Spot

Petite Terre


Le chenal peu profond qui sépare les deux îlets de Petite Terre, entourés d’un lagon, constitue sans doute le must du snorkeling en Guadeloupe. Située à une vingtaine de kilomètres au large de Saint-François et accessible seulement par la mer (via des excursions organisées ou avec son propre bateau), Petite Terre offre une concentration unique de faune sous-marine. Le passage de l'ouragan Maria, en septembre 2017, a endommagé les herbiers et ce qu'il restait de coraux sur ce spot. De fait, certaines zones sont aujourd'hui fermées au public, le temps que les milieux se reconstituent. Cependant, on observe toujours à Petite Terre de petits requins citrons qui évoluent le long de la plage dans parfois moins de 50cm d’eau, et, à quelques mètres du bord des raies, des tortues et différentes espèces de poissons.
Itinéraire

Les îlets de Petite Terre sont situés à l’Est de l’île de la Guadeloupe, à environ 10km de la côte la plus proche. C’est depuis Saint-François que partent la plupart des excursions pour Petite Terre, seul moyen d’accéder à la réserve à moins de disposer de son propre bateau et d’obtenir les autorisations nécessaires. Les excursions à la journée, dont le prix varie généralement de 60 à 80 euros par personne, comprennent obligatoirement le repas sur place.

Mise à l'eau

La mise à l’eau est possible tout le long de la plage, couverte de cocotiers, sur laquelle votre excursionniste vous déposera. La plupart des baigneurs se mettent à l’eau en face de l’aire de pique-nique, dans la zone de mouillage des bateaux. Cependant, le courant dominant étant dirigé de droite à gauche lorsque vous regardez la mer, il est plus judicieux de vous mettre à l’eau à l’extrémité droite de la plage (en marchant un peu) et de vous laisser ensuite lentement dériver le long du chenal.

Vue aérienne du spot


Exploration

La zone à explorer couvre le chenal d’environ 150m de large situé entre Terre de Bas (l’ilet sur lequel vous serez déposé) et Terre de Haut (l’ilet situé en face de vous lorsque vous vous trouvez sur la plage). A droite, une barrière de corail « ferme » en partie le chenal. Plus vous allez vers la gauche, plus les eaux s’agitent. Veillez à ne pas vous laisser dériver trop loin (l’extrémité de la plage, soit les derniers cocotiers, constitue un bon point de repère).



Lors de votre exploration, ne négligez pas les premiers mètres en partant de la plage (↕0-1m), c’est là que vous aurez le plus de chance de croiser les petits requins citron qui ont trouvé refuge à Petite Terre. Plus vous vous éloignez de la plage, plus la hauteur d’eau augmente, jusqu’à la partie centrale du chenal (↕5-6m), où évoluent plusieurs espèces de raies et quelques barracudas. Si les coraux ont été dégradés par l'ouragan, des bancs de poissons-chirurgiens, des poissons-anges et des poissons-coffres, ainsi que de petits groupes de carangues fréquentent encore la zone. C’est en passant de l’autre côté du chenal sur vous aurez le plus de chance de croiser des tortues vertes ou imbriquées, dans les eaux cristallines qui bordent l’ilet de Terre de Haut. Attention, l’accès à cet îlet est strictement interdit, y-compris le simple fait de poser un pied sur la plage. Restez dans l’eau.

Snorkeling Report Petite Terre Guadeloupe Requins
Requin citron à Petite Terre

La visibilité sur ce spot est souvent bonne et les eaux protégées des vagues. Les courants, si ils sont bien présents au centre du chenal, ne sont normalement pas de nature à déstabiliser un nageur, surtout équipé de palmes. Restez tout de même vigilants et renseignez-vous sur place (auprès de votre excursionniste ou des gardes de la réserve) sur les conditions de mer du moment.

Hébergement et restauration

Il n’existe aucune possibilité de restauration ou de ravitaillement en eau sur les îlets. Les excursionnistes ont pour obligation de vous fournir un repas et des boissons, mais emmenez tout de même -au minimum- de l’eau.

Snorkeling Report donne des conseils les plus précis possibles sur les spots et leurs dangers potentiels, mais chacun reste responsable de sa propre sécurité dans l’eau. Pour plus d’informations, consultez la page sécurité en snorkeling. Si vous souhaitez apporter des informations complémentaires ou apporter des corrections à cette fiche spot, contactez-nous.

Météo sur le spot (°C)

Caractéristiques du spot

  • Niveau de difficulté
    Intermédiaire
  • Profondeur maximale
    6m
  • Accès à l'eau
    Facile, depuis une plage de sable
  • Dangers potentiels
    Courants, circulation de bateaux. Présence de raies pastenagues.
  • Poste de secours
    Non
  • Fréquentation
    Moyenne
  • Coût d'accès
    Prix de l'excursion (env. 80€/pers.)
  • Restauration
    Non
  • Douches & toilettes publiques
    Non

Localisation du Spot

Photos du Spot

Photos sous-marines du spot

Espèces que vous pourriez observer à Petite Terre

Nom commun Nom Scientifique Abondance Fishbase Wikipédia
Requin citron
Negaprion brevirostris Abondant dans les zones sableuses en bordure de plage
Raie léopard
Aetobatus narinari Commun
Raie pastenague américaine
Dasyatis americana Commun
Tortue verte
Chelonia mydas Commun
Barracuda
Sphyraena barracuda Fréquent dans les zones sableuses
Chirurgien bleu
Acanthurus coeruleus Commun
Chirurgien docteur
Acanthurus chirurgus Commun
Carangue comade
Carangoides ruber Abondant
Vivaneau queue jaune
Ocyurus chrysurus Commun
Poisson-ange tricolore
Holacanthus tricolor Fréquent dans les zones rocheuses
Labre espagnol
Bodianus rufus Commun
Poisson-coffre zinga moucheté
Lactophrys bicaudalis Commun
Barbarin blanc
Mulloidichthys martinicus Fréquent
Vivaneau queue jaune
Ocyurus chrysurus Fréquent
Vivaneau sorbe
Lutjanus analis Fréquent
Pompano plume
Trachinotus falcatus Commun
Coné ouatabili
Cephalopholis fulva Fréquent
Girelle paon à tête bleue
Thalassoma bifasciatum Abondant
Poisson-papillon rayé
Chaetodon striatus Fréquent
Afficher toutes les espèces
Vous avez observé une espèce qui n'est pas sur la liste?
  • Pingback: Snorkeling Report Faut-il avoir peur des requins en snorkeling? -()

  • GOLDFISH

    Une île 100% nature, une terre envahie d iguanes, des fonds marin avec une grande variété de poissons et en prime de petit requin et des raies… Très bon spot et bonne journée en perspective pour les chanceux qui s’y rendront.. 😉

  • Jean-Baptiste Parizot

    Lieu magique, même en septembre… Raies, requins, mille sortes de poissons
    Prendre Awak à saint francois, valeur sure

    • Guillaume

      Avez-vous vu des tortues? Il paraît qu’il y en a sur ce spot, mais nous n’en avons pas vu lors de notre passage en octobre dernier!

      • Jean-Baptiste Parizot

        Nous n’en avons pas vu (j’ai cité uniquement les espèces que l’on a rencontré).
        Par contre sur le bateau, plusieurs personnes en on vu, plutôt du coté de Terre de haut, en passant par le chenal coté récif, avec palmes (on peut aussi s’aider des lignes pour avancer). Interdiction d’aborder l’île qui est une réserve.

        De plus un énorme baracuda (+2m il me semble) tourne aussi autour des plongeurs régulièrement dans le même secteur (mais pas vu non plus lors de mon explo dans l’après midi, vu le matin par les autres plongeurs).

footer-banner