Destination

Costa Rica

Le Costa Rica offre l’opportunité de pratiquer le snorkeling dans le Pacifique comme dans la mer des Caraïbes, qui constituent deux écosystèmes très différents. En revanche, la visibilité y est souvent problématique, et font que cette destination n’est pas à privilégier si le snorkeling est l’un des motifs principaux de votre voyage.

Choisissez un spot sur la carte ci-dessous afin d’accéder à la fiche détaillée:
Vous connaissez un spot de snorkeling au Costa Rica qui n’apparaît pas sur cette carte ? Envoyez-nous vos informations via le formulaire "ajouter un spot" et nous l’ajouterons sur le site.

La côte Pacifique, en la quasi absence de coraux, offre des paysages sous-marins à dominante minérale, et la possibilité d’observer des raies aigles et des espèces de poissons typiques des Galapagos. Vous devrez composer avec une mer parfois capricieuse (cette côte est réputée pour le surf) et les aléas des marées. Les petites îles situées au large de la côte (Islas Catalinas, Islas Pelonas, etc.) peuvent constituer de bonnes alternatives si la visibilité est mauvaise sur la côte continentale.

La côte caraïbe offre des écosystèmes coralliens typiques de la région, mais les spots sont peu nombreux (Cahuita, Puerto Viejo, Manzanillo), et concentrés sur une bande d’une vingtaine de kilomètres. 120 espèces de poissons, et 40 espèces de crustacés ont été recensés sur les récifs caribéens costariciens, et il n’est pas rare d’y observer des raies et des requins nourrices.

Snorkeling Report Costa Rica
Toucan de Swainson, coucher de soleil à Punta Cacique, et poissons-papillons à nez noir à Calzon de Pobre

Le climat tropical, les forêts humides et les reliefs quasi constamment soumis aux précipitations, font que se déversent en quasi permanence des eaux chargées de sédiments dans les deux océans. Les problèmes de visibilité sont de fait très fréquents et peuvent durer des semaines.

Isla del Coco (située à environ 550 kilomètres du continent) constitue sans doute le must du snorkeling au Costa Rica, mais seuls quelques privilégiés peuvent y accéder tant les coûts (de transport et de séjour sur place) sont élevés.
Quand y aller?

Le climat du Costa Rica est tropical, et marqué par deux saisons distinctes : une saison sèche, qui s’étend de fin décembre à mi-avril, et une saison des pluies (dite « verte ») de mai à mi-décembre, avec une diminution des précipitations de juillet à septembre. Le climat est cependant particulier sur la Côte Caraïbe, qui connaît des précipitations quasi continues toute l’année.

Pour augmenter vos chances concernant la visibilité, préférez la saison sèche (de fin décembre à mi-avril) sur la côte Pacifique et les mois de septembre et d’octobre sur la côte caraïbe. Sur la côte Pacifique, les températures maximales se situent autour de 32°C toute l’année, contre environ 30°C (mais une humidité beaucoup plus marquée) sur la côte caraïbe.

La température de l’eau ne descend jamais en dessous de 23°C (prévoyez tout de même un rashguard, surtout sur la côte Pacifique), et flirte avec les 30°C durant les mois les plus chauds.



CDC Costa Rica FR

Où les voir?

Poisson-ange de Cortez

Sur plusieurs spots de la côte Pacifique, notamment Calzon de Pobre, Playa Ocotal ou Playa Bonita

Girelle arc-en-ciel

Sur tous les spots de la côte Pacifique

Poisson-ballon moucheté

Sur tous les spots de la côte Pacifique

Poisson-ballon à taches blanches

Sur tous les spots de la côte Pacifique

Poisson-ange à barre blanche

Sur plusieurs spots de la côte Pacifique, notamment La Penca, Calzon de Pobre, ou Playa Bonita

Etoile de mer bleue des Galapagos

Nombreuses à Playa Danta

Poisson-papillon à quatre yeux

Sur tous les spots de la côte Caraïbe

Girelle paon à tête bleue

Sur tous les spots de la côte Caraïbe

Chirurgien bleu

Sur tous les spots de la côte Caraïbe

Poisson-papillon rayé

Sur tous les spots de la côte Caraïbe

footer-banner