Où pratiquer le snorkeling en Bretagne?

Située à l’extrême ouest de la France métropolitaine, la Bretagne possède plus de 1100km de côtes ainsi qu’un millier d’îles et îlots. Baignant entre Manche et Océan Atlantique, elle abrite des environnements divers, entre criques, plages de sable, îlots rocheux, tombants et épaves.

Si la Bretagne recèle de vie sous-marine, le snorkeling y est parfois moins facile qu’ailleurs en raison des conditions de mer, très variables. Une même crique peut, en fonction des jours, offrir une mer paisible à l’eau translucide ou au contraire être battue par l’écume et les vagues. Même si cela est décevant, il est préférable de renoncer à votre session si l’état de la mer n’est pas idéal.

Crique à Belle Île en Mer
Les criques de Belle-Île-en-Mer, dans le Morbihan, n’ont pas grand chose à envier aux mers tropicales.

Les marées, parmi les plus importantes d’Europe, jouent également sur la praticabilité des spots. Choisissez plutôt la marée basse et montante, qui offre les meilleures conditions et la meilleure visibilité. Enfin, préparez-vous à une eau fraîche à froide même en été, qui peut rendre nécessaire le port d’une combinaison.

Prêt pour un tour des meilleurs spots de snorkeling de Bretagne ? C’est parti !

Les meilleurs spots de snorkeling en Bretagne nord

La Côte de Granite Rose

La Côte de Granit Rose, qui s’étend sur une dizaine de kilomètres entre Perros-Guirec et Trébeurden, offre un paysage unique où les criques sauvages se succèdent. On peut y faire du snorkeling depuis le bord en de nombreux endroits, comme par exemple à la Crique du Squeouel, à la Plage de l’Île Renote, à la Plage de Trestrignel et autour de l’Île Grande. Les blocs de granite créent une topographie sous-marine unique, propice à l’observation des poissons et invertébrés.

Au large, la Réserve naturelle nationale des Sept-Îles abrite quelques spots absolument superbes, notamment le long de la petite plage près du débarcadère de l’Île aux Moines et le long de la côte sud de l’Île Bono.

Gobie à la Crique du Squeouel
Les gobies apprécient les petits fonds rocheux de Bretagne. Ici, un gobie léopard (Thorogobius ephippiatus) à la Crique du Squéouel.

Baie de Morlaix

La Baie de Morlaix, parsemée d’îlots, est surtout connue pour ses phoques gris. On peut partir à leur rencontre au cours de sorties organisées depuis Plougasnou, Locquirec, Carantec, ou encore Plouezoch. Réservez à l’avance, car le nombre de sorties est limité afin d’éviter de trop déranger les phoques.

Si vous souhaitez explorer les fonds marins depuis la plage, on conseille aux snorkeleurs aguerris (et équipés d’une bouée de signalisation) les abords de l’Île Louët, à Carantec, que l’on rejoint à la nage depuis la Plage de Tahiti. D’autres îlots, comme le Château du Taureau ou l’Île aux Dames, nécessitent un kayak ou un petit bateau.

Île de Batz

L’Île de Batz, abritée des courants, offre la plupart du temps des conditions idéales pour le palmes-masque-tuba. Située à seulement 15 minutes de bateau de Roscoff, sur le continent, elle est très facile d’accès pour la journée. Une fois sur place, louez un vélo et partez faire du snorkeling à la Plage de Porz Leien, à la Plage de Porz Alliou, ou encore à la Plage de la Grève Blanche.

Etoile de mer à la Crique du Squeouel
L’étoile de mer glaciaire (Marthasterias glacialis), qui peut atteindre la taille de 80cm, est commune dans la région. Ici, rencontrée à la Crique du Squéouel.

La Côte des Légendes

A la pointe nord du Finistère, entre Plouguerneau et Keremma, s’étend la Côte des Légendes, où se succèdent rochers gris et dunes de sable. Les nombreux îlots qui font face à la côte forment un environnement idéal pour l’observation des phoques gris. Le principal point de départ des excursions à la rencontre des phoques est Plouguerneau.

Le littoral de Brignognan est souvent considéré comme le meillleur endroit pour le snorkeling depuis la bord sur la Côte des Légendes. Direction la Plage de Ménez Ham, la Plage du Phare ou encore la Plage des Chardons Bleus, qui donnent toutes accès à des fonds marins foisonnants de vie.

Les meilleurs spots de snorkeling en Bretagne ouest

Le Conquet et Plougonvelin

La région du Conquet/Plougonvelin, située autour de la Pointe Saint-Mathieu, est l’une des meilleures régions pour le snorkeling depuis le bord dans l’ouest de la Bretagne. La Plage des Blancs Sablons et la Plage d’Illien, au Conquet, ainsi que les tombants rocheux du Fort de Bertheaume, à Plougonvelin, sont les spots les plus recommandés.

Plage de l'Ile Vierge, Crozon
La superbe Plage de l’Île Vierge, à Crozon.

La Presqu’île de Crozon

Un peu plus au sud, la Presqu’île de Crozon, située au cœur du Parc naturel marin d’Iroise, est une autre destination de choix pour le palmes-masque-tuba. Camaret-sur-Mer, au bout de la presqu’île, offre de bons spots accessibles du bord, comme la Pointe du Toulinguet, que l’on peut longer depuis la Plage de Pen Hat.

Des guides locaux proposent aussi des sorties snorkeling en bateau sur les îlots environnants, comme le Rocher du Lion. Au sud de Crozon, la Plage de l’Île Vierge et ses eaux turquoise offrent un cadre d’exception pour explorer les fonds marins, mais celle-ci est parfois interdite d’accès.

Phoque gris aux Etocs
L’archipel des Etocs, près de Penmarc’h, est l’un des nombreux sites de Bretagne sur lesquels on peut observer des phoques gris.

La Baie d’Audierne

La Baie d’Audierne, entre Audierne et Penmarc’h, est surtout marquée par de longues plages de sable peu intéressantes pour le palmes-masque-tuba. Les pointes rocheuses du nord et du sud de la baie abritent toutefois de jolies criques, notamment au Cap Sizun, sur la côte nord.

Côté sud, on peut faire un peu de snorkeling à Penmarc’h, par exemple à la Plage de la Grève Blanche et à la Plage du Stêr. Cependant, c’est au large que se vivent les plus belles aventures sous-marines : l’Archipel des Etocs, à seulement deux milles de Penmarc’h, est un spot connu pour l’observation des phoques.

La côte près du Fort de Bertheaume
La côte rocheuse située près du Fort de Bertheaume, que l’on aperçoit en arrière-plan, est bien adaptée au palmes-masque-tuba.

Les meilleurs spots de snorkeling en Bretagne sud

La côte sud de la Bretagne offre de belles opportunités pour le palmes-masque-tuba. Sur le littoral continental, les meilleurs spots se trouvent sur la Presqu’île de Quiberon : direction la Plage du Porigo, la Plage de l’Aérodrome, la Plage du Conguel ou la Pointe du Conguel pour découvrir les fonds marins en toute liberté. L’Anse de Rospico, à Névez, est également une bonne option.

Belle-Île-en-Mer

Avec ses 80km de côtes partiellement protégées par des réserves, Belle-Île-en-Mer offre des fonds marins préservés. La Plage de Port Jean et la Plage de Port Fouquet, nichées dans d’étroites criques rocheuses, sont peut-être les meilleurs spots de la côte nord.

Dans l’est, on conseille en particulier la Plage de Port Guen, tandis que les eaux turquoise de la Plage du Dotchot et de la Plage de Yeyew vous séduiront à coup sûr lors de vos balades sur le littoral sud. Les Aiguilles de Port-Coton, immortalisées par Monet, forment l’un des paysages les plus célèbres de Belle-Île. On peut envisager une mise à l’eau dans ce cadre d’exception mais uniquement lorsque la mer y est parfaitement calme, ce qui est plutôt rare.

Archipel des Glénans
L’Archipel des Glénans.

L’Île de Groix

A 45 minutes de bateau de Lorient, la petite Île de Groix, authentique, offre des paysages contrastés. Criques sauvages, plages et falaises se succèdent le long de ses côtes verdoyantes. Tahiti Beach, à un peu moins de 4km à l’ouest du port, est souvent considérée comme le meilleur spot de l’île. La crique de Port Melin, toute proche, ou encore la Plage d’Heno, qui jouxte la digue du port, sont aussi de bonnes options.

Les Glénans

L’archipel des Glénans, au sud de Concarneau, forme l’un des environnements les plus dépaysant de Bretagne. Ces 7 îlots forment en leur cœur une petite mer peu profonde et abritée, aux airs de lagon tropical. Ici, le snorkeling se fait en douceur, au-dessus de petits fond sableux et rocheux accessibles depuis les plages. La Plage de l’Île Saint-Nicolas est l’un des spots les plus visités, mais le banc de sable de l’Île de Guiriden et les plages de l’Île de Penfret valent aussi le détour.

Homard
Des homards se cachent parfois dans les cavités rocheuses. Il faut toutefois plonger un peu pour avoir une chance de les observer.

Que peut-on voir en faisant du snorkeling en Bretagne?

Bordée par la Manche et l’Océan Atlantique, la Bretagne abrite des écosystèmes marins de mer froide. On y rencontre notamment des forêts de grandes algues brunes, comme les himanthales et le kelp, des éboulis et tombants rocheux, ou encore des fonds sableux. L’estran, cette bande côtière alternativement couverte et découverte par la mer, prend également vie à marée haute.

De nombreuses espèces de poissons, comme les mulets, les blennies ou les labres vivent sur les petits fonds. Il n’est pas rare de rencontrer des congres à faible profondeur, souvent cachés dans les anfractuosités.

Si vous êtes amateur d’invertébrés, les côtes bretonnes devraient vous combler: poulpes, seiches, araignées de mer, nudibranches, homards, crabes ou étoiles de mer sont assez faciles à observer en palmes-masque-tuba.

Mais les vraies vedettes des fonds marins bretons, ce sont les phoques gris, dont les populations ont augmenté ces dernières années grâce à des mesures de protection efficaces. On estime que 600 phoques ont élu domicile sur les littoraux et îlots de Bretagne. Vous rêvez de nager à leurs côtés ? Offrez-vous une excursion pour partir à leur rencontre dans leur milieu naturel, principalement en Baie de Morlaix, en Baie d’Audierne et le long de la Côte des Légendes.

Quelle est la meilleure période pour faire du snorkeling en Bretagne?

La Bretagne bénéficie d’un climat océanique tempéré, marqué par des étés frais. Même en juillet et en août, qui représentent les meilleurs mois pour faire du palmes-masque-tuba dans la région, les températures moyennes sont de 20 à 25°C seulement. Cela se ressent dans l’eau, où il fait rarement plus de 20°C, plus généralement autour de 17 à 19°C.

Pour ces raisons, le port d’une protection thermique est recommandé afin de ne pas se refroidir trop rapidement. Si l’on peut envisager de faire du palmes-masque-tuba de juin à septembre, l’eau demeure bien trop froide le reste de l’année sauf à être équipé d’une combinaison épaisse.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Doux et ensoleillé
Fraîcheur
Froid

Plus de 450 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT