les plus fréquentés. Depuis Cabo de Palos, vous pouvez aussi réserver une sortie en bateau vers les Islas Hormigas, de minuscules îles situées à 4km de la côte. Elles sont protégées par une réserve marine depuis 1995. A l’opposé, à une trentaine de kilomètres à l’ouest de Carthagène, le Parc Naturel de Cabo Tiñoso abrite aussi quelques joyaux. Les criques blotties dans ce littoral escarpé et majestueux -réservées à ceux qui auront eu le courage de randonner parfois plusieurs heures pour les rejoindre- valent réellement le détour. On recommande particulièrement Cala del Bolete Grande, l’une des plus belles et accessibles.

Au printemps, lorsque l’eau y est encore claire, il est aussi possible d’envisager une session dans la Mar Menor, la plus grande lagune d’eau salée d’Europe. Cet écosystème menacé, à l’équilibre fragile, connaît des périodes de récupération durant lesquelles peuvent s’observer près des plages des hippocampes et d’autres espèces emblématiques des milieux lagunaires.

Snorkeling in Cartagena, Murcia
La région de Cartagena est réputée pour la réserve de Cabo de Palos (à droite, un petit mérou brun photographié à Cala Túnez) et pour ses spots hors des sentiers battus, comme la Cala del Bolete Grande, dans le Parc Naturel de Cabo Tiñoso (à gauche).

Si vous visitez l’Andalousie, prenez la direction du Parc Naturel de Cabo de Gata-Níjar, souvent présenté comme l’une des meilleures régions d’Espagne pour le palmes-masque-tuba.

La Mer Méditerranée est une mer relativement petite (1% de la surface des océans) et fermée, qui constitue un réservoir majeur de biodiversité. On estime que la Méditerranée abrite 8% de la faune marine mondiale, avec un taux d’endémisme de près de 30%. Les herbiers de posidonie, notamment, constituent un milieu remarquable facile à explorer depuis la côte continentale espagnole. Si vous croiserez facilement dans les eaux littorales girelles paon, sars, dorades ou étoiles de mer rouges et pourpres, il est possible d’y observer avec un peu de chance des murènes, de petites mérous, des dentis, des raies pastenagues ou des barracudas. Si vous partez bientôt faire du PMT en Espagne, on vous conseille d’emmener avec vous l’excellent Guide d’identification des poissons marins – Europe & Méditerranée, qui vous permettra d’apprendre à reconnaître les différentes espèces de poissons de la région.

Quand partir faire du snorkeling en Espagne?

Le climat méditerranéen est doux et ensoleillé, et les températures y sont généralement clémentes. Sur la côte, les températures moyennes sont de 20 à 25°C entre juin et septembre et de 14 à 20°C le reste de l’année. Juillet/août représente le pic de fréquentation touristique dans la région, et vous devez vous attendre à une sur-fréquentation de certaines parties du littoral.

La température de l’eau oscille entre 18 et 24°C de juillet à octobre et autour de 15°C en mai-juin. L’eau peut être jusqu’à 5°C plus chaude dans le sud du pays (Andalousie, Murcie) que dans le Nord (Catalogne, Valence). En dehors de ces mois, la pratique du snorkeling est contrainte par la fraicheur de l’eau, à moins de s’équiper de combinaisons adaptées. Même en plein été, on vous conseille d’emmener avec vous un rashguard léger, qui vous protègera des UV (puissants en Méditerranée) mais évitera aussi de vous refroidir trop vite. Vous pouvez consulter notre sélection de rashguards et combinaisons pour le snorkeling pour faire votre choix.

Le vent, soufflant en rafales sur certaines parties du littoral, est un élément à prendre en compte avant d’envisager une sortie snorkeling en Méditerranée. Il peut créer des conditions de mer dangereuses (vagues) mais également désagréables (froid).

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Fraîcheur
Chaud et ensoleillé
Froid


Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.