La baie de Santa Giulia, aux eaux turquoises translucides et bordées de rochers polis par les flots, abrite l’une des plus belles plages de Corse. Si l’on y vient avant tout pour profiter de son étendue de sable fin bordée par une mer chaude et peu profonde, n’hésitez pas à emmener avec vous votre masque et votre tuba. En effet, le petit récif rocheux situé au centre de la baie se prête volontiers à une session snorkeling sympathique.

Bernard l'Ermite à Santa Giulia

Itinéraire

Santa Giulia est située à environ 5km au sud de Porto Vecchio et à 20km au nord de Bonifacio. Plusieurs routes permettent d’accéder à la plage mais pour vous rapprocher de la zone à explorer, nous vous conseillons de vous garer sur le parking public situé à proximité de l’Hôtel Moby Dick, bien indiqué. En été, la plage est très fréquentée, venez tôt si vous voulez avoir une chance de trouver une place de parking, ou empruntez la navette qui dessert la plage.

Carte snorkeling à la plage de Santa Giulia, Corse

Mise à l’eau

Nous vous conseillons de vous mettre à l’eau face au récif rocheux présent au milieu de la baie, afin de réduire la distance à parcourir en palmant pour le rejoindre.

Exploration

La zone que nous vous recommandons d’explorer en palmes-masque-tuba couvre les abords des îlots rocheux présents au centre de la baie, à environ 150m de la plage. Alors que les fonds marins ailleurs dans la baie sont principalement sableux, cette zone est au contraire composée de rochers polis couverts d’algues et de quelques herbiers de posidonie qui abritent une vie sous-marine plus variée.

En partant de la plage, les fonds sont très peu profonds et vous devrez parfois marcher sur une quinzaine de mètres avant de trouver une hauteur d’eau suffisante pour commencer à palmer. Une fois à l’eau, prenez la direction des îlots rocheux. Vous traverserez une zone de sable blanc plutôt monotone (↕0,5-1,5m), mais où sont parfois présentes des étoiles-peignes hérissées (astropecten bispinosus) et quelques groupes de mulets juvéniles.

Etoile-peigne à Santa Giulia

Une fois arrivé à proximité des rochers, vous pourrez commencer à explorer la zone comme vous le souhaitez. Notez simplement que la partie externe du récif (en direction du large) est généralement moins abritée des vagues que la partie interne, qui fait face à la plage.

Les fonds sont parsemés d’énormes blocs de granite polis, parfois entrecoupés de fonds sableux ou de massifs de posidonie (↕1,5-3m). Des oursins et bernards l’hermite (ou pagures) sont souvent présents sur les rochers situés juste sous la surface de l’eau. Les rochers couverts d’algues sont le territoire des labres à cinq tâches et des crénilabre-paon (dont le mâle possède des nageoires bordées d’un bleu fluorescent). De petits groupes de saupes de Méditerrannée, ainsi que quelques sars à tête noire, sont également présents autour des rochers. Dans les zones plus profondes, vous aurez peut-être la chance d’observer une dorade (plutôt craintives) ou des sars à museau pointu.

Vue sur la zone de snorkeling de Santa Giulia, Corse

La plage de Santa Giulia est très fréquentée en été. Prenez garde aux baigneurs, aux autres snorkeleurs et aux embarcations en tout genre qui sont présents dans la baie.

Hébergement et restauration

L’Hôtel Moby Dick est installé sur la plage, face au spot. Vous trouverez le long de la plage de Santa Giulia plusieurs autres solutions de restauration et d’hébergement. Des supermarchés sont disponibles à Porto Vecchio (10 minutes en voiture).



 

  • Niveau requis Intermédiaire
  • Profondeur max.5m
  • Entrée dans l'eauDepuis une plage de sable
  • Plage surveilléeNon
  • FréquentationMoyenne à forte
  • Coût d'accèsGratuit
  • Restaurants à proximitéOui
  • Toilettes publiquesNon

CARTE Spot

Ces spots conviennent aux personnes à l’aise dans l’eau et avec leur équipement de snorkeling. La mise à l’eau se fait depuis le rivage (plage, ponton, échelle, rochers) ou un bateau. La hauteur d’eau reste modérée, sans nécessairement que l’on ait pied. Ces spots peuvent connaître même par mer calme des courants modérés, mais pas à même de déstabiliser un bon nageur. La distance à parcourir en palmant jusqu’aux zones les plus intéressantes n’excède pas 200m.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.