Spot

Furuzamami Beach


Si l’on ne devait vous conseiller qu’un seul spot dans les îles Kerama, ce serait sans doute celui-ci. Autour des zones coralliennes qui bordent l’extrémité ouest de cette plage paradisiaque, les fonds sont exceptionnels : des centaines de chromis cachées dans des colonies d’acropora, des poissons-clowns à foison, de superbes balistes clowns abrités à l’ombre des rochers, et quelques cobras de mer glissant au dessus des fonds à la recherche de leur proie du jour… Le spectacle est sans fin. Vous pouvez aisément, en une journée sur l’île, combiner cette exploration avec celle du spot de Ama Beach, situé à environ 3 kilomètres de là.
Comment y aller?

La plage de Furuzamami est située sur l’île de Zamami. On y accède depuis Naha, la capitale de la Préfecture d’Okinawa, qui sera sans doute votre première étape si vous visitez l’archipel. Rejoignez tout d’abord le port de Tomari, situé près du centre-ville (l’arrêt monorail le plus proche est Miebashi (美栄橋), situé à environ 10 minutes de marche de l’embarcadère). C’est de là que partent les bateaux pour l’achipel des Kerama. L’option la plus pratique est de rejoindre l’île en bateau rapide (50 minutes, env. 48€ l’aller/retour), mais il vous en coûtera 50% plus cher qu’en ferry (120 minutes, env. 32€ l’aller/retour). Les horaires varient en fonction des saisons, et il y a parfois seulement un ou deux aller/retour par jour. Une fois arrivé à Zamami Island, vous pourrez louer un vélo (comptez 20 minutes, mais la route qui mène au spot est particulièrement dénivelée), un scooter, ou une voiture pour arriver jusqu’à la plage (bien indiquée).

Mise à l'eau

La plage de Furuzamami est étendue, mais seule sa bordure ouest (à gauche lorsque vous regardez la mer) abrite une zone récifale. Marchez donc en cette direction, jusqu’à la pointe de rochers noirs qui ferme la plage. La plupart des snorkelers y laissent leurs affaires et se mettent à l’eau à proximité. En deux coups de palmes, vous « survolerez » déjà les coraux.

Vue aérienne du spot


Exploration

La zone d’exploration couvre la zone récifale, peu étendue, qui borde l’extrémité ouest de la plage. Parcourez-la à votre guise. Les différents récifs sont couverts de coraux de bonne qualité, qui tombent sur des fonds sableux peu profonds (env. 4m).

Furuzamami est un site remarquable pour l’observation des poissons-clowns. En effet, trois espèces (sur les 5 qui fréquentent l’archipel d’Okinawa) abondent dans la zone : le poisson-clown rouge, le poisson-clown de Clark et le poisson-clown à collier. Apprenez à les reconnaître, et remarquez que chacun habite une espèce d’anémone différente. La densité d’anémones (et donc de poissons-clowns) est telle qu’ils sont tout simplement immanquables.

Snorkeling Report Clownfish Furuzamami Okinawa
Poissons-clowns à collier à Furuzamami Beach


Parmi les autres espèces de poissons que vous croiserez certainement au cours de votre exploration, les têtes de renard (toujours en couple), les balistes clowns (plutôt farouches), les poissons-cochers et plusieurs espèces de poissons-papillons font certainement partie des plus colorés.



Ce spot est particulièrement apprécié par les cobras de mer, venimeux, qu’il est commun d’observer en train de chasser. Ces derniers, particulièrement friands de murènes, s’engouffrent dans les anfractuosités rocheuses à la recherche de leur proie. Ils sont généralement calmes et occupés à chasser au fond de l’eau. Cependant, ici encore plus qu’ailleurs, abstenez-vous de poser votre main sur les rochers ou votre pied au fond de l’eau.

Hébergement et restauration

En bord de plage, un kiosque propose des boissons, de la restauration rapide (essentiellement japonaise) et un petit espace superette. Vous trouverez à Zamami Village, à environ 1,5km de là, un plus grand choix de restauration, ainsi que des hébergements bon marché.

Snorkeling Report donne des conseils les plus précis possibles sur les spots et leurs dangers potentiels, mais chacun reste responsable de sa propre sécurité dans l’eau. Pour plus d’informations, consultez la page sécurité en snorkeling. Si vous souhaitez apporter des informations complémentaires ou apporter des corrections à cette fiche spot, contactez-nous.

Météo sur le spot (°C)

Caractéristiques du spot

  • Niveau de difficulté
    Tous niveaux
  • Profondeur maximale
    5m
  • Accès à l'eau
    Facile, depuis une plage de sable
  • Dangers potentiels
    Cobras de mer
  • Poste de secours
    Non
  • Fréquentation
    Forte
  • Coût d'accès
    Gratuit
  • Restauration
    Oui
  • Douches & toilettes publiques
    Oui

Localisation du Spot

Photos du Spot

Photos sous-marines du spot

Espèces que vous pourriez observer à Furuzamami Beach

Nom commun Nom Scientifique Abondance Fishbase Wikipédia
Poisson-clown rouge
Amphiprion frenatus
Poisson-clown de Clark
Amphiprion clarkii
Poisson-clown à collier
Amphiprion perideraion
Tricot rayé bleu
Laticauda laticaudata
Poisson-papillon cocher
Chaetodon auriga
Poisson-chirurgien à voile
Zebrasoma veliferum
Chromis bleu-vert
Chromis viridis
Girelle paon à taches d'encre
Thalassoma hardwicke
Poisson-papillon raton-laveur
Chaetodon lunula
Demoiselle des cornes de cerf
Amblyglyphidodon curacao
Bénitier
Tridacna sp.
Afficher toutes les espèces
Vous avez observé une espèce qui n'est pas sur la liste?
  • keio

    En effet, Furuzamami est un lieu à voir absolument si on désire faire du snorkeling sur l’ile. Ma femme et moi-même avons été ravis lorsque nous y sommes allés l’année dernière, et nous avons même tellement aimé que nous nous sommes levés 2h plus tôt le lendemain pour pouvoir y retourner (et avons ainsi failli manquer notre ferry ^^). Vu qu’il était très tôt, nous avons eu la chance de nager avec une tortue pendant quelques minutes, et j’ai quand à moi observé un poisson de couleur blanche ressemblant beaucoup au fugu se cachant sous un rocher. Sinon, ce fut le même panel de faune que la veille, irabucha multicolores, poissons papillons, nemos, etc. Il n’est pas non plus rare d’y voir les fameux umi hebi (serpent de mer) qui quoi que curieux, ne sont pas un problème si on ne les titille pas. D’un point de vue général, ayant fait la plupart des différents spots connus sur Zamami et Aka, nous nous accordons à dire que c’est de loin notre meilleure expérience de snorkeling dans l’archipel de Kerama.

    • Guillaume

      100% d’accord! Pour la tortue, vous avez dû avoir de la chance, car j’y suis allé plusieurs fois sans jamais en voir (elles sont nombreuses à Ama en revanche). C’était en face de la plage? Loin du bord? C’est vrai que les cobras sont impressionnants, mais ils vaquent à leurs occupations sans trop se soucier de vous (et heureusement!).

footer-banner