Située sur la côte est de Hook Island, Mackeral Bay est l’un des spots de snorkeling les plus fréquentés des Îles Whitsunday. Dévasté par un cyclone il y a quelques années, le récif corallien de la baie s’est partiellement reconstitué. Au milieu des coraux mous, on peut voir des mérous, des poissons-anges, des poissons-papillons, et parfois des raies ou des tortues. La visibilité sous-marine, variable dans les Whitsunday, peut cependant parfois gâcher votre sortie.

Cooperband butterflyfish
Un couple de chelmons à long bec sur le récif de Mackeral Bay.

Comment aller faire du snorkeling à Mackeral Bay?

Mackeral Bay est située sur Hook Island, la seconde plus grande île de l’archipel des Whitsundays. Elle se trouve juste au nord de Saba Bay, un autre spot de snorkeling fréquenté. Pour visiter l’archipel, vous aurez le choix entre des dizaines d’excursions à la journée ou de plusieurs jours au départ d’Airlie Beach (à partir de 105$/pers.). Les tours à la journée incluent en général la visite du Hill Inlet Look Out (le point de vue le plus célèbre des Whitsundays) et de la fameuse plage de Whitehaven Beach, ainsi qu’un ou plusieurs arrêts snorkeling autour des îles. Mackeral Bay est un spot souvent visité par les tours, mais il est parfois difficile de se faire confirmer lors de la réservation les lieux exacts des sessions PMT. Ceux-ci sont en effet souvent choisis au dernier moment, en fonction des conditions de mer. Tous les bateaux pour les Whitsundays partent d’Abell Point Marina, à Airlie Beach.

Carte snorkeling à Mackeral Bay

Où entrer dans l’eau pour faire du snorkeling à Mackeral Bay?

Sur ce spot, on se met à l’eau directement depuis un bateau, en bordure du récif.

L’exploration des fonds marins de Mackeral Bay en palmes-masque-tuba

La baie est bordée par un récif peu profond (↕1-3m), qui mesure entre 50 et 150m de large suivant les endroits. Au-delà du platier, le récif plonge abruptement vers les profondeurs (↕5-8m). Sur ce spot, les coraux ont été sévèrement abimés par le cyclone Debbie en 2017, et se reconstituent peu à peu. Ce sont désormais principalement des coraux mous (notamment des coraux cuir) qui recouvrent le platier. Par endroits, le récif reste tristement nu, sans coraux.

Coral at Mackeral Bay
Quelques années après les ravages causés par un cyclone à Mackeral Bay, on observe de nombreuses repousses de corail sur le platier.

De nombreux poissons peuvent être observés sur le récif. Les poissons-papillons, en particulier, sont abondants – notamment le poisson-papillon de Rainford, le poisson-papillon à raies dorées, et le superbe chelmon à long bec). On peut aussi voir plein de mérous longues ailes posés sur le sable, au pied des rochers. Alors que des groupes de sergents majors de Whitley stationnent autour des points hauts du récif, vous pourriez aussi observer dans les zones les plus profondes des poissons-anges à six bandes, des raies pastenagues et occasionnellement des tortues.

Honeycomb grouper at Mackeral Bay
Un petit mérou longues ailes, espèce très commune sur ce spot.

Comme dans tout l’archipel des Whitsundays, la visibilité sous-marine est très variable sur ce spot, qui connaît souvent des eaux troubles.

Restaurants et hébergements à proximité

Les excursions à la journée vers les Whitsundays incluent en général le repas du midi, pris sur le bateau. Renseignez-vous lorsque vous réservez.

 

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Profondeur max.3m sur le platier
  • Entrée dans l'eauDepuis un bateau
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationFaible à moyenne
  • Coût d'accèsTour à la journée aux Îles Whitsunday (à partir de 105$/pers.)
  • Restaurants à proximitéNon

CARTE Spot

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.