Longeant le centre-ville de la plus grande agglomération du sud de l’île, la plage de Saint-Pierre ouvre sur un lagon protégé de l’agitation de l’Océan. Si il n’a pas la réputation du lagon de l’Hermitage, il n’a pas grand chose à lui envier et constitue un excellent spot de snorkeling. Dans moins de deux mètres d’eau, vous pourrez y évoluer au milieu de coraux spectaculaires et d »une grande variété de poissons et invertébrés.

Itinéraire

La plage est située sur le front de mer de Saint-Pierre, à proximité immédiate du port de plaisance. Depuis Saint-Denis, prenez la direction du sud et suivez pendant environ 80km les panneaux Saint-Paul puis Saint-Pierre (trajet entièrement sur voie rapide, comptez environ 1h). Arrivé à Saint-Pierre, empruntez la sortie « Saint-Pierre/Front de mer » et longez le littoral jusqu’à la plage, bien indiquée.

Les possibilités de parking sont nombreuses à proximité de la plage: le long de la voie qui longe de front de mer, sur l’un des parkings aménagés sur l’arrière-plage, ou encore sur le petit parking du port de plaisance.

Carte snorkeling au lagon de Saint-Pierre, île de la Réunion

Une fois sur la plage, repérez la digue du port de plaisance (à gauche lorsque vous regardez l’océan) et mettez-vous à l’eau à proximité. La gare routière de Saint-Pierre, d’où arrivent les bus des réseaux Car’Jaune et Alternéo, est située à moins de 5 minutes à pied de la plage.

Mise à l’eau

La mise à l’eau est possible tout au long de la plage, mais préférez la zone de baignade (matérialisée par de petites bouées) qui est débarrassée chaque jour des oursins qui peuplent le lagon. Les 200 à 300m de plage qui s’étendent sur votre droite (lorsque vous regardez l’océan) à partir de la digue du port de plaisance sont sans doute les plus intéressants pour le palmes-masque-tuba.

Récif corallien dans le lagon de Saint-Pierre, La Réunion

Exploration

La zone d’exploration couvre la partie interne du lagon, de la plage jusqu’à la barrière de corail.

Les premiers mètres en partant de la plage sont sableux (↕0,5-1m), habités ci-et-là par quelques poissons, dont des balistes Picasso protégeant farouchement leur nid en période de reproduction.

Il vous faudra progresser encore pour rejoindre les zones de coraux (↕1-2m). Vous ne vous lasserez pas de circuler entre les massifs d’acropora, en suivant l’un des idoles des Maures, poisson-ballon ou papillon raton-laveur que vous rencontrerez sans doute. Parmi les espèces les plus colorées, il n’est pas rare de croiser dans le lagon le labre-clown juvénile (bien connu des aquariophiles) ou le magnifique poisson-papillon de Meyer. Observez les massifs avec attention: les bénitiers, murènes, poulpes et crevettes de corail sont nombreux à se nicher dans leurs anfractuosités.

Labre-clown à Saint-Pierre, La Réunion

Plus vous vous approcherez de la barrière, plus les coraux deviendront denses, jusqu’à stopper votre avancée. N’essayez en aucun cas d’aller trop loin, au delà de la barrière, bien que la hauteur d’eau ne le permette généralement pas.

Ce sont des coraux branchus de type acropora qui dominent dans le lagon. Spectaculaires, ils sont aussi très fragiles et peuvent se briser au moindre coup de palme. Soyez vigilants lors de votre évolution, surtout lorsque vous empruntez des passages étroits ou peu profonds.

Poisson-perroquet au lagon de Saint-Pierre, La Réunion

L’exploration du lagon est possible la plupart du temps, les eaux étant particulièrement protégées. En hiver, le vent forme des vagues qui peuvent compliquer votre sortie. La plage de Saint-Pierre est surveillée en journée. Renseignez-vous auprès des sauveteurs si vous avez un doute sur la praticabilité du lagon.

Hébergement et restauration

Saint-Pierre est une ville particulièrement animée, y-compris à la nuit tombée. Il existe de nombreuses possibilités d’hébergement et de restauration sur place. L’hôtel Alizé Plage** donne directement sur la plage. De très nombreux camions-bars, restaurants et hôtels se succèdent sur le front de mer. Des douches gratuites sont à disposition sur l’arrière plage, à proximité du poste de secours.



Espèces que vous pourriez observer à Lagon de Saint-Pierre
NOM COMMUN NOM SCIENTIFIQUE ABONDANCE FISHBASE WIKIPEDIA
Poisson-papillon à chevrons Chaetodon trifascialis  
Poisson-papillon cocher Chaetodon auriga  
Poisson-papillon de Meyer Chaetodon meyeri  
Poisson-papillon raton-laveur Chaetodon lunula  
Poisson-papillon larme de l’Océan Indien Chaetodon interruptus  
Labre clown Coris aygula  
Labre nettoyeur bicolore Labroides bicolor  
Labre nettoyeur commun Labroides dimidiatus  
Labre oiseau Gomphosus caeruleus  
Danseuse espagnole Hexabranchus sanguineus  
Poisson-lion Pterois miles  
Murène tatouée Gymnothorax griseus  
Calamar de récif à grandes nageoires Sepioteuthis lessoniana  
Blennie léopard Exallias brevis  
Poisson-lapin argenté Siganus argenteus  
Poisson-lime à taches oranges Oxymonacanthus longirostris  
Poisson-ballon à taches noires Arothron nigropunctatus  
Vieille à triple queue Cheilinus trilobatus  
Poisson-chirurgien voilier Zebrasoma desjardinii  
Baliste Picasso Rhinecanthus aculeatus  
Girelle verte Thalassoma lunare  

 

  • Niveau requis Débutant
  • Profondeur max.2m
  • Entrée dans l'eauFacile, depuis une plage de sable
  • Dangers potentielsMesures de prudence habituelles
  • Plage surveilléeOui
  • FréquentationMoyenne
  • Coût d'accèsGratuit
  • Restaurants à proximitéOui, pour tous budgets
  • Toilettes publiquesOui

CARTE Spot

Ces spots sont accessibles aux débutants en palmes-masque-tuba et aux enfants. La mise à l’eau se fait progressivement depuis une plage, ou depuis une zone où vous aurez pied. La mer y est généralement calme, peu profonde, avec peu ou pas de courants. Ces spots sont souvent situés dans des zones de baignade balisées et/ou surveillées. Il n’est pas nécessaire de parcourir de grandes distances pour découvrir les fonds marins.

Ce niveau s’entend lorsque le spot bénéficie de conditions optimales, par temps et mer calme. Il n'est pas applicable en cas de dégradation de ces conditions, par exemple en présence d’une mer agitée, de vent fort, d’un courant inhabituel, de grandes marées, de vagues et/ou de houle, ou encore de pluie. Vous trouverez plus de détails sur la définition de ces niveaux en consultant notre page sur la sécurité en snorkeling.