La Digue et les îles environnantes, l’un des plus beaux palmes-masque-tuba des Seychelles

La Digue est un immanquable pour tout passionné de snorkeling en voyage aux Seychelles. Elle n’a pas d’aéroport, et l’on s’y rend uniquement en bateau, depuis Mahé ou Praslin. On peut y découvrir de superbes spots, que ce soit sur l’île de La Digue elle-même ou autour des îles et îlots environnants.

Sur l’île de La Digue, la plupart des spots de palmes-masque-tuba sont concentrés sur la côte Ouest. Située sous le vent, cette partie de l’île est abritée, et offre en général une mer calme, sans vagues.

Snorkeling sur l'île de la Digue, Seychelles
(à gauche) Dans le lagon qui borde l’Anse Source d’Argent, des platax curieux n’hésitent pas à venir à la rencontre des snorkeleurs. (à droite) l’Île Coco, aux fonds poissonneux, est accessible en bateau depuis La Digue.

Si l’on peut se mettre à l’eau à Anse La Réunion ou en face du Domaine de l’Orangeraie, la superbe plage d’Anse Sévère est considérée comme le spot de snorkeling le plus proche du village. On peut y explorer aussi bien le « lagon » qui fait face à la plage que le récif externe. En continuant environ 500m vers le nord, on arrive à Anse Patate, un autre très beau spot, où on se met à l’eau depuis une petite plage enserrée de blocs de granite.

Si vous avez le courage de parcourir à vélo les 3 kilomètres restants jusqu’au bout de la route, vous pouvez partir à la découverte des fonds marins d’Anse Caïman, la dernière crique avant d’arriver à la pointe ouest de l’île. C’est sans doute le meilleur spot de La Digue pour voir des tortues imbriquées, mais son accès est difficile, et conseillé uniquement aux snorkeleurs expérimentés.

Raie léopard à Anse Sévère
Les raies léopard sont faciles à voir autour de La Digue, comme ici sur le platier d’Anse Sévère.

Au sud du village, Anse Source d’Argent est un passage obligé de tout séjour à La Digue. Cette plage mythique, aux airs de carte postale, est bordée par un magnifique lagon peu profond. Ses fonds marins sont assez pauvres, mais on peut y voir de nombreux poissons dans moins de 2m d’eau. A conseiller pour les enfants, notamment.

La côte Est de La Digue, si elle abrite de belles plages, comme Grand Anse, Petite Anse et Anse Coco, est en revanche trop dangereuse pour la baignade et le palmes-masque-tuba, en raison de la houle et des courants.

Snorkeling avec les tortues imbriquées de l'île de la Digue, Seychelles
La Digue est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer des tortues imbriquées en palmes-masque-tuba, comme à l’Anse Patates (à gauche) ou à l’Anse Caïman (à droite).

L’île de La Digue est aussi le point de départ de nombreuses excursions en bateau vers les îles et îlots environnants. Ces tours, à la demi où à la demi-journée, permettent de faire du snorkeling sur des spots plus isolés. L’Île Coco, un petit îlot entouré de récifs coralliens, a longtemps été le must du snorkeling dans la région, mais ses fonds sont aujourd’hui en moins bon état. La plupart des excursions vers Coco font aussi un stop aux abords de l’Île Félicité, où tortues et raies sont faciles à voir. Il est aussi possible de séjourner sur Félicité, qui appartient à l’hôtel Six Senses Zil Pasyon

Plus au nord, les îles de Grande Soeur (qui ne se visite que le week-end, sauf si l’on séjourne au Château de Feuilles, à Praslin) et de Petite Soeur abritent toutes deux des fonds marins vivants et colorés. Marianne, à l’ouest de l’archipel, vaut aussi le détour, mais son accès est plus difficile.

Poissons-chirurgiens bleus à Anse Caïman
Le poisson-chirurgien bleu, qui a inspiré le personnage de « Dory » dans le film d’animation Le Monde de Némo, est assez commun autour de La Digue, comme ici à Anse Caïman.

Le monde sous-marin de La Digue est l’un des plus beaux des Seychelles. Ses eaux cristallines regorgent de formations coralliennes préservées et de chaos rocheux autour desquels évolue une vie sous-marine exceptionnelle : bancs de poissons chirurgiens, de vivaneaux et de perroquets à bosses, poissons-anges, poissons-ballons, et une multitude d’autres espèces. Les tortues imbriquées, étonnamment peu farouches, sont très faciles à rencontrer. Les meilleurs spots pour les voir sur l’île principale sont Anse Patate et Anse Caïman, et elles sont également communes autour des îles environnantes. La Digue est aussi le royaume des raies léopard, que l’on peut rencontrer sur tous les spots ouverts, comme Anse Sévère et Anse Patate.

Quand partir faire du snorkeling autour de la Digue?

La Digue, comme les autres îles granitiques de l’archipel, bénéficie d’un climat tropical et de températures agréables toute l’année. Contrairement à d’autres groupes des Seychelles (Aldabra ou les Farquhar), elles ne sont pas soumises aux cyclones.

Le snorkeling s’y pratique toute l’année, avec une température de l’eau de 28°C en moyenne. D’octobre à mars, les pluies sont plus fréquentes (avec un pic en janvier), les températures plus élevées (+/- 30°C) et l’humidité plus forte. D’avril à septembre s’étend une période plus fraiche et sèche, mais aussi plus ventée (+/- 24°C). Le vent ayant son importance en snorkeling, sachez qu’il est de dominante nord-ouest d’octobre à mars et sud-est d’avril à septembre (choisissez les côtes les plus protégées).

Les intersaisons (mars à mai et septembre à novembre) représentent donc les meilleures périodes pour la pratique du snorkeling, d’autant plus qu’elles permettent d’éviter les pics de fréquentation touristique de décembre et juillet-août.

JANVIER
FéVRIER
MARS
AVRIL
MAI
JUIN
JUILLET
AOûT
SEPTEMBRE
OCTOBRE
NOVEMBRE
DéCEMBRE
Vent
Chaud et ensoleillé
Pluvieux

Plus de 300 spots ont déjà été publiés sur Snorkeling Report, mais de nombreux restent encore à ajouter! Vous pouvez vous aussi contribuer à remplir notre atlas en partageant vos spots de snorkeling préférés dans le monde entier!

AJOUTEZ UN SPOT

où les VOIR?

Découvrez sur quels spots de cette destination vous aurez le plus de chances de voir l’espèce que vous souhaitez.