Destination

Espagne

Pour faire du snorkeling en Espagne, vous n’aurez que l’embarras du choix ! En effet, ses 2 000 kilomètres de côtes baignant dans la mer Méditerranée offrent une grande variété de milieux sous-marins, entre zones rocheuses et prairies de posidonie. Si des centaines de spots potentiels sont disséminés le long du littoral, vous devrez privilégier les nombreuses Réserves Marines du pays pour profiter des plus beaux fonds marins.

Choisissez un spot sur la carte ci-dessous afin d’accéder à la fiche détaillée:
Vous connaissez un spot de snorkeling en Espagne qui n’apparaît pas sur cette carte ? Envoyez-nous vos informations via le formulaire "ajouter un spot" et nous l’ajouterons sur le site.

La Mer Méditerranée est une mer relativement petite (1% de la surface des océans) et fermée, qui constitue un réservoir majeur de biodiversité. On estime que la Méditerranée abrite 8% de la faune marine mondiale, avec un taux d’endémisme de près de 30%. Les herbiers de posidonie, notamment, constituent un milieu remarquable facile à explorer depuis la côte continentale espagnole. Si vous croiserez facilement dans les eaux littorales girelles, sars, dorades ou étoiles de mer, il est possible d’y observer sur quelques spots précis des congres, des murènes, des barracudas ou même des mérous.

Il est impossible de recenser l’ensemble des spots de snorkeling sur la côte méditerranéenne espagnole, tant ils sont potentiellement nombreux, notamment le long des côtes rocheuses. Cependant, pour vivre les plus belles aventures sous-marines que ce pays a à offrir, rejoignez l’une des 10 Réserves Marines Nationales espagnoles.

Snorkeling Report Espagne

Dans le nord (Catalogne), les Îles Medes, petit archipel de 7 îlots situé en face de l’Estartit où la pêche est interdite depuis 1990, ainsi que la Réserve de Masia Blanca (au nord de Tarragone), connue pour ses herbiers de posidonie, sont certainement les meilleures options.

Plus au sud, dans la région de Murcie, ne manquez pas le Cape Palos et les Îles Hormigas, qui constituent l’une des zones de Méditerranée les plus intéressantes à explorer. Si vous visitez l’Andalousie, prenez la direction du cap de Gata Nijar, où vous aurez peut-être la chance de tomber nez à nez avec un grondin volant ou une murène commune.
Quand y aller?

Le climat méditerranéen est doux et ensoleillé, et les températures y sont généralement clémentes. Sur la côte, les températures moyennes sont de 20 à 25°C entre juin et septembre et de 14 à 20°C le reste de l’année. Juillet/août représente le pic de fréquentation touristique dans la région, et vous devez vous attendre à une sur-fréquentation de certaines parties du littoral.

La température de l’eau oscille entre 18 et 24°C de juillet à octobre et autour de 15°C en mai-juin. L’eau peut être jusqu’à 5°C plus chaude dans le sud du pays (Andalousie, Murcie) que dans le Nord (Catalogne, Communauté Valencienne). En dehors de ces mois, la pratique du snorkeling est contrainte par la fraicheur de l’eau, à moins de s’équiper de combinaisons adaptées.

Le vent, soufflant en rafales sur certaines parties du littoral, est un élément à prendre en compte avant d’envisager une sortie snorkeling en Méditerranée. Il peut créer des conditions de mer dangereuses (vagues) mais également désagréables (froid).

Où les voir?

Girelle paon

Girelle commune

Saupe de Méditerrannée

Oblade

Etoile de mer rouge

Posidonie de Méditerranée

Serran écriture

footer-banner